Navigation – Plan du site
Le Point Sur

De la lutte contre les discriminations à la promotion de la laïcité

Edwin Hatton
p. 49-55

Résumé

Si l’appartenance religieuse constitue bien l’un des motifs de discrimination punis par la loi, son traitement politique est devenu problématique en France. Depuis 2012, la question de la gestion des comportements religieux dans l’espace public donne prise à une politisation croissante de la laïcité. Ainsi, l’action du pouvoir exécutif porte davantage sur la promotion, voire la défense, de la laïcité. Ceci a pour conséquence de tendre à marginaliser la lutte contre les discriminations. Or ce glissement idéologique et politique qui confère à la religion une visibilité accrue est paradoxal dans un pays où deux-tiers des personnes se déclarent athées ou sans religion.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

L’invention de la discrimination et la « nouvelle laïcité »
L’émergence des politiques de laïcité dans le giron de la lutte contre les discriminations
Le risque de la stigmatisation des personnes de culture musulmane
De la célébration de la laïcité à l’effacement de la lutte contre les discriminations
Inflation des normes et inaction politique
Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis une quinzaine d’années, les discriminations et la gestion du fait religieux se sont imposés comme des problèmes publics. Une forte porosité caractérise ces deux sujets qui renvoient tous deux au rapport complexe qu’entretient la France avec ses minorités (ethniques, religieuses et autres). Cette proximité se retrouve dans la façon dont ces thématiques sont traitées par les acteurs publics. Ainsi, dans les collectivités territoriales, les professionnels en charge de la lutte contre les discriminations se sont saisis en premier de la question du fait religieux à la fin des années 2000. À partir de 2012, les politiques de promotion de la laïcité se sont développées tandis que la lutte contre les discriminations a commencé à décliner. Ce processus s’est accentué après les attentats de 2015 qui ont entraîné une mobilisation sans précédent des pouvoirs publics en faveur de la laïcité tout en confirmant la marginalisation de la lutte contre les discriminations. Cet article entend re...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Edwin Hatton, « De la lutte contre les discriminations à la promotion de la laïcité », Hommes & migrations, 1324 | 2019, 49-55.

Référence électronique

Edwin Hatton, « De la lutte contre les discriminations à la promotion de la laïcité », Hommes & migrations [En ligne], 1324 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/8304 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.8304

Haut de page

Auteur

Edwin Hatton

Consultant à Coopaname.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals