Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1323DossierDu côté de chez l’accueillant 

Dossier

Du côté de chez l’accueillant 

Contribution à une histoire du sens pratique de l’hospitalité
Michel Hastings, Bénédicte Héraud et Anne Kerlan
p. 9-15

Résumé

Redonner la parole aux accueillants ; interroger l’acte d’accueillir dans sa pesanteur historique… voici quelques-uns des objets de l’enquête actuellement menée au sein de l’Institut d’histoire du temps présent. Fondée sur des archives et des témoignages locaux, cette enquête vise à mieux connaitre celles et ceux qui ont fait l’expérience de l’accueil des étrangers en France, du milieu des années 1960 au début des années 1980. Si les politiques et des discours publics se durcissent durant la période, c’est sur le terrain local que s’expérimente l’hospitalité. Les pratiques des accueillants du passé offrent ainsi une réserve d’inspiration face aux défis contemporains de l’accueil.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Le point de vue de la société d’accueil
Pour une pragmatique de l’hospitalité
L’accueillance comme épreuve
Différents « jeux d’échelles »
Configurations et figures d’accueillants
Conclusion

Aperçu du texte

Nous présentons ici les principaux éléments d’une enquête collective intitulée Accueillir les étrangers en France, 1965-1983, actuellement menée au sein de l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP), et qui, parvenue à mi-parcours, nous semble déjà en mesure de livrer quelques premières pistes de réflexion. Cette enquête mobilise le réseau des correspondants départementaux de l’IHTP, une spécificité historique de l’unité de recherche, en activité depuis plus de 70 ans et la naissance du Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale. Aujourd’hui composée essentiellement d’enseignants agrégés d’histoire et d’archivistes, l’équipe des correspondants a donc été sollicitée autour d’un projet quadriennal que sous-tend une triple ambition scientifique.

Le point de vue de la société d’accueil

Tout d’abord, sortir des catégories classiques de la seule immigration, afin de retenir celle d’étranger, volontairement plus floue et saturée de représentations contradictoires. Parler d’étranger...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Hastings, Bénédicte Héraud et Anne Kerlan, « Du côté de chez l’accueillant  »Hommes & migrations, 1323 | 2018, 9-15.

Référence électronique

Michel Hastings, Bénédicte Héraud et Anne Kerlan, « Du côté de chez l’accueillant  »Hommes & migrations [En ligne], 1323 | 2018, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 01 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/7065 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.7065

Haut de page

Auteurs

Michel Hastings

Professeur de science politique, Sciences Po Lille-IHTP.

Bénédicte Héraud

Ingénieure d’étude CNRS-IHTP.

Anne Kerlan

Directrice de recherche CNRS, UMR CCJ, EHESS- CNRS.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search