Navigation – Plan du site
Musée
Recherche

Des guerres invisibles

Marianne Amar
p. 146-147

Résumé

Entretien avec Benjamin Stora, historien, président du Conseil d’orientation du Musée national de l’histoire de l’immigration

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Hommes & Migrations : Les deux guerres d’Algérie – guerre d’indépendance et guerre civile des années 1990 – apparaissent l’une et l’autre marquées par l’invisibilité. Selon quel processus s’est construite cette impossibilité à montrer les conflits et leurs acteurs ? Est-ce qu’il y a entre les deux conflits des traits communs ? Des ruptures ?

Benjamin Stora : D’une guerre à l’autre, la censure des images construite par le politique tire, à l’évidence, un fil rouge. Mais il faudrait nuancer entre les formes d’images, d’une part, et entre les guerres, d’autre part. Pendant la guerre d’indépendance, la censure frappe au premier chef les images de fiction, moins les photographies, si l’on se réfère par exemple à celles que publie Paris Match. La seconde guerre d’Algérie se déroule, elle, entièrement à huis clos. C’est pour cela que je l’ai nommée « la guerre invisible ». Les journalistes étrangers n’ont pas accès au territoire de la guerre, faute de visa pour entrer en Algérie. Par ailleu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marianne Amar, « Des guerres invisibles », Hommes & migrations, 1324 | 2019, 146-147.

Référence électronique

Marianne Amar, « Des guerres invisibles », Hommes & migrations [En ligne], 1324 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/8820

Haut de page

Auteur

Marianne Amar

Cheffe du département Recherche, Musée national de l’histoire de l’immigration.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals