Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1323Champs libresInitiativesLa Fabrique Nomade redonne du sen...

Champs libres
Initiatives

La Fabrique Nomade redonne du sens à la vie des réfugiés artisans d’art

Catherine Guilyardi
p. 187-188

Résumé

Pour les réfugiés, la promotion de leur savoir-faire reste problématique dans la société d’accueil. Parce que la reconnaissance professionnelle engage l’estime de soi, La Fabrique Nomade aide des artisans d’art réfugiés afin de les insérer dans la profession en France.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Reprendre confiance dans son savoir-faire

Aperçu du texte

Yassir montre avec ses doigts agiles comment caresser la terre pour qu’en sorte un arrondi harmonieux. Il cherche ses mots. Les participants de l’atelier qu’il propose ce jour de juin 2018 dans les locaux de la Fabrique Nomade, corrigent gentiment son français. « Ça ne vous dérange pas ? », demande une trentenaire tout sourire à la voix fluette. Ça ne le dérange pas. Yassir adore partager ses connaissances sur les méthodes traditionnelles de cuisson de la poterie à l’ouest du Soudan. Dans cette région, seules les femmes ont le droit de faire de la poterie, explique-t-il. Yassir a créé le premier atelier de poterie moderne au Soudan. S’il a dû s’enfuir, dit-il aux participants qui le questionnent, c’est parce qu’il avait représenté des humains et des animaux, « ce que ma religion interdit ».

Inès Mesmar, fondatrice de la Fabrique Nomade en 2017, sait ce que Yassir Elamine a traversé avant de présenter son savoir-faire à des Parisiens curieux : « Il a fait les Beaux-Arts d’Assouan et ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Guilyardi, « La Fabrique Nomade redonne du sens à la vie des réfugiés artisans d’art »Hommes & migrations, 1323 | 2018, 187-188.

Référence électronique

Catherine Guilyardi, « La Fabrique Nomade redonne du sens à la vie des réfugiés artisans d’art »Hommes & migrations [En ligne], 1323 | 2018, mis en ligne le 01 octobre 2018, consulté le 25 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/7793 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hommesmigrations.7793

Haut de page

Auteur

Catherine Guilyardi

Journaliste.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search