Skip to navigation – Site map
Chroniques
Spécial Frontières

Le camp de la Linière détruit

Les exilés éloignés du littoral
Chloé Tisserand
p. 138-140

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
http://www.cairn.info/revue-hommes-et-migrations-2017-4-page-138.htm

Outline

Les vases communicants à petite et à grande échelle

First lines

Un an après notre passage dans le camp de La Linière, le bras de fer entre la municipalité de Grande-Synthe et l’État semble tourner à l’avantage de celui-ci. Dans la nuit du 10 avril, un incendie qui aurait été provoqué suite à une bagarre au couteau (six blessés dont un grave) entre des migrants kurdes et afghans a détruit à 80 % le camp et ses « shelters » (abris). Cet incendie sert désormais à l’État comme preuve de l’inefficacité de la politique d’accueil du maire de Grande-Synthe. Immédiatement après l’incendie, le préfet du Nord a indiqué que le camp ne pourrait pas être reconstruit. Le ministre de l’Intérieur s’est rendu sur place avec le ministre du Logement et a déclaré : « Il n’y aura plus de camp de La Linière, ni sous cette forme, ni sous une autre. » L’État reste donc ferme dans sa volonté d’éviter l’installation en France, et en particulier sur le littoral, de campements dits « sauvages » d’exilés. Quant au maire de Grande-Synthe, il a réaffirmé sa volonté de tendre l...

Top of page

References

Bibliographical reference

Chloé Tisserand, « Le camp de la Linière détruit », Hommes & migrations, 1319 | 2017, 138-140.

Electronic reference

Chloé Tisserand, « Le camp de la Linière détruit », Hommes & migrations [Online], 1319 | 2017, Online since 01 October 2017, connection on 20 November 2018. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/3990

Top of page

About the author

Chloé Tisserand

Journaliste à La Voix du Nord de Calais et doctorante en sociologie en deuxième année avec le laboratoire CeRies de l’université de Lille-3.

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals