Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1323MuséeRéseauVers un musée de l’hospitalité ?

Musée
Réseau

Vers un musée de l’hospitalité ?

Guillaume Le Blanc
p. 132-138

Résumé

Guillaume Le Blanc, philosophe, a été invité à l’occasion des 10 ans du Musée national de l’histoire de l’immigration pour ouvrir les Assises nationales du réseau d’acteurs, organisées par le service Réseau & Partenariats du Musée. Sa question liminaire éclaire les évolutions de cette institution dont le pari est, depuis son ouverture, de changer nos représentations sur les immigrés et les migrations. Elle invite à questionner l’ancrage territorial du Musée durant ces dix années et le déploiement de son réseau, du local à l’international. Elle ouvre également de nouvelles perspectives en proposant un changement de paradigme pour les questions migratoires au regard des enjeux contemporains : celui de l’hospitalité.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Qui est l’immigré ?
Pour un musée de l’histoire de l’immigration et des formes de vie étrangères

Aperçu du texte

Souvent les chronologies surgissent comme d’étranges haïkus, de petits poèmes ventriloques. Les dates ne sont pas seulement des jalons, ce sont des sillons aussi.

Avril 2007 : le Musée national de l’histoire de l’immigration ouvre ses portes au Palais de la Porte Dorée dans le 12e arrondissement de Paris : une collection est à inventer, on élabore des galeries, institue des objets, on fait voir deux siècles d’histoire de l’immigration en France, on scande les moments forts, les fractures, on croise les regards, historique, anthropologique, artistique. Les frontières sont déplacées en même temps qu’elles prennent racine dans la solidité des formes et des imaginaires États-nationaux.

18 mai 2007 : le ministère de l’Immigration, de l’intégration et de l’identité nationale et du développement solidaire ouvre ses portes, hôtel de Rothelin-Charolaix, 101, rue de Grenelle dans le 7e arrondissement. L’hôtel de Rothelin-Charolaix devient la propriété de la princesse de Charolaix en 1736. Madem...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Le Blanc, « Vers un musée de l’hospitalité ? »Hommes & migrations, 1323 | 2018, 132-138.

Référence électronique

Guillaume Le Blanc, « Vers un musée de l’hospitalité ? »Hommes & migrations [En ligne], 1323 | 2018, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 16 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/7406 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.7406

Haut de page

Auteur

Guillaume Le Blanc

Philosophe, professeur de philosophie, université de Paris-Est Créteil, Titulaire de la Chaire de philosophie pratique.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search