Navigation – Plan du site
Dossier

Adampol/Polonezköy, refuge et colonie agricole

Un laboratoire de la polonité en exil dans l’Empire ottoman au XIXe siècle
Katarzyna Papież
p. 65-73

Résumé

Une Pologne en miniature aux portes de l’Asie. Tel est le pari relevé par un prince polonais et un père lazariste au milieu du XIXe siècle avec la création d’Adampol. En installant une colonie polonaise dans un village agricole à quelques encablures d’Istanbul, l’objectif est double : servir de refuge aux exilés polonais qui ont fui une Pologne occupée par les Russes et sauvegarder, dans le même temps, une identité polonaise elle-même menacée. Aujourd’hui encore, ce village maintient des liens avec la Pologne tout en étant assimilé à la société turque. Preuve s’il en est que l’identité se joue des territoires.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La « Grande Émigration » polonaise
La fondation d’Adampol et la définition de la colonie
L’état de la colonie entre 1842 et 1848
La représentation d’Adampol dans la littérature
Conclusion

Aperçu du début du texte

La colonie polonaise, Adampol, aujourd’hui Polonezköy, fondée en 1842 et située à environ 40 kilomètres d’Istanbul, est un exemple particulier d’enracinement durable d’un groupe d’émigrés polonais en terre d’exil au cours du XIXe siècle. La colonie créée par l’effort commun de Michał Czaykowski (1804-1886), envoyé du prince Adam J. Czartoryski (1770-1861) à Constantinople, et du père Leleu, supérieur des lazaristes, était un lieu de rassemblement unique en son genre pour les Polonais dispersés dans l’Empire ottoman au début du XIXe siècle. L’isolement de la colonie, localisée en périphérie de la ville, facilitait dès lors la construction d’une microsociété et la réinvention d’une identité polonaise.

Après un bref retour sur la « Grande Émigration » polonaise en France et sur les actions du prince Adam J. Czartoryski, meneur du parti conservateur de cette émigration à Paris, l’article présente les origines de la fondation de la colonie et le sens des dénominations d’Adampol. Ce villag...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Katarzyna Papież, « Adampol/Polonezköy, refuge et colonie agricole », Hommes & migrations, 1321 | 2018, 65-73.

Référence électronique

Katarzyna Papież, « Adampol/Polonezköy, refuge et colonie agricole », Hommes & migrations [En ligne], 1321 | 2018, mis en ligne le 01 avril 2020, consulté le 16 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/4266 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.4266

Haut de page

Auteur

Katarzyna Papież

Doctorante en littératures française et comparée, université Paris-Sorbonne.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals