Navigation – Plan du site
Le Point Sur

Les migrants du Grand Londres et de la région parisienne au tournant des années 1970

Angéline Escafré - Dublet
p. 30-32

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

La cartographie comparée de l’installation des immigrés venus des anciennes colonies à Paris et à Londres permet de constater qu’elle est similaire dans ses proportions mais différente dans sa répartition. Les cartes sont à la même échelle, mais Paris est représenté avec la première couronne pour être comparable à la ville de Londres, dix fois plus étendue. Les catégories sélectionnées (migrants du New Commonwealth pour Londres et Algériens pour Paris) correspondent aux choix réalisés par la statistique officielle dans chacun des pays.

En Grande-Bretagne, les Caribéens sont d’abord arrivés en nombre pendant les années 1950 alors qu’ils bénéficiaient de la libre circulation que leur accordait leur statut de citoyen britannique (plus précisément : citoyen du Royaume-Uni et des colonies). Les Asiatiques (c’est-à-dire en majeure partie les Indiens et les Pakistanais) commencent surtout à arriver dans les années 1960, après l’indépendance de leur pays, et dépassent rapidement les Caribéen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Angéline Escafré - Dublet, « Les migrants du Grand Londres et de la région parisienne au tournant des années 1970 », Hommes & migrations, 1325 | 2019, 30-32.

Référence électronique

Angéline Escafré - Dublet, « Les migrants du Grand Londres et de la région parisienne au tournant des années 1970 », Hommes & migrations [En ligne], 1325 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/9097 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.9097

Haut de page

Auteur

Angéline Escafré - Dublet

Maître de conférences en science politique à l’université Lyon 2.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals