Navigation – Plan du site
Chroniques
Livres

Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau, Peyi an nou

Paris, Steinkis, 2007, 208 pages, 20 €
Mustapha Harzoune
p. 180-181
Référence(s) :

Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau, Peyi an nou, Paris, Steinkis, 2007, 208 pages, 20 €

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Peyi an nou raconte l’exil des Antillais embarqués dans les années 1950 et surtout 1960 pour venir se les geler et trimer en métropole. Bien sûr, ceux-là, à la différence des enfants de la Réunion – chers à Michel Debré – ou des travailleurs indochinois des années 1940, on ne les a pas forcés. Juste incités. Et, comme toujours, la France rend service. Aujourd’hui, on croit accueillir « toute (sic) la misère du monde », servir un plat de lentilles aux démunis. Hier, il s’agissait d’offrir des emplois, des formations et des carrières à faire pâlir de désir et rougir de confusion le premier Antillais venu. Bonne mère, la France préfère mettre en avant son grand cœur ; par pudeur, sans doute, elle n’ose faire cas de ses besoins. Des besoins que l’État et le patronat satisferont en allant – autre temps autres mœurs – satisfaire leur appétit de main d’œuvre en Europe du Sud, en Afrique du Nord ou du côté des DOM. Qu’importe aux dirigeants politiques et économiques les remontés gastriques ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mustapha Harzoune, « Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau, Peyi an nou », Hommes & migrations, 1321 | 2018, 180-181.

Référence électronique

Mustapha Harzoune, « Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau, Peyi an nou », Hommes & migrations [En ligne], 1321 | 2018, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/4579

Haut de page

Auteur

Mustapha Harzoune

Journaliste

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals