Navigation – Plan du site
Le Point Sur

Discrimination religieuse ou discrimination raciale ?

L’islamophobie en France et aux États-Unis
Juliette Galonnier
p. 29-37

Résumé

La comparaison du traitement public de l’islam en France et aux États-Unis permet de saisir des imbrications différentes entre approches raciale, sociale et religieuse. Si l’islam est perçu en France comme se heurtant au modèle laïc, il est protégé en tant que religion aux États-Unis. Pour autant, dans les deux sociétés, ses pratiquants cristallisent les préjugés racialisants. Ainsi, l’étude de la stigmatisation des Musulmans, ou de ceux qui sont perçus comme tels, permet de comprendre l’articulation des considérations raciales et religieuses dans la structuration d’un imaginaire de la menace et ses conséquences pour les populations qui en sont victimes.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

L’imbrication des considérations raciales et religieuses
Islamophobie et racialisation
Le miroir transatlantique
Stratifications ethno-raciales
Religion et sécularisme
La condition musulmane de part et d’autre de l’Atlantique
France : l’islam comme catalyseur d’enjeux multiples
États-Unis : entre libéralisme religieux et racialisation des Musulmans
Conclusion

Aperçu du début du texte

En Europe et en Amérique du Nord, des débats particulièrement houleux entourent la notion d’islamophobie. Bien que ce concept soit utilisé par de nombreux chercheurs et organisations internationales, l’opinion publique se déchire entre ceux qui considèrent que l’islamophobie est comparable à d’autres formes de discrimination raciale, comme l’antisémitisme ou le racisme antinoir, et ceux qui pensent que l’islamophobie n’a rien à voir avec le racisme, dans la mesure où l’islam « n’est pas une race », mais un ensemble de croyances et d’idées qui, à ce titre, peut – et doit – être critiqué. Parmi les universitaires, les controverses subsistent également : « À quel point l’équation entre islamophobie et racisme est-elle crédible ? », s’interroge ainsi Ali Rattansi. L’identité musulmane est-elle volontairement choisie ou imposée de l’extérieur ? L’islamophobie est-elle une forme d’intolérance religieuse contre l’islam ou une forme de racisme contre les Musulmans construits comme groupe ra...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Juliette Galonnier, « Discrimination religieuse ou discrimination raciale ? », Hommes & migrations, 1324 | 2019, 29-37.

Référence électronique

Juliette Galonnier, « Discrimination religieuse ou discrimination raciale ? », Hommes & migrations [En ligne], 1324 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/8252 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.8252

Haut de page

Auteur

Juliette Galonnier

Docteure en sociologie (Northwestern University et Sciences Po), post-doctorante à l’Institut national d’études démographiques (Ined).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals