Navigation – Plan du site

AccueilNumérosTome X - n°2Préface : L’IST numérique, un nou...

Préface : L’IST numérique, un nouvel ordre des choses ?

Antoine Petit

Texte intégral

Antoine Petit, PDG du CNRS

D.R.

1L’information scientifique et technique (IST) assume plus que jamais une double nature. Produit fini de la science passée et matière première de la science en devenir, elle vit une transition permanente en adéquation avec le numérique. Ses systèmes et algorithmes peuvent utiliser toute la masse des connaissances passées, l’explorer massivement pour y chercher un seul fait… Il faut pour cela un regard sur l’inconnu, sur le point aveugle : aucune machine ne peut remplacer seule le regard du savant sur ce qu’il ne voit pas encore.

2La revue Histoire de la Recherche contemporaine a décidé de consacrer un premier dossier à l’IST à l’heure numérique, et on peut l’en féliciter : ce choix devrait en effet apporter bon nombre de réponses à des questions courantes dans toute la recherche.

  • 1 Françoise Waquet, L’ordre matériel du savoir. Comment les savants travaillent (XVIe-XXIe siècles), (...)
  • 2 Martine Groult, Savoir et matières. Pensée scientifique et théorie de la connaissance de l’Encyclop (...)

3Au CNRS, l’histoire des outils et démarches du travail scientifique s’est constamment écrite au contact étroit de l’histoire des sciences, avec des travaux de fond sur plusieurs siècles présentant « l’ordre matériel du savoir1 » ou encore la construction des classifications scientifique2. Aujourd’hui toutefois, sur ces mêmes domaines des outils et des classifications scientifiques, nous vivons une rupture spectaculaire apportée par les démarches numériques, rupture que nous percevons encore de façon diffuse. Trente ans après la création d’Internet, une synthèse vigoureuse et savante reste à faire sur le bilan global d’une première génération de travaux de recherches, conduites avec l’appui d’outils et démarches numériques.

4Dans ce sens, le dossier qu’on va découvrir propose plusieurs jalons solides : il comporte de riches contributions dans tous les domaines clefs du développent de l’IST entre le 20e et le 21e siècle, et vient ainsi à point nommé pour prendre du recul et contribuer à une réflexion stratégique, dont le besoin se ressent chez tous les personnels de la recherche. C’est d’ailleurs l’un des points forts de ce dossier que d’avoir pour rédacteurs des acteurs et actrices de toutes les grandes familles de métiers de l’IST. Je tiens ici à les remercier, tous et toutes, d’avoir accepté de faire partager leurs réflexions et leurs savoirs à toute la recherche et à ses usagers, et d’avoir accepté dans ce sens le pari d’une complémentarité d’approches.

5Cette complémentarité est en effet manifeste à l’échelle de ces dix articles sur les « outils documentaires de la science ». Ils traitent successivement de tous les grands aspects des formes, des usages, et des valorisations de l’information scientifique et technique, en proposant des « regards croisés » sur des démarches qui sont toutes liées et nécessairement complémentaires.

  • 3 Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, « Politique des données, (...)

6Au moment où l’ESRI met en œuvre la Feuille de route nationale3 (2021-2024) sur la politique des données, des algorithmes et des codes sources, nous pouvons ainsi escompter que les synthèses offertes par ce dossier d’histoire des « Outils documentaires de la science », stimule une prise de distance par rapport au quotidien, et permette d’ancrer nos choix en cours dans les parcours offerts par l’analyse historique. Plusieurs articles peuvent en effet aider à construire des approches systémiques solides, mettant en relation les outils documentaires dans leurs apports à la science ouverte. Le dossier pourra également permettre d’identifier les fondements et l’actualité des recherches en cours sur l’IST et de mieux appréhender les directions audacieuses de développement en cours dans le soutien à la découverte qu’offre aujourd’hui l’information scientifique et technique.

7L’appui des outils documentaires de la Science, nous rappellent tous les auteurs, est radicalement bouleversé dans ses démarches et ses outils par l’irruption du numérique. En effet, depuis le début des années 1990 et la création d’Internet, ces outils font vivre à la recherche le défi d’une course-poursuite entre l’information et la connaissance, selon des modalités qui renouvellent constamment l’exigence d’intégrité, l’éthique, la traçabilité et les conditions de validation des savoirs. Comment concilier la puissance des données massives et l’interprétation, puis la validation collégiale des connaissances scientifiques ? Comment faire évoluer et concilier, dans l’usage des données, des algorithmes et des articles, la puissance de calcul et la pertinence de l’appréciation savante ?

8Les pistes de réponses, évidemment circonscrites, qu’apporte ce dossier, sont celles de l’analyse historique. L’atout de cette approche est qu’elle nous donne à voir avec certitude qu’il existe une grande diversité de réponses dans les pratiques de l’IST. Elle respecte en effet le pluralisme des démarches, sur lesquelles l’IST à l’heure numérique apprend à mettre ses capacités infinies de traçabilité au service du choix des chercheurs et des chercheuses … et cela est prometteur pour la science ouverte.

Haut de page

Notes

1 Françoise Waquet, L’ordre matériel du savoir. Comment les savants travaillent (XVIe-XXIe siècles), Paris, CNRS Éditions, 2015.

2 Martine Groult, Savoir et matières. Pensée scientifique et théorie de la connaissance de l’Encyclopédie à l’Encyclopédie méthodique, Paris, CNRS Éditions, 2011.

3 Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, « Politique des données, des algorithmes et des codes sources. Feuille de route (2021-2024). https://www.numerique.gouv.fr/uploads/feuillederoute_mesri.pdf

Haut de page

Table des illustrations

Légende Antoine Petit, PDG du CNRS
Crédits D.R.
URL http://journals.openedition.org/hrc/docannexe/image/6725/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 9,3M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Petit, « Préface : L’IST numérique, un nouvel ordre des choses ? »Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome X - n°2 | 2021, mis en ligne le 18 janvier 2022, consulté le 14 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/hrc/6725 ; DOI : https://doi.org/10.4000/hrc.6725

Haut de page

Auteur

Antoine Petit

PDG du CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search