Navigation – Plan du site
Le Point Sur

Le rôle de l’intégration sociale dans les politiques mises en œuvre par l’Autorité du Grand Londres entre 2016 et 2019

Jacqueline Broadhead
Traduction de Alexandre Pateau
p. 49-57

Résumé

La stratégie d’intégration sociale lancée par l’Autorité du Grand Londres (AGL) en 2016, et intitulée « All of Us » (« Tous ensemble »), inaugure une nouvelle approche des politiques d’intégration dans la ville de Londres. Ce programme se concentre sur la répartition des responsabilités dans un environnement misant sur l’égalité, la participation et les liens sociaux. Par son approche sociale, il contribue à renforcer la pratique d’un leadership inclusif ancré dans l’environnement social londonien, en produisant des récits qui vont de pair avec sa volonté de faire évoluer les pratiques.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Placer l’intégration dans son contexte : l’action de l’AGL entre 2000 et 2016
L’intégration sociale au sein de l’AGL après 2016
Leadership du maire et communication stratégique
« All of Us », la stratégie d’intégration sociale du maire
L’« initiative pour la citoyenneté et l’intégration » (« Citizenship and Integration Initiative »)
Une conception large de l’intégration
La singularité du modèle londonien
Conclusion

Aperçu du début du texte

Identique en cela à d’autres villes britanniques, le rôle de Londres en matière d’intégration peut être décrit en reprenant les termes du groupe parlementaire multipartite (APPG) sur l’intégration sociale en 2017 : « Une division mal définie des responsabilités en matière de politique d’intégration, qui se partage entre les départements et les agences du gouvernement central, et dont le manque de clarté est aggravé par l’absence d’une vision commune quant au rôle du gouvernement local dans ce domaine de la politique sociale. » Malgré le « tournant local » pris par la politique d’intégration dans le contexte de la décentralisation dans les années 2010, le système britannique est demeuré fortement centralisé, entravant le développement de certaines politiques d’intégration que l’on observe à la même époque dans d’autres villes européennes. Les questions d’intégration ont longtemps été considérées comme un problème secondaire par les autorités locales britanniques. L’absence d’une stra...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacqueline Broadhead, « Le rôle de l’intégration sociale dans les politiques mises en œuvre par l’Autorité du Grand Londres entre 2016 et 2019 », Hommes & migrations, 1326 | 2019, 49-57.

Référence électronique

Jacqueline Broadhead, « Le rôle de l’intégration sociale dans les politiques mises en œuvre par l’Autorité du Grand Londres entre 2016 et 2019 », Hommes & migrations [En ligne], 1326 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 29 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/9641 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.9641

Haut de page

Auteur

Jacqueline Broadhead

Directrice du programme « Global Exchange on Migration and Diversity » (« Échanges internationaux/globaux sur les migrations et la diversité ») du Centre d’études sur les migrations, la politique et la société (Compas) de l’université d’Oxford.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals