Navigation – Plan du site
Dossier

Les habitants syriens des camps du Liban, ou comment consolider le provisoire

Jean Claude David et Houda Kassatly
p. 77-84

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Abris d’urgence et bricolage de fortune
L’espace domestique
Le décor de l’intérieur

Aperçu du début du texte

La guerre en Syrie, qui a débuté en 2011, a eu comme conséquence le déplacement forcé d’un grand nombre de Syriens. Selon les chiffres du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plusieurs millions d’entre eux ont dû abandonner leurs foyers (10 millions de déplacés sur une population totale de 22 millions avant-guerre). Certains se sont déplacés à l’intérieur du pays (7,6 millions), d’autres à l’extérieur, empruntant le chemin de l’exil (4 millions).

La conséquence directe de cet afflux de réfugiés est la prolifération de camps disséminés à l’intérieur comme à l’extérieur du pays et dans plusieurs pays, dont le Liban. Les réfugiés syriens sont arrivés au pays du cèdre par vagues successives et s’y sont installés selon des modalités très différentes. Les plus aisés ont loué des appartements et les autres se sont répartis entre logements de fortune (habitations en ruine ou en cours de construction, immeubles désaffectés, abris précaires malpropres et insalubres, dan...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Claude David et Houda Kassatly, « Les habitants syriens des camps du Liban, ou comment consolider le provisoire », Hommes & migrations, 1319 | 2017, 77-84.

Référence électronique

Jean Claude David et Houda Kassatly, « Les habitants syriens des camps du Liban, ou comment consolider le provisoire », Hommes & migrations [En ligne], 1319 | 2017, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 17 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/3974 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.3974

Haut de page

Auteurs

Jean Claude David

Chercheur associé à Archéorient, Université Lyon 2.

Houda Kassatly

Anthropologue, photographe, chercheuse associée à l’unité de recherche Mémoire, Cemam, université Saint-Joseph de Beyrouth, responsable du programme héritage culturel de l’association Arcenciel.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals