Navegación – Mapa del sitio
Champs libres
Cinéma

Wardi, le cinéma d’animation à hauteur d’Histoire

Nadia Meflah
p. 194-196

Extracto

Plano

Le film
Rencontre avec Mats Grorud, réalisateur de Wardi

Le 27 février 2019 est sorti en France un film unique en son genre, Wardi de Mats Grorud. Unique par sa forme comme par son propos, ce film d’animation qui utilise différentes techniques (marionnette, dessin et stop motion) narre avec une rare acuité ce qui agit pour la jeune génération de réfugiés palestiniens. Au plus près de Wardi, une jeune enfant de 11 ans, nous voilà au cœur de sa vie dans un camp au Liban.

Comment raconter la guerre, la mort, et surtout la perte d’un pays qui reste comme un horizon lointain mais si déchirant pour des générations ? Avec la jeune Wardi, grand visage rond de marionnette, nous sommes plongés au cœur du questionnement, comme de l’espérance. Il s’agit pour cette adorable gamine de ne jamais renoncer, même lorsque tout le monde autour d’elle semble désabusé. Vaillante, curieuse, elle sent bien que les livres et l’éducation sont bien plus importants que des gadgets, tels les IPhone. Elle a à cœur d’apprendre et de comprendre ce monde dans lequel elle ...

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Nadia Meflah, « Wardi, le cinéma d’animation à hauteur d’Histoire », Hommes & migrations, 1326 | 2019, 194-196.

Referencia electrónica

Nadia Meflah, « Wardi, le cinéma d’animation à hauteur d’Histoire », Hommes & migrations [En línea], 1326 | 2019, Puesto en línea el 01 julio 2019, consultado el 28 febrero 2020. URL : http://journals.openedition.org/hommesmigrations/9961

Inicio de página

Autor

Nadia Meflah

Journaliste Cinéma.

Inicio de página

Derechos de autor

Tous droits réservés

Inicio de página
  • Logo Musée national de l'histoire de l'immigration
  • OpenEdition Journals