Skip to navigation – Site map

Quiconque sauve une vie sauve le monde entier

Éditorial
Whoever saves one life saves the world entire
Laurent Chircop-Reyes and Loïc Aloisio

Full text

Pourquoi reconnaître des droits à l’animal implique-t-il nécessairement qu’on l’identifie à l’homme ? En dépit de nos différences, ne peut-on pas tout simplement lui accorder le droit de vivre, d’exister ?
Théodore Monod (1997, p. 111)

1À l’instar des animaux, les êtres humains ressentent la douleur… et sont donc sensibles et capables d’empathie. Le présent numéro s’intéresse donc à l’éthique animale dans les littératures d’Asie. Il s’agissait, à l’origine, de savoir, à travers des articles et des traductions d’œuvres philosophiques, historiques, spirituelles, religieuses et littéraires, si les auteurs d’Asie d’hier et d’aujourd’hui nous invitaient à réfléchir sur l’éthique animale, et si ceux-ci envisageaient une relation qui soit autre que celle de domination et d’oppression que l’Homme exerce sur les autres espèces animales.

2Il semblait en effet important de traiter cette question, qui renvoyait plus largement aux multiples dimensions et expressions d’oppressions et de discriminations sur ses semblables, lesquelles se manifestent à travers les problèmes sociaux tout à fait actuels que sont le racisme et le sexisme dans nos sociétés. En dehors de toute considération morale et philosophique, c’est une question également écologique, puisque l’abattage de masse d’animaux pour notre consommation a un impact environnemental considérable : l’élevage étant « l’une des causes principales des problèmes d’environnement les plus pressants, à savoir le réchauffement de la planète, la dégradation des terres, la pollution de l’atmosphère et des eaux et la perte de biodiversité » (FAO, 2006).

3La traduction inédite de textes en langues asiatiques quant à la dimension éthique du rapport qu’entretient l’humain avec les autres espèces animales pouvait ainsi apporter quelques éléments de compréhension à l’idée qui est faite de l’humanisme en Asie ; notamment l’idée selon laquelle « l’histoire du végétarisme et de la non-violence envers les animaux en Chine est celle d’un débat poursuivi sur deux millénaires » (Vincent Goossaert, 2007).

4Ce débat philosophique d’un humanisme moral inclusif rejoint, par ailleurs, la notion d’humilité principielle chère à Claude Lévi-Strauss, d’après lequel « l’homme, en commençant par respecter toutes les formes de vie en dehors de la sienne, se mettrait à l’abri du risque de ne pas respecter toutes les formes de vie au sein de l’humanité même » (Claude Lévi-Strauss, 1979).

  • 1 Chircop-Reyes, Laurent, « La pensée chinoise et la question de l’éthique animale. Considérations ri (...)
  • 2 Rousseau, Alain, « Comment Qutu Zhongren expia le meurtre de milliers d’animaux. Conte édifiant d’i (...)
  • 3 Aloisio, Loïc, « Poét(h)ique chinoise. L’empathie envers les animaux dans la poésie chinoise », Imp (...)
  • 4 Cruveillé, Solange, « La vertu de fangsheng défendue par Feng Menglong dans son texte Vengeance de (...)
  • 5 Kaser, Pierre, « Chiens de Chine. Deux anecdotes canines tirées du Zibuyu de Yuan Mei », Impression (...)
  • 6 Boittout, Joachim, « Protéger le gibier pour bâtir la République : quelle place pour les émotions d (...)
  • 7 Tignol, Ève, « Les chiens de Patras Bukhari », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10 (...)
  • 8 Rivet, Pierrick, « Le conte pour enfants (tonghua) ou comment éduquer les jeunes générations à l’en (...)
  • 9 Gaffric, Gwennaël, « Koxinga », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne (...)
  • 10 He, Wen, « Faire entrer le loup dans son propre logis », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2 (...)
  • 11 Dubois, François, « Chen Ran et Zhou Tao : deux types d’éthique animale », Impressions d’Extrême-Or (...)

5Les onze textes disponibles en texte intégral dans le présent numéro offrent un premier regard, ô combien incomplet et relativement sinocentré, sur la question de l’éthique animale en Asie. Nous y retrouvons un article, écrit à la manière d’un essai par Laurent Chircop-Reyes1, qui propose d’interroger les considérations éthiques et morales que portaient les maîtres de la pensée chinoise d’autrefois (notamment le confucianistes et taoïstes) à l’égard des autres espèces animales. Ensuite, nous continuons avec la traduction, réalisée par Alain Rousseau2, d’un texte narrant l’histoire de Qutu Zhongren qui, une fois mort, se retrouve confronté, dans l’Au-delà, aux milliers d’animaux dont il causé la mort. Vient ensuite un article, écrit par Loïc Aloisio3, qui explore les positions anti-spécistes de certains poètes chinois (à travers la traduction et le commentaire d’une dizaine de poèmes), et qui aborde très brièvement le point de vue des « Trois enseignements » chinois (Confucianisme, Taoïsme et Bouddhisme). Ensuite, Solange Cruveillé4 nous propose une traduction du texte Vengeance de renards de l’auteur chinois Feng Menglong, accompagnée d’une présentation très détaillée du texte et notamment de la vertu de fangsheng entendue par Feng Menglong dans celui-ci. Pierre Kaser5 nous livre ensuite une traduction de deux anecdotes tirées du Zibuyu qui nous présentent chacune un chien qui semble être moralement l’égal de l’Homme, voire qui est supérieur à lui. Puis, Joachim Boittout6 nous donne une traduction d’un article du Dongfang zazhi, accompagnée d’un article qui montre comment la protection du gibier a été, au début des années 1910 en Chine, un outil politique pour la construction de la République. Sortons quelques peu de la Chine avec la traduction, réalisée par Ève Tignol7, d’un texte satirique de l’auteur indien Patras Bukhari qui met en scène un narrateur qui se plaint des chiens qui peuplent la ville dans laquelle il se trouve. Retour en Chine, avec la traduction, réalisée par Pierrick Rivet8, d’un conte pour enfants de l’écrivaine Qing Niao qui a pour but d’éveiller les jeunes générations à la préservation de l’environnement, et notamment de sa faune ; ici, une tortue. Faisons un petit tour à Taïwan avec la traduction, par Gwennaël Gaffric9, d’un texte de Wu Ming-yi qui remet en perspective l’histoire humaine et l’histoire « naturelle » de l’île de Taïwan, replaçant ainsi l’humain dans l’histoire de la Nature. De retour en Chine avec la traduction réalisée par He Wen10 du premier chapitre d’un roman documentaire écrit par une jeune femme ayant sauvé un louveteau d’une mort certaine, et qui narre son périple pour le réintroduire dans la nature une fois rétabli. Enfin, ce numéro se termine sur la traduction, réalisée par François Dubois11, de deux textes, l’un de Chen Ran et l’autre de Zhou Tao, qui traitent différemment, et nous donnent ainsi deux visions, de l’éthique animale.

6Si ce numéro est loin d’offrir un panorama complet du traitement de la question animale en Asie, nous espérons qu’il suscitera suffisamment d’intérêt pour pousser à la réflexion et pour inciter d’autres personnes à continuer à creuser cet aspect de la pensée et de la littérature asiatiques. Bonne lecture !

Top of page

Bibliography

Barrau, Aurélien, Schweitzer, Louis, L’animal est-il un homme comme les autres ? Les droits des animaux en question. Dunod, 2018.
Goossaert, Vincent, « Les sens multiples du végétarisme en Chine », 2007.
Lévi-Strauss, Claude, « L’idéologie marxiste, communiste et totalitaire n’est qu’une ruse de l’histoire », 1979.
Monod, Théodore, Terre et Ciel. Entretiens avec Sylvain Estibal. Arles : Actes Sud, 1997.
« Les impacts de l’élevage sur l’environnement », FAO [En ligne], publié en novembre 2006, consulté le 20 mars 2018. URL : http://www.fao.org/ag/fr/magazine/0612sp1.htm

Top of page

Notes

1 Chircop-Reyes, Laurent, « La pensée chinoise et la question de l’éthique animale. Considérations rituelles, hygiéniques et morales », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1250

2 Rousseau, Alain, « Comment Qutu Zhongren expia le meurtre de milliers d’animaux. Conte édifiant d’inspiration bouddhiste tiré du recueil Jiwen de Niu Su (VIIIe siècle) », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1278

3 Aloisio, Loïc, « Poét(h)ique chinoise. L’empathie envers les animaux dans la poésie chinoise », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1175

4 Cruveillé, Solange, « La vertu de fangsheng défendue par Feng Menglong dans son texte Vengeance de renards », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1302

5 Kaser, Pierre, « Chiens de Chine. Deux anecdotes canines tirées du Zibuyu de Yuan Mei », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1286

6 Boittout, Joachim, « Protéger le gibier pour bâtir la République : quelle place pour les émotions dans la sphère publique chinoise du début des années 1910 ? Réflexions à partir de la traduction d’un article de l’Eastern Miscellaneous (Dongfang zazhi) », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1265

7 Tignol, Ève, « Les chiens de Patras Bukhari », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1268

8 Rivet, Pierrick, « Le conte pour enfants (tonghua) ou comment éduquer les jeunes générations à l’environnement. Chongfan jiayuan de laogui (Laogui retourne parmi les siens) de Qing Niao », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1284

9 Gaffric, Gwennaël, « Koxinga », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1253

10 He, Wen, « Faire entrer le loup dans son propre logis », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1280

11 Dubois, François, « Chen Ran et Zhou Tao : deux types d’éthique animale », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2019, n° 10, mis en ligne le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1290

Top of page

References

Electronic reference

Laurent Chircop-Reyes and Loïc Aloisio, « Quiconque sauve une vie sauve le monde entier », Impressions d’Extrême-Orient [Online], 10 | 2019, Online since 31 December 2019, connection on 07 August 2020. URL : http://journals.openedition.org/ideo/1307

Top of page

About the authors

Laurent Chircop-Reyes

Docteur en anthropologie sociale et historique, domaine études chinoises. Ses recherches se font sur la Chine moderne et contemporaine, et concernent les thématiques suivantes : transmission des savoirs, émergence et déclin des catégories sociales, diachronie des rituels et des pratiques psychophysiques en lien avec les religions chinoises. Actuellement, ses recherches portent plus particulièrement sur l’histoire des pratiques caravanières et des réseaux marchands en Chine impériale tardive.

By this author

Loïc Aloisio

Doctorant en langue et littérature chinoises à l’Université d’Aix-Marseille, sous la direction de Pierre Kaser (IrAsia). Sa thèse porte sur la nouvelle vague d’auteurs de science-fiction (post-1989).

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Impressions d'Extrême-Orient sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Top of page
  • Logo IrAsia – Institut de recherches asiatiques
  • Logo Aix-Marseille Université
  • OpenEdition Journals