Navigation – Plan du site
Chroniques
Films

Des figues en Avril

Film français, 2017, de Nadir Dendoune
Anaïs Vincent
p. 159

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Le journaliste et écrivain de triple nationalité, française, algérienne et australiennen, Nadir Dendoune dresse avec ce premier documentaire le portrait de sa mère Messaouda. L’histoire familiale est un thème récurrent dans son travail d’écriture. Dans des chroniques hebdomadaires parues dans Le Courrier de l’Atlas, il raconte l’histoire de ses proches. Ces récits sont le point de depart de ce documentaire présenté en avant première au Musée national de l’histoire de l’immigration.

Entre les quatre murs de son HLM exigu de la cité Maurice-Thorez de l’Île-Saint-Denis, la vieille femme se prête avec douceur au jeu de l’interview. Elle répond avec une belle sincérité en kabyle aux questions posées en français par son fils. On entre dans leur intimité. Elle évoque par bribes son parcours d’immigrée kabyle arrivée en France il y a soixante ans. Sa vie quotidienne de mère de famille et d’épouse dévouée.

La grand-mère commente des photos. Elle se souvient avec bonheur et étonnement des figu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anaïs Vincent, « Des figues en Avril », Hommes & migrations, 1320 | 2018, 159.

Référence électronique

Anaïs Vincent, « Des figues en Avril », Hommes & migrations [En ligne], 1320 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 22 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/4085

Haut de page

Auteur

Anaïs Vincent

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals