Navigation – Plan du site
Champs libres
Musique

Artiste de la diaspora

D’ici ou de là-bas, des musiciens assignés ?
François Bensignor
p. 212-218

Résumé

Le 6 novembre 2018, la Cité internationale des arts accueillait une rencontre-débat proposée par le festival Ville des Musiques du Monde autour du thème « Artistes de la diaspora, problématique de l’assignation identitaire ». Ouvert au public, ce débat réunissait de nombreux artistes, résidents à la Cité internationale des arts et finalistes du Prix des Musiques d’Ici (Voir H&M, n° 1321), et professionnels œuvrant dans le domaine des musiques du monde, producteurs, programmateurs, représentants d’institutions et de médias, membres du jury du Prix des Musiques d’Ici. À l’issue de la rencontre, étaient proclamés les noms des trois lauréats de la deuxième édition du Prix des Musiques d’Ici.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Une équipe de France africaine ?
Rock ou Afrique, faut-il choisir ?
Et le blues dans tout ça ?
Une approche coloniale encore à l’œuvre
La problématique antillaise
Les diasporas ont de la mémoire
Des solutions à rechercher

Aperçu du début du texte

Une équipe de France africaine ?

Le texte introduisant la thématique, la replaçait dans le contexte d’une actualité récente :

« À l’occasion de la victoire de la France lors de la Coupe du Monde de football, Trevor Noah, animateur vedette à la télévision américaine, d’origine sud-africaine, a créé la polémique en France et dans le monde en parlant de la victoire de l’équipe de France comme celle des “bleus africains”. Le débat portait essentiellement sur la question ou non de revendiquer une identité plurielle ou “identité relation” selon l’expression d’Edouard Glissant, sans que cela ne soit perçu comme une déclaration de guerre. »

« Ce problème, récurrent depuis plusieurs décennies, de l’assignation identitaire, est également présent dans le monde de la musique. Un musicien français d’origine africaine ou nord africaine qui joue du blues, du rock est facilement étiqueté “musiques du monde” : on peut citer le cas du rocker Rachid Taha, récemment disparu, enfermé dans la case “raï” par...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Bensignor, « Artiste de la diaspora », Hommes & migrations, 1324 | 2019, 212-218.

Référence électronique

François Bensignor, « Artiste de la diaspora », Hommes & migrations [En ligne], 1324 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 17 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/8611

Haut de page

Auteur

François Bensignor

Journaliste.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals