Navigation – Plan du site
Le Point Sur

Colin MacInnes (1914-1976), emblème de la culture retro

Lucy Robinson
Traduction de Vanessa Kientz
p. 24-25

Entrées d’index

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Colin MacInnes a tissé les fils de la réconciliation d’après-guerre en Grande-Bretagne. Il est passé pour cela par des maisons de campagne, des bars bohémiens, des clubs afro-caribéens, le cinéma d’art et d’essai, l’anarchisme et la libération gay. Son écriture évolue également entre les genres littéraires, ciblant ainsi des publics variés… Ses articles expliquaient l’anarchisme, célébraient le National Health Service (NHS), le système de santé publique au Royaume-Uni, et faisaient éclater les contradictions qui traversaient les réformes du gouvernement. De plus, la façon dont il a évoqué sa propre sexualité fut un marqueur du changement des idées de l’époque. Il a notamment décrit en 1961 une scène d’érotisme gay dans See you at Mables, avant la décriminalisation de l’homosexualité en 1967. Il a publié un plaidoyer pour la bisexualité dans Loving them Both en 1973 et, à la fin de sa vie, collaborait de façon régulière avec Gay News.

Selon l’historien Nick Bentley, MacInnes a déplacé...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lucy Robinson, « Colin MacInnes (1914-1976), emblème de la culture retro », Hommes & migrations, 1326 | 2019, 24-25.

Référence électronique

Lucy Robinson, « Colin MacInnes (1914-1976), emblème de la culture retro », Hommes & migrations [En ligne], 1326 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/9714 ; DOI : 10.4000/hommesmigrations.9714

Haut de page

Auteur

Lucy Robinson

Professeure d’histoire, université du Sussex

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals