Navigation – Plan du site

AccueilNuméros14Bibliographie des travaux d’André...

Bibliographie des travaux d’André Lévy

Jiakun Chen et Pierre Kaser

Notes de la rédaction

Cette bibliographie reprend et complète celle publiée dans le volume XXXVII-1 de la revue Études chinoises (2018, pp. 26-55) en laissant de côté les très nombreux comptes-rendus de lecture composés par André Lévy pour la Revue bibliographique de sinologie (pp. 36-45). Nous avons privilégié une présentation thématique et un ordre chronologique croissant dans chacune des sections ainsi créées.

Texte intégral

Études sur le xiaoshuo 小說

Ouvrages

1• 1971 : Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », vol. LXXXII, 1971, 211 p.

Ensemble de 12 articles composés à Hong Kong en 1968 et 1969.

« La condamnation du roman en France et en Chine » (1968), pp. 1-13.
« Une évaluation comparative du roman chinois » (1968), pp. 15-22.
« Un aspect de la problématique de l’histoire littéraire dans la Chine actuelle : le cas du conte en langue vulgaire » (1968), pp. 23-46.
« Conter et raconter : remarques sur deux techniques narratives » (1968-1969), pp. 47-56.
« À propos des “canards” ou feuilles occasionnelles et des illustrations d’actualité en Chine pré-moderne » (1968), pp. 57-65.
« Notes bibliographiques pour une histoire des “histoires pour rire” en Chine » (1968), pp. 67-95.
« Le “Serpent blanc” en Chine et au Japon : excursion à travers les variations d’un thème » (mars 1969), pp. 97-113.
« Le motif d’Amphitryon en Chine : “Les cinq rats jouent de mauvais tours à la Capitale orientale” » (1968), pp. 115-146.
« Un conte de la “série noire” : “L’anguille dorée” » (1968), pp. 147-166.
« Le refus de servir : “Histoire de l’aspiration au dao de Zhang Zifang” » (1969), pp. 167-181.
« À propos du terme ruhua dans les plus anciens recueils de contes chinois en vernaculaire » (1968), pp. 183-186.
« Un document unique sur un genre disparu de la littérature populaire : “Le rendez-vous d’amour où les cous sont coupés” » (1968), pp. 187-210.

2• 1981 : Le conte en langue vulgaire du XVIIe siècle. Paris : Collège de France – Institut des hautes études chinoises, coll. « Bibliothèque de l’Institut des hautes études chinoises », vol. XXV, 1981, 481 p.

Édition d’une thèse de doctorat d’État dirigée par Jacques Gernet et soutenue le 11 janvier 1974 à l’Université Paris-VII sous le titre « Le conte en langue vulgaire du XVIIe siècle : vogue et déclin d’un genre narratif de la littérature chinoise », Lille : Service de reproduction des thèses de l’Université de Lille III, 1974, iii-612 p.

3• 1978- : André Lévy (dir.), Inventaire analytique et critique du conte chinois en langue vulgaire 話本總目提要. Paris : Collège de France – Institut des hautes études chinoises, coll. « Mémoires de l’Institut des hautes études chinoises », Vol. VIII-, 1978-.

Codification utilisée pour désigner les différents recueils traités : D = Shi diantou 石點頭 ; H = Huanxi yuanjia 歡喜冤家 ; P I = Chuke pai’an jingqi 初刻拍案驚奇 ; P II = Erke pai’an jingqi 二刻拍案驚奇 ; Pd = pièces préservées dans des ouvrages divers ; Q = Qingpingshan-tang huaben 清平山堂話本 (Liushi jia xiaoshuo 六十家小說) ; S I = Gujin xiaoshuo 古今小說 (Yushi mingyan 喻世明言) ; S II = Jingshi tongyan 警世通言 ; S III = Xingshi hengyan 醒世恆言 ; X = Xihu erji 西湖二集 ; Xl = Xiong Longfeng xiaoshuo 熊龍峯小說 ; Yp = Yipian qing 一片情.

  • 1978 : André Lévy, Vol. VIII, Première partie, premier volume, 1978, xv-347 p.

79 notices : Q (29 notices) ; Xl (4 notices) ; Pd (6 notices) ; S I (40 notices).

  • 1979 : André Lévy, Vol. VIII-2, Première partie, deuxième volume, avec la collaboration de M. Cartier, C. Chen, J. Dars, M. Vallette-Hémery, D. Holzman, C. Lombard-Salmon, R. Ruhlmann et P.-E. Will, 1979, pp. 351-812.

45 notices : S II (40 notices) ; « S III 26 », pp. 714-721 ; « S III 27 », pp. 722-727 ; « S III 28 », pp. 728-734 ; « S III 29 », pp. 735-742 ; « S III 30 », pp. 743-748.

  • 1981 : André Lévy et autres, Vol. VIII-3, Deuxième partie, premier volume, avec la collaboration de M. Cartier, Chan Hing-ho, Chang Fu-jui, J. Dars, D. Holzman, P. Koffler-Bentley, F. Lauwaert, C. Lombard-Salmon, R. Mathieu, Wan Chuan-ye et P.-E. Will, 1981, pp. 813-1337.

3 notices : « P II 6 », pp. 846-852 ; « P II 38 », pp. 1312-1316 ; « P II 39 », pp. 1317-1325.

  • 1991 : André Lévy, Michel Cartier, Vol. VIII-4, Tome quatrième, avec la collaboration de Rainier Lanselle, 1991, v-378 p.

12 notices : « D 12 », pp. 50-52 ; « X 8 », pp. 89-94 ; « X 17 », pp. 125-127 ; « H 17 », pp. 265-268 ; « H 18 », pp. 269-272 ; « Yp 1 », pp. 291-293 ; « Yp 2 », pp. 294-295 ; « Yp 3 », pp. 296-298 ; « Yp 4 », pp. 299-301 ; « Yp 5 », pp. 302-303 ; « Yp 6 », pp. 304-305 ; « Yp 7 », pp. 306-308.

4• 1991 : La littérature chinoise ancienne et classique. Paris : Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », n° 296, 1991, 125 p.

Articles sur le xiaoshuo en langue vulgaire

5• 1962 : « Histoire et littérature romanesque en langue vulgaire », Transactions of the International Conference of Orientalists in Japan 國際東方學者會議紀要, n° VII, Tōkyō, The Tōhō Gakkai (The Institute of Eastern Culture), 1962, pp. 58-70.
• 1963 : « Publications nouvelles concernant l’histoire de la littérature chinoise en langue vulgaire », Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, Tome LI, Fasc. 2, 1963, pp. 595-614.
• 1965 : « Études sur trois recueils anciens de contes chinois », T’oung Pao, Second Series, Vol. LII, Fasc. 1-3, 1965, pp. 97-148.
• 1966 : « Publications nouvelles intéressant l’histoire de la littérature chinoise en langue vulgaire », Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, Tome LIII, Fasc. 1, 1966, pp. 279-291.
• 1967 : « Le voyage d’un marchand chinois aux îles Liuqiu (Ryūkyū) en l’année 1750 d’après un manuscrit inédit », T’oung Pao, Second Series, Vol. LIII, Fasc. 1-3, 1967, pp. 180-189.
• 1967 : « Un conte chinois des Ming sur les pirates japonais », Journal asiatique, Tome CCLV, Fasc. 3-4, 1967, pp. 383-407.
• 1967 : « L’origine et le style de la légende du Pic du tonnerre dans la version des Belles histoires du lac de l’Ouest », Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, Tome LIII, Fasc. 2, 1967, pp. 517-535.
• 1967 : « Deux contes philosophiques Ming et leurs sources », Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, Tome LIII, Fasc. 2, 1967, pp. 537-550.
• 1967 : « La nouvelle mariée volubile. Un conte chinois du XIVe siècle » (Kyōto, janvier 1967), France-Asie/Asia, Vol. XXII-1, n° 192, 1968, pp. 59‑76.
• 1968 : « Huaben dingyi wenti jianlun » 話本定義問題簡論 (Sur le problème de la définition du huaben), Dongfang 東方 (L’Orient), « Zhongguo xiaohsuo xiqu yanjiu zhuanhao » 中國小說戲曲研究專號 (Numéro spécial des recherches sur le roman et le théâtre-opéra chinois), Xianggang daxue xueshenghui zhongwen xuehui 香港大學學生會中文學會 (Chinese Society, Arts Association, Hong Kong University Students’ Union), 1968, pp. 25-27.
• 1969 : « Un texte burlesque du XVIe siècle dans le style de la chantefable », Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, Tome LVI, 1969, pp. 119-124.
• 1969 : « L’inventaire des ouvrages romanesques chinois en langue vulgaire. Notes bibliographiques », T’oung Pao, Second Series, Vol. LV, Fasc. 1-3, 1969, pp. 123-135.
• 1970 : « À propos du terme ruhua dans les anciens recueils de contes chinois en vernaculaire », in Rao Zongyi jiaoshou nanyou zengbie lunwen ji 饒宗頤教授南遊贈別論文集 (Essays in Chinese Studies Dedicated to Professor Jao Tsung-I). Hong Kong : Chinese University of Hong Kong, New Asia College, 1970, pp. 51-55. Repris dans Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », vol. LXXXII, 1971, pp. 183-186.
• 1974 : « Le problème de la date et de l’authenticité du recueil de contes anciens intitulé “King-pen t’ong-sou siao-chouo” », in Mélanges de sinologie offerts à Monsieur Paul Demiéville, Volume II. Paris : Institut des hautes études chinoises, coll. « Bibliothèque de l’Institut des hautes études chinoises », Vol. XX, 1974, pp. 187-196.
• 1976 : « Pour une problématique chinoise de la nouvelle », Revue de littérature comparée, Vol. 50, n° 4, octobre-décembre 1976, pp. 376-388.
• 1976 : « À propos des deux versions relatives au récit de la rébellion de l’entrepreneur Wang Ge à la fin du douzième siècle », in Études d'histoire et de littérature chinoises offertes au Professeur Jaroslav Průšek. Paris : Institut des hautes études chinoises, coll. « Bibliothèque de l’Institut des hautes études chinoises », Vol. XXIV, 1976, pp. 177-194.
• 1980 : « Le moine et la courtisane. Formation et évolution d’un thème littéraire d’origine Sung », in Françoise Aubin (éd.), Études Song (Sung Studies). In memoriam Étienne Balazs, Série II, Civilisation, 2. Paris : École des hautes études en sciences sociales, 1980, pp. 139-158.
• 1982 : « Remarques sur le thème du “maître-voleur” dans le conte chinois en langue vulgaire », in Walther Heissig (éd.), Fragen der Mongolischen Heldendichtung, Teil II, Vorträge des 3. Epensymposiums des Sonderforschungsbereichs 12, Bonn 1980. Wiesbaden : Otto Harrassowitz, coll. « Asiatische Forschungen », Band 73, 1982, pp. 285-300.
• 1987 : « Les Quatre livres extraordinaires. Une plongée dans les romans-fleuves chinois du XVe siècle, enfin livrés au lecteur français », Magazine littéraire, n° 242, mai 1987, pp. 35-39.
• 1988 : « On the Question of Authorship in Chinese Traditional Fiction », Hanxue yanjiu 漢學研究 (Chinese Studies), Vol. 6, n° 1, « Ming dai xiqu xiaoshuo guoji yantaohui lunwen zhuanhao » 明代戲曲小說國際研討會論文專號 (Numéro spécial pour le Colloque international sur le théâtre-opéra et la fiction de la dynastie des Ming), Vol. 1, Jun. 1988, pp. 249-268.
• 1996 : « Cong Ji Yun xiaoshuo kanfa tantan jindai wenren guandian » 從紀昀小說看法談談近代文人觀點 (À propos des points de vue des lettrés modernes à partir des opinions de Ji Yun à l’égard de la fiction), in Danjiang daxue Zhongguo wenxue xi 淡江大學中國文學系 (Département de littérature chinoise de l’Université de Tamkang) (éd.), Jin-xiandai Zhongguo wenxue yu wenhua bianqian 近、現代中國文學與文化變遷 (L’évolution de la littérature et de la culture chinoises de l’époque moderne). Taipei : Taiwan xuesheng shuju 台灣學生書局 (Student Book Co., Ltd.), 1996, p. 273-284.
• 1998 : « Xiyou ji as Parody of Wuxia Xiaoshuo », in Joseph Shiu Ming Lau 劉紹銘 (Liu Shaoming), Wing Ming Chan 陳永明 (Chen Yongming) (éds.), Wuxia xiaoshuo lunjuan 武俠小說論卷 (Sur le roman de cape et d’épée), Vol. II. Actes de la première conférence internationale sur le roman chinois de cape et d’épée (Zhongguo wuxia xiaoshuo guoji yantaohui 中國武俠小說國際研討會), Hong Kong, décembre 1987. Hong Kong : Ming Ho 明河, 1998, pp. 722-738.
• 1999 : « About the Chinese Storyteller’s Change of Name », in Vibeke Børdahl (éd.),
The Eternal Storyteller. Oral Literature in Modern China. Richmond, Surrey : Curzon, coll. « Nordic Institute of Asian Studies – Studies in Asian Topics », n° 24, 1999, pp. 33-39.
• 1999 : « Indirect Expression of Mental States: Ramblings into Chinese Traditional Fiction », in Halvor Eifring (éd.),
Minds and Mentalities in Traditional Chinese Literature 中國傳統文學之情感與心態 (Zhongguo chuantong wenxue zhi qinggan yu xintai). Beijing : Wenhua yishu 文化藝術 (Culture and Art), 1999, pp. 172-183.

Articles sur le Jin Ping Mei 金瓶梅

6• 1979 : « About the Date of the First Printed Edition of the Chin P’ing Mei », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 1, n° 1, Jan. 1979, pp. 43-47.
• 1980 : « Pour une clarification de quelques aspects de la problématique du Jin Ping Mei », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXVI, Fasc. 4-5, 1980, pp. 183-198.
• 1981 : « Recent Publications on the
Chin P’ing Mei », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 3, n° 1, Jan. 1981, pp. 144-149.
• 1986 : « Perspectives on the
Jin Ping Mei. Comments and Reminiscences of a Participant in the Jin Ping Mei Conference », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 8, n° 1-2, Jul. 1986, pp. 1-6.
• 1989 : « About
Jin Ping Mei and Shi-you ji: Similarities and Contrasts », Zhongyang yanjiuyuan di er jie guoji hanxue huiyi lunwen ji 中央研究院第二屆國際漢學會議論文集 (Actes de la deuxième conférence internationale de sinologie de l’Academia Sinica), 29-31 décembre 1986, wenxue zu 文學組 (Groupe littérature), Vol. 2. Taipei : Zhongyang yanjiu yuan 中央研究院 (Academia Sinica), juin 1989, pp. 753-760.
• 1991 : « 
Jin Ping mei cihua di wushisan, wushisi hui de mimi », 《金瓶梅詞話》第五十三、五十四回的秘密 (Les secrets des chapitres LIII et LIV du Jin Ping Mei cihua), in Wang Liqi 王利器 (éd.), Guoji Jin Ping Mei yanjiu jikan 國際金瓶梅研究集刊 (Anthologie des études internationales sur le Jin Ping Mei). Chengdu : Chengdu 成都, 1991, p. 119-122, repris dans : Zhu Yixuan 朱一玄, Wang Rumei 王汝梅 (éds.), Jin Ping Mei gujin yanjiu jicheng 金瓶梅古今研究集成 (Anthologie des recherches anciennes et modernes sur le Jin Ping Mei). Yanji 延吉 : Yanbian daxue 延邊大學, 1999, pp. 885-887.
• 1995 : « Un vieil instrument de détection : le “nerf de loup” », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXI, Fasc. 4-5, 1995, pp. 320-327.
• 2001 : « Tang Xianzu and the Authorship of the Novel Jin Ping Mei – Under the Light of Some Data Regarding the Play Mudanting », in Christina Neder, Heiner Roetz, Ines-Susanne Schilling (éds.), China in seinen biographischen Dimensionen. Gedenkschrift für Helmut Martin (China and her Biographical Dimensions. Commemorative Essays for Helmut Martin). Wiesbaden : Harrassowitz Verlag, 2001, pp. 83-88.
• 2010 : « 
Jin Ping Mei and the Art of Storytelling », in Vibeke Børdahl, Margaret B. Wan (éds.), The Interplay of the Oral and the Written in Chinese Popular Literature. Copenhagen : Nordic Institute of Asian Studies, coll. « NIAS Studies in Asian Topics », n° 46, 2010, pp. 13-29.

Articles sur le xiaoshuo en langue classique

7• 1978 : « À propos de la “vulgarisation” de la nouvelle des Tang », Occasional Papers, Vol. 1, Paris : European Association of Chinese Studies, 1978, pp. 1-29.
• 1992 : « Mantan Liaozhai zhiyi “Zizhi” » 漫談《聊齋誌異·自誌》 (Considérations préliminaires sur l’« Autochronique » des Chroniques de l’étrange), in Gu Meigao 辜美高, Wang Zhizhong 王枝忠 (éds.), Guoji Liaozhai lunwen ji 國際聊齋論文集 (Recueil d’articles internationaux sur le Liaozhai). Beijing : Beijing shifan xueyuan 北京師範學院 (Institut de l’École normale de Pékin), 1992, p. 275-281.
• 1994 : « Tang ren “xiaoshuo” » 唐人「小說」 (Le xiaoshuo des Tang), Wenxue yichan 文學遺產 (Literary Heritage), 1994, n° 1, pp. 98-102, repris dans : ’93 Zhongguo gudai xiaoshuo guoji yantaohui lunwen ji ’93中國古代小說國際研討會論文集 (Actes du Colloque international sur la fiction chinoise ancienne de l’an 1993). Beijing : Kaiming 開明, 1996, pp. 26-32.
• 1995 : « À propos de Cendrillon en Chine », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXI, Fasc. 1-3, 1995, pp. 153-164.
• 1995 : « Du pareil au même : à propos des “trois mots” du Shishuo xinyu IV, 18 », T’oung Pao, Vol. LXXXI, Fasc. 4-5, 1995, pp. 315-319.
• 1996 : « Remarques sur une pièce méconnue des Chroniques de l’étrange de Pu Songling », in Studi in onore di Lionello Lanciotti. Napoli : Istituto Universitario Orientale, Dipartimento di studi asiatici, coll. « Series Minor », n° LI, 1996, Vol. II, p. 801-814.
• 1997 : « Souvenirs d’enfance ? À propos d’un récit du Liaozhai zhiyi », in Flora Blanchon (dir.), Asie. IV. Enfances. Centre de Recherche sur l’Extrême-Orient de Paris-Sorbonne (CREOPS). Paris : Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1997, pp. 143-150.

Travaux sur des sujets divers

Ouvrages

8• 1986 : Nouvelles lettres édifiantes et curieuses d’Extrême-Occident par des voyageurs lettrés chinois à la Belle Époque (1866-1906). Introduites, commentées et traduites par André Lévy. Paris : Seghers, coll. « Étonnants voyageurs », 1986, 252 p.
• 1995 : Les pèlerins bouddhistes de la Chine aux Indes. Présentation d’André Lévy, préface d’Édith et François-Bernard Huyghe. Paris : Jean-Claude Lattès, coll. « Voyageurs immobiles », 1995, 249 p.
• 2000 : Dictionnaire de littérature chinoise. Sous la direction d’André Lévy. Paris : Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige », 2000, 429 p. Extrait des notices du secteur de la « Littérature chinoise » du Dictionnaire universel des littératures. Sous la direction de Béatrice Didier. Paris : Presses Universitaires de France, 1994, 3 volumes, cxxviii-4395 p. Voir infra rubrique Notices dans des ouvrages collectifs.

Articles sur la sinologie française

9• 1981 : « A Survey of French Studies on Chinese Classical Fiction: Past and Present 法國漢學界研究中國古典小說的過去與現在 », in Jingyi Wenli Xueyuan Zhongguo gudian xiaoshuo yanjiu zhongxin 靜宜文理學院中國古典小說研究中心 (Centre des recherches de la fiction chinoise ancienne et classique de l’Université Providence) (éd.), Zhongguo gudian xiaoshuo yanjiu zhuanji 中國古典小說研究專集 (Mélanges des recherches sur la fiction chinoise ancienne et classique), Vol. 3, Taipei : Lian Jing 聯經 (Linking), 1981, pp. 1-23.
• 1992 : « La littérature chinoise ancienne et moderne », in Danielle Elisseeff, Alain Thote (éds.), Bref état de la sinologie française. À propos de quelques disciplines. Actes de la journée d’études du 16 novembre 1991 organisée par l’Association française d’études chinoises. Paris : Association française d’études chinoises, 1992, p. 73-76.
• 1998 : « Faguo dui Zhongguo wenxue shi de yanjiu » 法國對中國文學史的研究 (Études françaises sur l’histoire de la littérature chinoise), in Jean-Pierre Drège 戴仁 (Dai Ren) (éd.), Faguo dangdai Zhongguo xue 法國當代中國學 (Cinquante ans d’études chinoises en France). Traduit par Geng Sheng 耿昇. Beijing : Zhongguo shehui kexue 中國社會科學, 1998, pp. 352-370. Réédition : « Faguo dui Zhongguo wenxue shi de yanjiu » 法國對中國文學史的研究 (Études françaises sur l’histoire de la littérature chinoise), in Jean-Pierre Drège 戴仁 (Dai Ren) (éd.), Faguo Zhongguo xue de lishi yu xianzhuang 法國中國學的歷史與現狀 (French Sinology: Past and Present). Traduit par Geng Sheng 耿昇. Shanghai : Shanghai cishu 上海辭書, coll. « Haiwai Zhongguo xue shi yanjiu congshu » 海外中國學史研究叢書 (Studies of the History of Chinese Studies Abroad), 2010, pp. 489-502.

Articles sur la traduction et la traductologie

10• 1992 : « La traduction est impossible », Perspectives chinoises, n° 5-6, juillet-août 1992, pp. 48-49.
• 1999 : « La passion de traduire », in Viviane Alleton, Michael Lackner (dir.), De l’un au multiple. Traductions du chinois vers les langues européennes. Paris : Maison des sciences de l’homme, 1999, pp. 161-172.
• 2003 : « The Liaozhai zhiyi and Honglou meng in French Translation », in Leo Tak-hung Chan 陳德鴻 (Chen Dehong) (éd.), One into Many. Translation and Dissemination of Classical Chinese Literature. Amsterdam – New York : Rodopi B. V., coll. « Approaches to Translation Studies », Vol. 18, 2003, pp. 83-96, 347.
• 2014 : « À propos de l’une des premières traductions françaises de roman chinois », in Béatrice Didier, Meng Hua (éds.), Miroirs croisés. Chine – France (XVIIe-XXIe siècles). Avec la collaboration de Cécile Planchon. Paris : Honoré Champion, coll. « Littératures étrangères », n° 6, Série « Route de la Soie », n° 1, 2014, pp. 163-178.

Articles sur d’autres sujets divers

11• 1956 : « Les élections à Ceylan », Le Monde, 12 avril 1956.
• 1968 : « Un document sur la querelle des anciens et des modernes more sinico. De la Prose, par Yuan Zongdao (1560-1600), suivi de sa biographie, composée par son frère Yuan Zhongdao (1570-1623) », T’oung Pao, Second Series, Vol. LIV, Fasc. 4-5, 1968, pp. 251-274.
• 1973 : « La Ballade de l’héroïne française. Notes pour servir à l’histoire de Madame Roland en Chine », Revue de littérature comparée, Vol. 47, n° 2, avril-juin 1973, pp. 177-195.
• 1994 : « À propos de quatre mots des Entretiens de Confucius et de ses disciples », Études chinoises, Vol. XIII, n° 1-2, printemps-automne 1994, Mélanges de sinologie offerts à Jacques Gernet, pp. 285-293.
• 1995 : « À propos de la typologie en six catégories des caractères chinois. Que reste-t-il de la théorie des liushu ? », Études chinoises, Vol. XIV, n° 1, printemps 1995, pp. 9-23.
• 1998 : « Littérature classique, littérature moderne : ruptures ou continuités », in Noël Dutrait (dir.), Littérature chinoise : état des lieux et mode d’emploi. Actes du colloque organisé par le Groupe de recherche sur l’Extrême-Orient contemporain (GREOC) de l’Université de Provence, le 10 février 1996. Aix-en-Provence : Publications de l’Université de Provence, 1998, pp. 11-16.
• 1998 : « À propos de Banggui par Li Xiao : des clés pour un roman ? », in Noël Dutrait (dir.), Littérature chinoise : état des lieux et mode d’emploi. Actes du colloque organisé par le Groupe de recherche sur l’Extrême-Orient contemporain (GREOC) de l’Université de Provence, le 10 février 1996. Aix-en-Provence : Publications de l’Université de Provence, 1998, pp. 53-63.
• 1998 : « Rêve d’amour à la chinoise », Le Monde, 19 septembre 1998.
• 1998 : « L’arrivée des Portugais en Chine : la perception d’après l’histoire officielle des Ming », Nouvelle Revue du Seizième Siècle, Vol. 16, n° 1, Extrême-Orient, 1998, pp. 7-19.
• 2006 : « De l’érotisme dans la civilisation chinoise », in Le Palais du printemps. Peintures érotiques de Chine. Paris – Suilly-la-Tour : Éditions des musées de la Ville de Paris – Éditions Findakly, 2006, pp. 11-27.

Introductions et préfaces

12• 1976 : « Introduction », Wou King-tseu [Wu Jingzi 吳敬梓], Chronique indiscrète des mandarins. Traduit du chinois par Tchang Fou-jouei. Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », nos 43 et 44, 1976, Tome I, pp. vii-xxiv. Réédition – Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », Série chinoise (poche), nos 11 et 12, 1986, Tome I, pp. vii-xxiv.
• 1987 : « Préface », Le poisson de jade et l’épingle au phénix. Douze contes chinois du XVIIe siècle. Traduction, introduction, notes et commentaires par Rainier Lanselle. Paris : Gallimard, 1987, pp. 7-11. Réédition – Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », Série chinoise (poche), n° 47, 1991, pp. 7-11.
• 1995 : « Une quête inachevée », présentation pour Les pèlerins bouddhistes de la Chine aux Indes. Préface d’Édith et François-Bernard Huyghe. Paris : Jean-Claude Lattès, coll. « Voyageurs immobiles », 1995, pp. 17-81.
• 1997 : « Préface », Wang Shifu, Histoire du pavillon d’occident (Xixiang ji). Traduit du chinois par Stanislas Julien. Paris – Genève : Slatkine, coll. « Fleuron », n° 96, 1997, pp. 7-23.
• 2004 : « Préface », Wong Kai, Dico pratique français-anglais-chinois 法英漢最新實用辭典 French-English-Chinese. Paris : You-Feng, 2004

Notices dans des ouvrages collectifs

13• 1978 : Six notices rédigées en français dans A Sung Bibliography (Bibliographie des Sung) 宋代書錄, initiated by Étienne Balazs, edited by Yves Hervouet, Hong Kong : The Chinese University Press, 1978, xxxiv-598 p. :

« Leng-chai yeh-hua 冷齋夜話 », p. 335-336 ; « Ku-wen kuan-chien 古文關鍵 », p. 444 ; « Liu-i tz’u 六一詞 », p. 459 ; « Hsin-pien Tsuiweng t’an-lu 新編醉翁談錄 », p. 481-482 ; « (T’ang Ti hsiang) Liang-kung chiu chien (tz’u) (唐狄相)梁公九諫(詞) », p. 482 ; « Hsüan-ho i-shih 宣和遺事 », p. 485-486.
• De plus, sept notices sont traduites du japonais en anglais par André Lévy : Inaba Ichirō 稲葉一郎, « Chia-chi i-kao 夾漈遺稿 », p. 415-416 ; Yamauchi Masahiro 山内正博, « Mei-hsi hsien-sheng t’ing-shih ts’e tsou-i 梅溪先生廷試策奏議 », p. 416 ; Yoshida Tora 吉田寅, « P’an-chou wen-chi 盤洲文集 », p. 416 ; Yoshida Tora 吉田寅, « Ch’eng-chai chi 誠齋集 », p. 417-418 ; Watanabe Kōyoshi 渡辺紘良, « Chou I-kuo Wen-chung kung wen-chi 周益國文忠公文集 », p. 419-420 ; Kinugawa Tsuyochi 衣川強, « Tung-lai Lü t’ai-shih wen-chi 東萊呂太史文集 », p. 421-422 ; Yoshida Tora 吉田寅, « Kung-k’uei chi 攻媿集 », p. 422.

14• 1986 : Deux notices rédigées en anglais dans William H. Nienhauser, Jr. (éd.), The Indiana Companion to Traditional Chinese Literature, Vol. 1. Bloomington : Indiana University Press, 1986, xliv-1050 p. :

« Hua-pen 話本 (vernacular short story) », pp. 442-445 ; « Jou p’u-t’uan 肉蒲團 (Prayer Mat of Flesh) », pp. 460-461.

15• 1994 : Cinquante-neuf notices dans Béatrice Didier (dir.), Dictionnaire universel des littératures. Paris : Presses Universitaires de France, 1994, 3 volumes, cxxviii-4395 p. Reprises avec une « Présentation » (pp. vii-xiv) dans André Lévy (dir.), Dictionnaire de littérature chinoise. Paris : Presses Universitaires de France, coll. « Quadrige », 2000, 429 p. :

« A Ying, 1900-1977 » (阿英), pp. 1-2 ; « Baiyue ting » (拜月亭), pp. 12-13 ; « Ban Zhao, ~48-~117 » (班昭), pp. 14-15 ; « Chen Ruoxi, née en 1938 » (陳若曦), pp. 35-36 ; « Chen Yinke, 1890-1969 » (陳寅恪), p. 37 ; « Chinoise (Influence au Japon de la littérature) », pp. 39-42 ; « Chuanqi (Théâtre et roman) » (傳奇), pp. 42-45 ; « Daozang » (道藏), pp. 54-57 ; « Du Guangting, 850-933 » (杜光庭), p. 65 ; « Émigration (Littérature d’) », pp. 69-72 ; « Feng Zikai, 1898-1975 » (豐子愷), pp. 83-84 ; « He Jinming, 1483-1521 » (何景明), p. 110 ; « Hu Shi, 1891-1962 » (胡適), pp. 119-120 ; « Huaju » (話劇), pp. 121-122 ; « Jiang Gui, 1908-1980 » (姜貴), pp. 136 ; « Jin Ping Mei » (金瓶梅), pp. 141-144 ; « Li Gongzuo, ~770-~848 » (李公佐), pp. 164-165 ; « Li Mengyang, 1475-1529 » (李夢陽), p. 170 ; « Li Na, née en 1920 » (李納), pp. 170-171 ; « Liang Qichao, 1873-1929 » (梁啟超), pp. 183-184 ; « Ling Mengchu, 1580-1644 » (凌濛初), pp. 188-190 ; « Liu Zongyuan, 773-819 » (柳宗元), pp. 201-202 ; « Lü Tiancheng, ~1580-~1620 » (呂天成), pp. 204-205 ; « Mei Dingzuo, 1549-1615 » (梅鼎祚), pp. 218-219 ; « Minge » (民歌), pp. 222-223 ; « Mulan shi » (木蘭詩), pp. 223-224 ; « Orale (Littérature) », pp. 229-231 ; « Pingyao zhuan » (平妖傳), pp. 238-239 ; « Policier (Roman) », pp. 240-241 ; « Pu Songling, 1640-1715 » (蒲松齡), pp. 244-247 ; « Ru Zhijuan, née en 1925 » (茹志鵑), p. 257 ; « Tangshi sanbaishou » (唐詩三百首), p. 295 ; « Wang Anyi, née en 1954 » (王安憶), p. 307 ; « Wang Jiusi, 1468-1551 » (王九思), pp. 310-311 ; « Wang Shiwei, ~1900-1947 » (王實味), pp. 314-315 ; « Wang Tao, 1828-1897 » (王韜), pp. 315-316 ; « Wang Zhenhe, né en 1940 » (王禎和), pp. 318-319 ; « Wan Qing xiaoshuo » (晚清小說), pp. 319-320 ; « Wu Zuxiang, né en 1908 » (吳組緗), pp. 332-333 ; « Xiaohua ji » (笑話集), pp. 339-341 ; « Xiaoshuo » (小說), pp. 341-343 ; « Xie Zhaozhe, 1567-1624 » (謝肇淛), pp. 347-348 ; « Xiyou ji » (西遊記), pp. 351-355 ; « Xue Tao, 768-831 » (薛濤), pp. 358-359 ; « Yan Zhitui, 531-apr. 590 » (顏之推), p. 363 ; « Yan Danzi » (燕丹子), pp. 363-364 ; « Yang Lian, né en 1955 » (楊煉), p. 365 ; « Yang Wanli, 1127-1206 » (楊萬里), pp. 366-367 ; « Yanshan waishi » (燕山外史), p. 369 ; « Yao Xueyin, né en 1910 » (姚雪垠), pp. 369-370 ; « Yu Lihua, née en 1931 » (於梨華), pp. 375-376 ; « Yu Luojin, née en 1948 » (遇羅錦), p. 376 ; « Yuan Zhen, 779-831 » (元稹), pp. 384-385 ; « Zeng Guofan, 1811-1872 » (曾國藩), p. 393 ; « Zhang Binglin, 1868-1936 » (章炳麟), p. 396 ; « Zhang Zhuo, ~657-730 » (張鷟), p. 405 ; « Zhanguo ce » (戰國策), pp. 405-406 ; « Zheng Guangzu, ~1260-1320 » (鄭光祖), p. 409 ; « Zhuang zi, ~396-~286 av. J.-C. » (莊子), pp. 419-420.

16• 1998 : Trois notices rédigées en anglais dans William H. Nienhauser, Jr. (éd.), The Indiana Companion to Traditional Chinese Literature, Vol. 2. Bloomington : Indiana University Press, 1998, xxxv-547 p. :

« Huan-hsi yüan-chia 歡喜冤家 (Antagonists in Love) », pp. 62-63 ; « I-p’ien ch’ing 一片情 (Expanse of Passion or Expanse of Love) », p. 63 ; « Pien erh ch’ai 弁而釵 (Wearing a Cap But Also Hairpins) », pp. 121-122.

17• 1998 : Sept notices rédigées en français dans Encyclopædia Universalis, reprises dans Dictionnaire de la Civilisation chinoise. Paris : Encyclopædia Universalis – Albin Michel, 1998, 924 p. :

« Jin Ping Mei [Kin P’ing Mei] (fin XVIe s.), roman » (金瓶梅), pp. 376-379 ; « Li Yu (1611-env. 1680) » (李漁), pp. 422-423) ; « Pu Songling [P’ou Song-ling] (1640-1715) » (蒲松齡), pp. 581-582 ; « San Guo zhi yanyi » (三國志演義), pp. 605-608 ; « Wu Jingzi [Wou King-tseu] (1701-1754) » (吳敬梓), pp. 762-763 ; « Xiaoshuo [Siao-chouo], genre littéraire (chinois) » (小說), pp. 772-775 ; « Xiyou ji [Si-yeou ki] » (西遊記), pp. 779-780.

18• 2006 : Neuf notices rédigées en anglais dans Gaëtan Brulotte, John Phillips (éds.), Encyclopedia of Erotic Literature. New York – London : Routledge, 2006, XLI-1468-I104 p. :

« Admirable Discourses of the Plain Girl » (Sunü miaolun 素女妙論), pp. 7-8 ; « Collected Writings of Fragant Elegance » (Xiangyan congshu 香豔叢書), pp. 267-271 ; « Deng Xixian » (鄧希賢), pp. 331-332 ; « Huang (Xia Tingzhi) » [(夏庭芝)], pp. 647-648 ; « Jingu qiguan [The Oil Vendor Who Conquers the Queen of Beauty] » (今古奇觀 [賣油郎獨占花魁]), pp. 702-703 ; « Lü Dongbin » (呂洞賓), pp. 836-837 ; « Sun Wei » (孫頠), pp. 1261-1262 ; « Tang Yin » (唐寅), pp. 1275-1276 ; « Zhang Zu » (張鷟), pp. 1457-1458.

Comptes rendus

19• 1969 : « Li Tien-yi 李田意, Chinese Fiction: A Bibliography of Books and Articles in Chinese and English. New Haven, Connecticut : Far Eastern Publications, Yale University, 1968, xiv-356 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LV, Fasc. 1-3, 1969, pp. 183-188.
• 1970 : « Jaroslav Průšek,
The Origins and the Authors of the Hua-pen. Prague : Oriental Institute in Academia, Publishing House of the Czechoslovak Academy of Sciences, 1967, 158 p. ; Patrick Hanan, “The Early Chinese Short Story: A Critical Theory in Outline”, Harvard Journal of Asiatic Studies, Vol. 27, 1967, pp. 168-207 », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVI, Livr. 1-3, 1970, pp. 174-180.
• 1970 : « P’ou Song-ling, Contes extraordinaires du Pavillon du loisir. Traduit du chinois sous la direction d’Yves Hervouet. Introduction d’Yves Hervouet. Paris : Gallimard, coll. “Connaissance de l’Orient”, n° 31, 1969, 216 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVI, Fasc. 1-3, 1970, pp. 180-186.
• 1970 : « Helmut Martin, Li Li-weng über das Theater. Heidelberg, 1966 ; Taipei : Mai Ya Publications, 1968, iv-395 p.  », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVI, Fasc. 1-3, 1970, pp. 194-201.
• 1971 : « Robert des Rotours, Courtisanes chinoises à la fin des T’ang, entre circa 789 et le 8 janvier 881. Pei-li Tche (Anecdotes du quartier du Nord) par Souen K’i, traduit et annoté. Paris : Presses Universitaires Françaises, coll. “Bibliothèque de l’Institut des hautes études chinoises”, Vol. XXII, 1968, 199 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVII, Fasc. 1-4, 1971, pp. 211-213.
• 1971 : « Akira Ishihara and Howard Levy,
The Tao of Sex, An Annotated Translation of the Twenty-Eighth Section of the Essence of Medical Prescriptions (Ishimpō). Illustrated by Shōjirō Takata. Yokohama : Shibundō, 1968, 241 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVII, Fasc. 1-4, 1971, pp. 213-220.
• 1971 : « John David Frodsham,
New Perspectives in Chinese Literature. The Twenty-Ninth George Ernest Morrison Lecture in Ethnology, 1968. Canberra : Australian University Press, 1970, 38 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVII, Fasc. 5, 1971, pp. 325-327.
• 1971 : « Glen Dudbridge,
The Hsi-yu Chi, A Study of Antecedents to the Sixteenth-Century Chinese Novel. Cambridge : Cambridge University Press, 1970, xii-219 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVII, Fasc. 5, 1971, pp. 327-330.
1971 : « Michelle Loi, Roseaux sur le mur. Les poètes occidentalistes chinois, 1919-1949. Thèse de doctorat d’État soutenue le 15 juin 1970 à l’Université de Paris. Paris : Gallimard, coll. “Bibliothèque des Idées, NRF”, 1971, 609 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVII, Fasc. 5, 1971, pp. 330-336.
• 1972 : « Henry W. Wells,
Traditional Chinese Humor. A Study in Art and Literature. Bloomington – London : Indiana University Press, 1971, 242 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LVIII, Fasc. 1-5, 1972, pp. 287-289.
• 1976 : « Patrick Hanan,
The Chinese Short Story. Studies in Dating, Authorship, and Composition. Cambridge, Massachusetts : Harvard University Press, 1973, xiii-245 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXII, Fasc. 1-3, 1976, pp. 121-126.
• 1977 : « Wilt Lukas Idema,
Chinese Vernacular Fiction, The Formative Period. Leiden : Brill, 1974, lxiv-146 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXIII, Fasc. 4-5, 1977, pp. 339-344.
• 1979 : « Timothy C. Wong,
Wu Ching-tzu. Boston : Twayne Publishers, coll. “Twayne’s World Authors Series”, n° 495, 1978, 161 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXV, Fasc. 4-5, 1979, pp. 268-270.
• 1979 : « Andrew Plaks (ed.),
Chinese Narrative, Critical and Theoretical Essays. Avant-propos de Cyril Birch. Princeton : Princeton University Press, 1977, xii-365 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXV, Fasc. 1-3, 1979, pp. 110-116.
• 1981 : « 
Chin P’ing Mei te i-shu 金瓶梅的藝術, by Sun Shu-yü 孫述宇. Taipei : Shih-pao wen-hua ch’u-pan kung-ssu 時報文化出版公司, 1978, 2-2-124-4 p. », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 3, No. 1, Jan. 1981, pp. 179-183.
• 1982 : « Patrick Hanan,
The Chinese Vernacular Story. Cambridge : Harvard University Press, coll. « Harvard East Asian Series », n° 94, 1981, viii-276 p. », Harvard Journal of Asiatic Studies, Vol. 42, No. 2, Dec. 1982, pp. 679-684.
• 1982 : « Jeannette L. Faurot (ed.),
Chinese Fiction from Taiwan: Critical Perspectives. Bloomington : Indiana University Press, 1980, 272 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXVIII, Fasc. 4-5, 1982, pp. 355-359.
• 1983 : « Zeng Pu, Fleur sur l’Océan des Péchés. Roman traduit du chinois par Isabelle Bijon. Mauvezin : Éditions Trans-Europ-Repress, 1983, iii-424 p. », Études chinoises, Vol. I, 1983, pp. 75-80.
• 1984 : « Ma Youyuan 馬幼垣 (Ma Yau-woon), Zhongguo xiaoshuo shi jigao 中國小說史集稿. Taipei : Shibao shuxi 時報書系, n° 265, 1980, 16-315 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXX, Fasc. 4-5, 1984, pp. 293-297.
• 1984 : « David Hawkes (tr.),
The Story of the Stone. A Chinese novel by Cao Xueqin in five volumes; volume 1, “The Golden Days”, Harmondsworth: Penguin Books, 1973, 542 p.; volume 2, “The Crab-Flower Club”, Harmondsworth: Penguin Books, 1977, 603 p.; volume 3, “The Warning Voice”, Harmondsworth: Penguin Books, 1980, 639 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXX, Fasc. 4-5, 1984, pp. 298-302.
• 1984 : « Winston L. Y. Yang & Curtis P. Adkins, edited with an Introduction,
Critical Essays on Chinese Fiction. Hong Kong : The Chinese University Press, 1980, xvi-236 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXX, Fasc. 4-5, 1984, pp. 302-306.
• 1984 : « Tang Xianzu,
The Peony Pavilion (Mudan Ting). Translated by Cyril Birch. Bloomington : Indiana University Press, coll. “Chinese Literature in Translation Series”, 1980, xv-343 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXX, Fasc. 4-5, 1984, pp. 306-308.
• 1984 : « Eric P. Henry,
Chinese Amusement: The Lively Plays of Li Yü. Hamden, Connecticut : Archon Book, 1980, xvi-288 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXX, Fasc. 4-5, 1984, pp. 308-311.
• 1984 : « John J. Deeney (ed.),
Chinese-Western Comparative Literature Theory and Strategy. Hong Kong : The Chinese University Press, 1980, xx-201 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXX, Fasc. 4-5, 1984, pp. 312-313.
• 1984 : « Robert E. Hegel,
The Novel in Seventeenth Century China. New York: Columbia University Press, 1981, xx-336 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXX, Fasc. 4-5, 1984, pp. 313-316.
• 1988 : « Li Shuchang, Carnet de notes sur l’Occident. Traduit du chinois par Shi Kangqiang. Préface de Michel Cartier. Avant-propos de Viviane Alleton. Paris : Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1988, xvii-198 p. », Études chinoises, Vol. 7, n° 1, printemps 1988, pp. 125-127.
1989 : « Claudine Salmon (ed), Literary Migrations. Traditional Chinese Fiction in Asia (17-20th centuries). Pékin : International Culture Publishing Corporation, 1987, 11-vi-661 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXV, Fasc. 4-5, 1989, pp. 325-330.
• 1990 : « Andrew H. Plaks,
The Four Masterworks of the Ming Novel Ssu ta ch’i-shu. Princeton : Princeton University Press, 1987, xiv-595 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXVI, Fasc. 1-3, 1990, pp. 95-105.
• 1990 : « David Hawkes,
Classical, Modern and Humane, Essays in Chinese Literature. Edited by John Minford & Siu-kit Wong. Hong Kong : The Chinese University Press, 1989, viii-327 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXVI, Fasc. 4-5, 1990, pp. 324-328.
• 1990 : « Patrick Carré, Le Palais des nuages. Paris : Phébus, 1989, 644 p. ; Jean Levi, Le rêve de Confucius. Paris : Albin Michel, 1989, 320 p. », Études chinoises, Vol. IX, n° 1, printemps 1990, pp. 211-215.
• 1990 : « Li Yu, À mari jaloux, femme fidèle. Récits du XVIIe siècle traduits du chinois par Pierre Kaser. Paris : Philippe Picquier, 1990, 238 p. », Études chinoises, Vol. IX, n° 2, automne 1990, pp. 189-192.
1992 « Tonglin Lu, Rose and Lotus. Narrative of Desire in France and China. Albany : State University of New York Press, 1991, xii-201 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXVIII, Fasc. 1-3, 1992, pp. 191-193.
• 1992 : « Mao Xiang, La Dame aux pruniers ombreux. Traduction du chinois par Martine Vallette-Hémery. Paris : Philippe Picquier, 1992, 98 p. », Études chinoises, Vol. XI, n° 1, printemps 1992, pp. 183-189.
• 1993 : « Douglas Wile, Art of the Bedchamber: The Chinese Sexual Yoga Classics Including Women’s Solo Meditation Texts. Albany : State University of New York Press, 1992, vi-292 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXIX, Fasc. 4-5, 1993, pp. 362-366.
• 1994 : « 
The Plum in the Golden Vase or, Chin P’ing Mei. Volume One : The Gathering. Translated by David Tod Roy. Princeton : Princeton University Press, 1993, civ-610 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXX, Fasc. 1-3, 1994, pp. 190-194.
• 1994 : « Judith T. Zeitlin,
Historian of the Strange, Pu Songling and the Chinese Tale. Stanford : Stanford University Press, 1993, xii-332 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXX, Fasc. 4-5, 1994, pp. 423-427.
• 1995 : « Wang Shifu,
The Moon and the Zither: The Story of the Western Wing. Edited and translated with an introduction by Stephen West and Wilt Idema, with a study of its woodblock illustrations by Yao Dajuin. Berkeley : University of California Press, 1991, xx-503 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXI, Fasc. 1-3, 1995, pp. 166-170.
• 1996 : « Jean Levi, La Chine romanesque. Fictions d’Orient et d’Occident. Paris : Le Seuil, coll. “La Librairie du xxe siècle”, 1995, 460 p. », L’Homme, n° 137, janvier-mars 1996, pp. 227-229.
1996 : « Dorothy Ko, Teachers of the Inner Chambers. Women and Culture in Seventeenth-Century China. Stanford : Stanford University Press, 1994, 395 p. », Études chinoises, Vol. XV, n° 1-2, printemps-automne 1996, pp. 212-214.
• 1997 : « Zheng Banqiao, Lettres familiales. Traduction et notes de Jean-Pierre Diény. La Versanne : Encre marine, 1996, 175 p. », Études chinoises, Vol. XVI, n° 2, automne 1997, pp. 156-160.
• 2000 : « Dore J. Levy,
Ideal and Actual in The Story of the Stone. New York : Columbia University Press, 1999, xi-213 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXVI, Fasc. 4-5, 2000, pp. 418-421.
• 2000 : « Gao Xingjian, Le Livre d’un homme seul. Traduit du chinois par Noël et Liliane Dutrait. La Tour-d’Aigues : Éditions de l’Aube, 2000, 486 p. », Perspectives chinoises, n° 59, mai-juin 2000, pp. 81-84.
2000 : « Gao Xingjian, The Book of a Man Alone. A Novel translated from the Chinese into French by Noël and Liliane Dutrait. La Tour-d’Aigues : Éditions de l’Aube, 2000, 486 p. », translated from French original by Philip Liddell, China Perspectives, No. 30, July-August 2000, pp. 86-88.
• 2000 : « Yang Shuhui,
Appropriation and Representation. Feng Menglong and the Chinese Vernacular Story. Ann Arbor : The University of Michigan, Center for Chinese Studies, coll. “Michigan Monographs in Chinese Studies”, Vol. 79, 1998, viii-187 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXVI, Fasc. 1-3, 2000, pp. 191-193.
• 2001 : « Yang Shuhui and Yang Yunqin (tr.),
Stories Old and New. A Ming Dynasty Collection (compiled by Feng Menglong). Seattle – London : University of Washington Press, 2000, xxx-794 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXVII, Fasc. 1-3, 2001, pp. 237-244.
• 2002 : « Ge Liangyan,
Out of the Margins. The Rise of Chinese Vernacular Fiction. Honolulu: University of Hawai’i Press, 2001, x-293 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXVIII, Fasc. 4-5, 2002, pp. 493-496.
• 2002 : « 
The Plum in the Golden Vase or, Chin P’ing Mei. Volume Two: The Rivals. Translated by David Tod Roy. Princeton : Princeton University Press, 2001, lxix-646 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXVIII, Fasc. 4-5, 2002, pp. 496-498.
• 2003 : « Judith Farquar,
Appetites: Food and Sex in Postsocialist China (Body, Commodity, Text, Studies of Objectifying Practice). Série dirigée par Arjun Appadurai, Jean Comaroff et Judith Farquar. Durham – Londres : Duke University Press, 2002, xii-341 p. », Perspectives chinoises, n° 76, mars-avril 2003, pp. 80-82.
• 2003 : « Judith Farquar, Appetites: Food and Sex in Postsocialist China (Body, Commodity, Text, Studies of Objectifying Practice). Series directed by Arjun Appadurai, Jean Comaroff and Judith Farquar. Durham – London : Duke University Press, 2002, xii-341 p. », translated from the French original by Michael Black, China Perspectives, n° 47, May-June 2003, pp. 78-80.
• 2003 : « Ling Mengchu
凌濛初, 1580-1644, In the Inner Quarters: Erotic Stories from Ling Mengchu’s Two Slaps. Translated by Lenny Hu, in collaboration with R. W. L. Guisso). Vancouver : Arsenal Pulp Press, 2003, 256 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXIX, Fasc. 4-5, 2003, pp. 490-493.
• 2003 : « Martin W. Huang,
Desire and Fictional Narrative in Late Imperial China. Cambridge (Mass.) – London : Harvard University Press, 2001, 347 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXIX, Fasc. 4-5, 2003, pp. 499-503.
• 2003 : « Tina Lu,
Persons, Roles and Minds. Identity in Poeny Pavillon and Peach Blossom Fan. Stanford : Standford University Press, 2001, 358 p. », Études chinoises, Vol. XXII, 2003, pp. 330-333.
• 2003 : « Vibeke Børdahl and Jette Ross,
Chinese Storytellers. Life and Art in the Yangzhou Tradition. Boston : Worcester, Cheng & Tsui Company, 2002, xv-405 p. », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 25, Dec. 2003, pp. 199-201.
• 2005 : « Shen Grant Guangren,
Elite Theatre in Ming China (1368-1644). London – New York : Routledge, 2005, xv-187 p. », Études chinoises, Vol. XXIV, 2005, pp. 424-429.
• 2005 : « Patricia Sieber,
Theater of Desire. Authors, Readers, and the Reproduction of Early Chinese Song-Drama, 1300-2000. New York – Basingstoke : Palgrave Macmillan, 2003, xxi-268 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. XCI, Fasc. 1-3, 2005, pp. 210-211.
• 2005 : « Catherine C. Swatek, P
eony Pavilion Onstage. Four Centuries in the Career of a Chinese Drama. Ann Arbor : The University of Michigan, coll. “Michigan Monographs in Chinese Studies”, n° 88, 2002, ix-423 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. XCI, Fasc. 1-3, 2005, pp. 211-213.
• 2005 : « Li Fuqing
李福清 (Boris L. Riftin), Gudian xiaoshuo yu chuanshuo (Li Fuqing Hanxue lunji) 古典小說與傳說 (李福清漢學論集), Études éditées et choisies par Li Mingbin 李明濱. Pékin : Zhonghua shuju, coll. “Shijie Hanxue luncong” 世界漢學論叢, 2003, 15-470 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. XCI, Fasc. 1-3, 2005, pp. 224-225.
• 2005 : « Han Bangqing,
The Sing-song Girls of Shanghai. First translated by Eileen Chang. Revised and edited by Eva Hung. New York : Columbia University Press, 2005, xxviii-554 p. », Études chinoises, Vol. XXIV, 2005, pp. 529-531.
• 2007 : « 
The Plum in the Golden Vase or, Chin P’ing Mei. Volume Three: The Aphrodisiac. Translated by David Tod Roy. Princeton – Oxford : Princeton University Press, 2006, lxvii-722 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. XCIII, Fasc. 1-3, 2007, pp. 259-260.
• 2007 : « Yang Shuhui and Yang Yunqin (tr.),
Stories to Caution the World. A Ming Dynasty Collection. Volume 2. Compiled by Feng Menglong (1574-1646). Seattle – London : University of Washington Press, 2005, xx-771 p. », T’oung Pao, Second Series, Vol. XCIII, Fasc. 1-3, 2007, p. 261.
• 2010 : « Lucie Olivová and Vibeke Børdahl (eds.),
Lifestyle and Entertainment in Yangzhou. Copenhagen : Nordic Institute of Asian Studies, coll. “Studies in Asian Topics”, n° 44, 2009, xxiii-488 p. », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 32, Dec. 2010, pp. 156-157.

Entretiens

20• 1982 : Hu Wanchuan 胡萬川, « Yu Leiwei An jiaoshou tan Zhongguo xiaoshuo » 與雷威安教授談中國小說 (Conversations avec le professeur André Lévy sur le roman chinois), article daté de 1982, in Hu Wanchuan 胡萬川, Haiwai cun zhiji : Xi Ou hanxuejia zhuanfang 海外存知己 : 西歐漢學家專訪 (Amitiés d’outre-mer : entretiens avec des sinologues de l’Europe occidentale), Taipei : Shibao wenhua 時報文化 (China Times), 1985, p. 54-69.
• 1985 : Annie Larraneta, « Sept ans pour traduire le “Jin Ping Mei” », Sud-Ouest, section « Bordeaux », 28 mai 1985, p. 11.
• 1985 : « “Fleur en Fiole d’Or” fait un tabac », propos recueillis par Gwenaelle Hermignies, Sud-Ouest, section « Lettres », 9 juin 1985, p. 46.
• 1985 : Liu Chang 劉昶, « Jieshao Zhongguo gudian wenxue de rexinren – fang Faguo zhuming hanxuejia Andelie Leiwei jiaoshou » 介紹中國古典文學的熱心人——訪法國著名漢學家安德烈·雷威教授 (Un zélé traducteur de la littérature chinoise ancienne et classique. Entretien avec le célèbre sinologue français, professeur André Lévy), Guangming ribao 光明日報, 28 novembre 1985.
• 1985 : Ma Ruifang 馬瑞芳, « Jiaru wo sheng zai Shandong jiu hao le : yu Faguo hanxuejia Andelie jiaoshou yixitan » 假如我生在山東就好了——與法國漢學家安德烈教授一席談 (« Si seulement j’étais né à Shandong » : entretien avec le sinologue français, professeur André Lévy), Bolan qunshu 博覽群書 (Lecteur gourmand), 1985, n° 11, pp. 36-37. Rééditions :

• Ma Ruifang 馬瑞芳, « Jiaru wo sheng zai Shandong jiu hao le : yu Faguo hanxuejia Andelie Laiwei jiaoshou yixitan » 假如我生在山東就好了——與法國漢學家安德烈·萊維教授一席談 (« Si seulement j’étais né à Shandong » : entretien avec le sinologue français, professeur André Lévy), in Xuehai jianwen lu 學海見聞錄 (Vus et entendus dans le monde académique). Beijing : Zhongguo wenlian 中國文聯, 1988, pp. 194-197.

• Ma Ruifang 馬瑞芳, « Yu Jin Ping Mei fawen yizhe Leiwei An jiaoshou jiaotan » 與《金瓶梅》法文譯者雷威安教授交談 (Entretien avec le professeur André Lévy, traducteur français du Jin Ping Mei), in Ma Ruifang 馬瑞芳, Ma Ruifang qu hua Jin Ping Mei 馬瑞芳趣話《金瓶梅》 (Commentaires intéressants de Ma Ruifang sur le Jin Ping Mei). Shanghai : Shanghai wenyi 上海文藝, 2011, pp. 372-376.

21• 1986 : Michel Legras, « Fang Leiwei An jiaoshou » 訪雷威安教授 (Interview avec le professeur André Lévy), novembre 1986, propos traduit en chinois par Kong Zhaoyu 孔昭宇, Hong Kong Literature Monthly 香港文學 (Xianggang wenxue), n° 25, 5 janvier 1987, pp. 11-14.
• 1987 : Ha Kim-lan 何金蘭 et André Lévy, « Xueren zhuanfang : Leiwei An jiaoshou » 學人專訪 : 雷威安教授 (Série d’entretiens avec des savants : Professeur André Lévy), janvier 1987, Newsletter for Research in Chinese Studies 漢學研究通訊 (Hanxue yanjiu tongxun), Vol. 7, n° 3, 1988, pp. 153-157.
• 1991 : « Entretien avec André Lévy. Quand Mao aimait Bouddha », propos recueillis par Pierre Tranoy, Sud-Ouest Dimanche, 2 juin 1991, p. 30.
• 2001 : Qian Linsen 錢林森 et André Lévy, « Zhongguo gudian wenxue zai Faguo de jieshou – Faguo zhuming hanxue jia Leiwei An yi xi tan » 中國古典文學在法國的接受——法國著名漢學家雷威安一席談 (La réception de la littérature chinoise classique en France : entretien avec André Lévy, sinologue français renommé), traduit par Fu Shaomei 傅紹梅, Zhongguo wenhua yanjiu 中國文化研究 (Chinese Culture Research), Winter Edition, n° 34, 2001, p. 42-47. Réédition :

• Qian Linsen 錢林森 et André Lévy, « Zhongguo gudian wenxue zai Faguo – Leiwei An : wo zenyang fanyi Jin Ping Mei, Xiyou ji, Liaozhai zhiyi » 中國古典文學在法國——雷威安 : 我怎樣翻譯《金瓶梅》《西遊記》《聊齋誌異》(La littérature chinoise classique en France. André Lévy : comment ai-je traduit le Jin Ping Mei, le Xiyou ji et le Liaozhai zhiyi), traduit par Fu Shaomei 傅紹梅, in He er butong : Zhong Fa wenhua duihua ji 和而不同——中法文化對話集 (Conciliant mais non conformiste). Nanjing : Nanjing daxue 南京大學 (Université de Nanjing), 2009, p. 321-332.

22• 2001 : « Lire le chinois... mais en français ! », propos recueillis par Laurence Marcout, Taïpei Aujourd’hui, janvier-février 2001, pp. 20-23.
• 2006 : « Traducteurs au travail. Entretien avec André Lévy », propos recueillis par Jean Bertrand, TransLittérature, n° 31, été 2006, pp. 3-11.
• 2010 : André Lévy. Entretien avec Jean-François Sabouret. Film réalisé par Jean-François Sabouret et Momoko Seto dans le cadre de la série Paroles d’Asie et du Pacifique. Réseau Asie – Imasie, PAL, Fr, 4/3, stéréo, couleur, 52 mn, DVD, 2010.

Intervention filmée

23• 2003 : Annie Curien (dir.), ALIBI (Atelier de littérature bipolaire), Dialogues littéraires franco-chinois, Lettres chinoises, lettres françaises, Atelier VI - « Le quartier », Maison des sciences de l’homme, coll. « Colloques en ligne », 15 décembre 2003. Réalisation : Camille Bonnemazou ; production : FMSH-ESCoM, 257 mn, [En ligne] Canal-U à l’URL : https://www.canal-u.tv/​chaines/​fmsh/​alibi-vi-le-quartier. « Interventions des traducteurs : André Lévy », 40 mn, sur la traduction de Li Ang, « Pour un bol de nouilles au bœuf » (voir infra) en présence de l’auteur [En ligne] à l’URL : https://www.canal-u.tv/​chaines/​fmsh/​alibi-vi-le-quartier/​interventions-des-traducteurs Débat avec le public [En ligne] à l’URL : https://www.canal-u.tv/​chaines/​fmsh/​alibi-vi-le-quartier/​debat-avec-le-public

Études et travaux traduits

24• 1979 : « Jingben tongsu xiaoshuo zhenwei kao » 京本通俗小說真偽考, in Jingyi wenli xueyuan Zhongguo gudian xiaoshuo yanjiu zhongxin 靜宜文理學院中國古典小說研究中心 (Centre des recherches de la fiction chinoise ancienne et classique de l’Université Providence) (éd.), Zhongguo gudian xiaoshuo yanjiu zhuanji 中國古典小說研究專集 (Mélanges des recherches sur la fiction chinoise ancienne et classique), Vol. 1, Taipei : Lian Jing 聯經 (Linking), 1979, p. 109-121. Traduction de « Le problème de la date et de l’authenticité du recueil de contes anciens intitulé “King-pen t’ong-sou siao-chouo” », in Mélanges de sinologie offerts à Monsieur Paul Demiéville, Volume II. Paris : Institut des hautes études chinoises, coll. « Bibliothèque de l’Institut des hautes études chinoises », Vol. XX, 1974, pp. 187-196, par Wu Zhenyi 吳圳義.
• 1980 : « Jin Ping Mei chukeben niandai shangque » 金瓶梅初刻本年代商榷, Zhongwai wenxue 中外文學 (Chung-Wai Literary Monthly), Vol. 8, n° 11, avril 1980, p. 122-131. Traduction de « About the Date of the First Printed Edition of the Chin P’ing Mei », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 1, Jan. 1979, pp. 43-47, par Zhou Zhaoming 周昭明, relue par Wang Qiugui 王秋桂. Cette traduction sera reprise dans :

• 1981 Wei Ziyun 魏子雲 (éd.), Jin Ping Mei de wenshi yu yanbian 金瓶梅的問世與演變 (La naissance et l’évolution du Jin Ping Mei). Taipei : Shibao wenhua 時報文化 (China Times), 1981, p. 275-287
• 1986 : Cai Guoliang
蔡國梁 (éd.), Jin Ping Mei ping zhu 金瓶梅評註 (Commentaires et annotations sur le Jin Ping Mei). Guilin : Lijiang 灕江, 1986, pp. 50-59
• 1987 : Hu Wenbin
胡文彬 (éd.), Jin Ping Mei de shijie 《金瓶梅》的世界 (Le monde dans le Jin Ping Mei), Harbin : Beifang wenyi 北方文藝, 1987, pp. 161-170.

25• 1981 : « Zuijin lun Jin Ping Mei de zhongwen zhushu » 最近論「金瓶梅」的中文著述, in Wei Ziyun 魏子雲 (éd.), Jin Ping Mei de wenshi yu yanbian 金瓶梅的問世與演變 (La naissance et l’évolution du Jin Ping Mei). Taipei : Shibao wenhua 時報文化 (China Times), 1981, p. 265-273. Traduction de « Recent Publications on the Chin P’ing Mei », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 3, n° 1, Jan. 1981, pp. 144-149, par He Xin 何欣.
• 1984 : « Ping
Jin Ping Mei de yishu » 評《〈金瓶梅〉的藝術》, Wenxue yanjiu dongtai 文學研究動態 (Tendances des recherches littéraires), n° 10, 1984, p. 37-40. Traduction du compte-rendu de « Chin P’ing Mei te i-shu » 金瓶梅的藝術, by Sun Shu-yü 孫述宇 », Chinese Literature: Essays, Articles, Reviews (CLEAR), Vol. 3, n° 1, 1981, p. 179-183, par Bai Li 白黎. Cette traduction sera reprise dans :

• 1986 : Fang Ming 方銘 (éd.), Jin Ping Mei ziliao huilu 金瓶梅資料彙錄 (Collection des documents sur le Jin Ping Mei). Hefei 合肥 : Huangshan shushe 黃山書社, 1986, pp. 528-533
• 1986 : Cai Guoliang
蔡國梁 (éd.), Jin Ping Mei ping zhu 金瓶梅評註 (Commentaires et annotations sur le Jin Ping Mei). Guilin 桂林 : Lijiang 灕江, 1986, pp. 60-65.

26• 1985 : « Introduction to the French Translation of Jin Ping Mei cihua », Renditions, n° 24, Autumn, 1985, pp. 109-129. Traduction de l’« Introduction » à Fleur en Fiole d’Or (Jin Ping Mei cihua), Paris : Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », nos 320 et 321, 1985, tome I, pp. XXXVII-LXXI, par Marc Martinez.
• 1987 : « Jin Ping Mei fayiben daoyan » 金瓶梅法譯本導言 (Introduction de la traduction française du Jin Ping Mei), in Xu Shuofang 徐朔方 (éd.), Jin Ping Mei xifang lunwen ji 金瓶梅西方論文集 (Recueil d’essais occidentaux sur le Jin Ping Mei). Shanghai : Shanghai guji 上海古籍, 1987, pp. 267-279. Traduction partielle de l’« Introduction » à Fleur en Fiole d’Or (Jin Ping Mei cihua), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », nos 320 et 321, 1985, tome I, pp. XXXVII-LXXI, par Fan Zuding 樊祖鼎.
• 1998 : « Xiyou ji : yibu “xifang” de wuxia xiaoshuo » 《西遊記》——一部「戲仿」的武俠小說, in Joseph Shiu Ming Lau 劉紹銘 (Liu Shaoming), Wing Ming Chan 陳永明 (Chen Yongming) (éds.), Wuxia xiaoshuo lunjuan 武俠小說論卷 (Sur le roman de cape et d’épée), Vol. II. Actes de la première conférence internationale sur le roman chinois de cape et d’épée (Zhongguo wuxia xiaoshuo guoji yantaohui 中國武俠小說國際研討會), Hong Kong, décembre 1987. Hong Kong : Ming Ho 明河, 1998, pp. 494-505. Traduction de « Xiyou ji as Parody of Wuxia Xiaoshuo », in Joseph Shiu Ming Lau 劉紹銘 (Liu Shaoming), Wing Ming Chan 陳永明 (Chen Yongming) (éds.), Wuxia xiaoshuo lunjuan 武俠小說論卷 (Sur le roman de cape et d’épée), Vol. II. Actes de la première conférence internationale sur le roman chinois de cape et d’épée (Zhongguo wuxia xiaoshuo guoji yantaohui 中國武俠小說國際研討會), Hong Kong, décembre 1987. Hong Kong : Ming Ho 明河, 1998, pp. 722-738, par John Chun Yin Wong 黃俊賢 (Huang Junxian).
• 1999 : « “Sida qishu” zhong de jiaojiaozhe » 「四大奇書」中的佼佼者 (Le plus distingué des « Quatre grands livres extraordinaires »), in Zhang Bing 張兵, Zhang Zhenhua 張振華 (éds.), Jin Ping Mei shuo 金瓶梅說 (Sur le Jin Ping Mei). Nanchang 南昌 : Jiangxi jiaoyu 江西教育, 1999, p. 465-470. Traduction de le section « Le plus garnd des “quatre livres extraordinaires” » (pp. XLIII-XLXVIII) de l’« Introduction » d’André Lévy à Fleur en Fiole d’Or (Jin Ping Mei cihua). Paris : Gallimard, coll. “Bibliothèque de la Pléiade », 1985, t. 1, PP. XXXVII-LXXI.

• 2000 : André Lévy, Chinese Literature, Ancient and Classical. Bloomington – Indianapolis : Indiana University Press, 2000, 168 p. Traduction d’André Lévy, La littérature chinoise ancienne et classique. Paris : Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », n° 296, 1991, 125 p., par William H. Nienhauser, Jr.
• 2007 : Qian Linsen 錢林森 (éd.), Faguo hanxuejia lun Zhongguo wenxue : gudian xiju he xiaoshuo 法國漢學家論中國文學——古典戲劇和小說 (Sinologues français sur la littérature chinoise : drame et roman anciens et classiques). Beijing : Waiyu jiaoxue yu yanjiu 外語教學與研究 (Foreign Language Teaching and Research), coll. « Guoji hanxue yanjiu » 國際漢學研究 (Études sinologiques internationales), 2007, 393 p. :

• « Rulian fa yi Xixiang ji xu » 儒蓮法譯《西廂記》序, traduit par Kong Qian 孔潛, pp. 25-32. Traduction de la « Préface » à Wang Shifu, Histoire du pavillon d’occident (Xixiang ji). Traduit du chinois par Stanislas Julien. Paris – Genève : Slatkine, coll. « Fleuron », n° 96, 1997, pp. 7-23.
• « Rulin waishi fayiben yinyan » 《儒林外史》法譯本引言, traduit par Xu Jun 許鈞, pp. 147-162. Traduction de l’« Introduction » à Wou King-tseu, Chronique indiscrète des mandarins. Traduit du chinois par Tchang Fou-jouei. Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », nos 43 et 44, 1976, Tome I, pp. VII-XXIV. Réédition – Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », Série chinoise (poche), nos 11 et 12, 1986, Tome I, pp. VII-XXIV.
• « Jin Ping Mei fayiben daoyan » 《金瓶梅》法譯本導言, traduit par Shi Wanli 施婉麗, revu par Yang Jian 楊劍, pp. 201-214. Traduction de l’« Introduction » à Fleur en Fiole d’Or (Jin Ping Mei cihua), Paris : Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », nos 320 et 321, 1985, tome I, pp. XXXVII-LXXI.
• « Zhongguo shiqi shiji tongsu duanpian xiaoshuo » 中國十七世紀通俗短篇小說, traduit par Sun Weining 孫衛寧 et Liu Yong 劉勇, revu par Qian Linsen 錢林森, pp. 326-347. Traduction des « Conclusions » à André Lévy, Le conte en langue vulgaire du xviie siècle. Paris : Collège de France – Institut des hautes études chinoises, coll. « Bibliothèque de l’Institut des hautes études chinoises », vol. XXV, 1981, pp. 408-436.
• « Jianlun liangzhong xushi jiqiao : xushu yu jiangshu » 簡論兩種敘事技巧——敘述與講述, traduit par Yin Yuanchang 殷元昌, revu par Xu Jun 許鈞, pp. 369-377. Traduction de « Conter et raconter : remarques sur deux techniques narratives » in André Lévy, Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », vol. LXXXII, 1971, pp. 47-56.
• « Baishe zai Zhongguo he Riben » 白蛇在中國和日本, traduit par Tang Hui 湯慧, revu par Qian Linsen 錢林森, pp. 378-393. Traduction de « Le “Serpent blanc” en Chine et au Japon : excursion à travers les variations d’un thème », in André Lévy, Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », vol. LXXXII, 1971, pp. 97-113.

27• 2013 : « Tang Xianzu he xiaoshuo Jin Ping Mei de zuozhe shenfen – xiju Mudan ting xiangguan ziliao de qishi » 湯顯祖和小說《金瓶梅》的作者身份——戲劇《牡丹亭》相關資料的啟示, in Xu Yongming 徐永明 et Tian Yuan Tan 陳靝沅 (Chen Tianyuan) (éds.), Yingyu shijie de Tang Xianzu yanjiu lunzhu xuanyi 英語世界的湯顯祖研究論著選譯 (An Anthology of Critical Studies on Tang Xianzu in Western Scholarship). Hangzhou : Zhejiang guji 浙江古籍, 2013, p. 100-106. Traduction de « Tang Xianzu and the Authorship of the Novel Jin Ping Mei – Under the Light of Some Data Regarding the Play Mudanting », in Christina Neder, Heiner Roetz, Ines-Susanne Schilling (éds.), China in seinen biographischen Dimensionen. Gedenkschrift für Helmut Martin (China and her Biographical Dimensions. Commemorative Essays for Helmut Martin). Wiesbaden : Harrassowitz Verlag, 2001, pp. 83-88, par Cai Biye 蔡碧野.
• 2015 : « Yiben zaoqi de fayi Zhongguo xiaoshuo :
Yu Jiao Li » 一本早期的法譯中國小說 :《玉嬌梨》, in Béatrice Didier 貝阿特麗絲·迪迪耶 (Bei’atelisi Didiye), Meng Hua 孟華 (éds.), Jiaohu de jingxiang : Zhongguo yu Falanxi 交互的鏡像 : 中國與法蘭西 (Miroirs croisés : Chine – France). Shanghai : Shanghai Yuandong 上海遠東, 2015, pp. 118-136. Traduction de « À propos de l’une des premières traductions françaises de roman chinois », in Béatrice Didier, Meng Hua (éds.), Miroirs croisés. Chine – France (XVIIe-XXIe siècles). Avec la collaboration de Cécile Planchon. Paris : Honoré Champion, coll. « Littératures étrangères », n° 6, Série « Route de la Soie », n° 1, 2014, pp. 163-178, par Li Shengfeng 李聲鳳.
• 2016 : « Mudan ting fawen quan yiben qianyan » 《牡丹亭》法文全譯本前言 (Préface à la traduction française intégrale du Mudan ting). Tang Xianzu yanjiu 湯顯祖研究 (Études sur Tang Xianzu), n° 25, 2016-3, pp. 96-103. Traduction de la « Préface » à Tang Xianzu, Le Pavillon aux pivoines, traduit du chinois par André Lévy. Paris : Musica Falsa, 1998, pp. 11-24, par Lo Shih-lung 羅仕龍 (Luo Shilong).
• 2017 : « Mudan ting fayiben xuyan » 《牡丹亭》法譯本序言 (Préface à la traduction française du Mudan ting), Guoji hanxue 國際漢學 (Sinologie internationale), n° 11, 2017-2, pp. 64-71. Traduction de la « Préface » à Tang Xianzu, Le Pavillon aux pivoines, traduit du chinois par André Lévy, Paris : Musica Falsa, 1998, pp. 11-24, par Li Jiateng 李佳藤.

Traductions

Contes, nouvelles, récits et romans anciens

Contes et nouvelles en langue vulgaire

66 contes et nouvelles en langue vulgaire traduits et publiés entre 1967 et 1999. N.B. : Les codes des contes sont ceux utilisés dans l’Inventaire analytique et critique du conte chinois en langue vulgaire, voir supra)

Ouvrages

28• 1970 : Ling Mong-tch’ou [Ling Mengchu 凌濛初], L’amour de la renarde. Marchands et lettrés de la vieille Chine (Douze contes du XVIIe siècle). Traduit du chinois, préfacé et annoté par André Lévy. Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », n° 32, Série chinoise, 1970, 291 p.

Douze contes traduits : P I 1, P II 37, P II 1, P I 32, P I 40, P II 26, P I 10, P II 16, P I 2, P II 25, P I 23, P II 29.

29• 1972 : L’antre aux fantômes des collines de l’Ouest. Sept contes chinois anciens (XIIe-XIVe siècles). Introduction, notes et commentaire par André Lévy. Traduction d’André Lévy et René Goldman*. Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », n° 38, Série chinoise, 1972, 173 p.

Sept contes traduits : S II 8, S II 7, S II 14, S II 16*, S II 4, S III 33*, S II 12*.

30• 1981 : Sept victimes pour un oiseau et autres histoires policières. Traduction, notes et introduction par André Lévy. Paris : Flammarion, coll. “Aspects de l’Asie”, 1981, 285 p. Réédition 10/18, coll. “Grands detectives”, 2002, 316 p.

Neuf contes traduits : S I 35 (Q 2), S II 33 (Q 18), S I 4 (Q 20), S I 26, S I 38, S II 35, S III 13, S II 13, S II 15.

31• 1982 : L’honnête commis Tchang. Contes chinois. Traduit du chinois (avec la collaboration de René Goldman pour « L’honnête commis Tchang »), présenté et annoté par André Lévy ; illustrations de Bruno Pilorget. Paris : Gallimard, coll. « Folio junior. Légendes », n° 13, 1982, 157 p.

Reprise, avec un cahier (pp. 5-13) et une préface (pp. 13-16) inédits des traductions déjà parues dans L’amour de la renarde (1970) des contes P I 1, P II 37, P II 1, P I 40, et de « L’honnête commis Tchang » (S II 16), tiré de L’antre aux fantômes des collines de l’Ouest (1970). N.B. : pour satisfaire aux exigences du public de la collection, les textes ont été allégée des parties liminaires, et ils sont livrés sans les commentaires initiaux et la plupart des notes.

32• 1996 : Tout pour l’amour. Récits érotiques traduits du chinois et présentés par André Lévy. Arles : Philippe Picquier, coll. « Le Pavillon des corps curieux », 1996, 278 p.

Douze des quatorze contes du Yipian qing 一片情 : Yp 1, Yp 2, Yp 3, Yp 4, Yp 5, Yp 6, Yp 7, Yp 8, Yp 10, Yp 11, Yp 13 et Yp 14.

33• 1997 : Épingle de femme sous le bonnet viril. Chronique d’un loyal amour. Préface de Michel Braudeau. Traduit du chinois par André Lévy. Paris : Mercure de France, 1997, 87 p.

Traduction du « Qing zhen ji » 情貞紀, le premier des quatre récits du Bian er chai 弁而釵.

34• 1997 : Amour et Rancune. Les Spectacles curieux du plaisir. Récits érotiques traduits du chinois et présentés par André Lévy. Arles : Philippe Picquier, coll. « Le Pavillon des corps curieux », 1997, 307 p.

Neuf contes érotiques du Huanxi yuanjia 歡喜冤家 : H 1, H 2, H 3, H 5, H 6, H 7, H 9, H 11 et H 12.

35• 1999 : Amour et Rancune. Les Miroirs du désir. Récits érotiques traduits du chinois et présentés par André Lévy. Arles : Philippe Picquier, coll. « Le Pavillon des corps curieux », 1999, 315 p.

Onze contes érotiques du Huanxi yuanjia 歡喜冤家 : H 13, H 14, H 16, H 17, H 18, H 19, H 20, H 21, H 22, H 23, H 24.

Traductions de contes parues dans articles

36• 1967 : « L’extraordinaire réunion, ou L’étonnante rencontre que fit Yang Balao au Pays de Yue », traduction de S I 18, « Yang Balao Yueguo qifeng » 楊八老越國奇逢, dans André Lévy, « Un conte chinois des Ming sur les pirates japonais », Journal asiatique, Tome CCLV, Fasc. 3-4, 1967, pp. 386-407.
1967 : « La nouvelle mariée volubile. Un conte chinois du XIVe siècle » (Kyōto, janvier 1967), France-Asie/Asia, Vol. XXII-1, n° 192, 1968, pp. 59‑76. Traduction de Q 7, « Kuaizui Li Cuilian j » 快嘴李翠蓮記, pp. 60-76.
1968 : « L’anguille dorée », traduction de S II 20, « Ji ya fan jinman chan huo » 計押番金鰻產禍, dans André Lévy, « Un conte de la “série noire” : “L’anguille dorée” » (Hong Kong, 1968), in Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », Vol. LXXXII, 1971, pp. 153‑166. 
1968 : « Le rendez-vous d’amour où les cous sont coupés, ou Trois vies perdues, ou Injustice pour injustice », traduction de Q 14, « Wenjing yuanyang hui, yi ming San song ming, yi ming Yuan bao yuan » 刎頸鴛鴦會, 一名三送命, 一名冤報冤 (S II 38, « Jiang Shuzhen wenjing yuanyang hui » 蔣淑真刎頸鴛鴦會), dans André Lévy, « Un document unique sur un genre disparu de la littérature populaire : “Le rendez-vous d’amour où les cous sont coupés” » (Hong Kong, 1968), in Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », Vol. LXXXII, 1971, pp. 195-210.
1969 : « Histoire de l’aspiration au dao de Zhang Zifang », traduction de Q 10, « Zhang Zifang mu dao ji » 張子房慕道記, dans André Lévy, « Le refus de servir : “Histoire de l’aspiration au dao de Zhang Zifang” » (Hong Kong, 1969), in Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », Vol. LXXXII, 1971, pp. 171-181.

Romans-fleuves en langue vulgaire

37• 1985 : Fleur en Fiole d’Or (Jin Ping Mei cihua) 金瓶梅詞話. Préface par Étiemble. Introduction par André Lévy. Texte traduit, présenté et annoté par André Lévy. Paris : Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », nos 320 et 321, 1985, 2 volumes, CXLIX-1272-LIX-1483 p.

Réédition en 2004 au format de poche dans la coll. « Folio », nos 3997 et 3998, 2004, 2 volumes, LXVII-1274-XXXI-1484 p.

38• 1991 : La Pérégrination vers l’Ouest (Xiyou ji) 西遊記. Texte traduit, présenté et annoté par André Lévy. Paris : Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », nos 375 et 376, 1991, 2 volumes, CXLVI-1160-1192 p.

Récits en langue classique

Récits du Soushenji 搜神記

39• 1992 : Gan Bao, À la recherche des esprits (Récits tirés du Sou shen ji). Traduit du chinois, présenté et annoté sous la direction de Rémi Mathieu. Paris : Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », n° 78, Série chinoise, 1992, 353 p. André Lévy, chargé du chapitre VIII du Sou shen ji 搜神記 de Gan Bao 干寶, y signe la traduction de sept anecdotes, soit les nos 227 à 233 (pp. 115-118, et 265-267 pour les notes) :

• 227, « Yu Shun cultive le mont Li », pp. 115, 265. Traduction de « Shun de Yu Li » 舜得玉歷.
• 228, « Le roi Tang, fondateur des Shang, met fin à la sécheresse », pp. 115, 265. Traduction de « Tang dao Sanglin » 湯禱桑林.
• 229, « Le roi Wen ramène de chasse son conseiller, le grand Duc Wang », pp. 116, 265-266. Traduction de « Lü Wang diao yu Wei yang » 呂望釣於渭陽.
• 230, « Le roi Wu calme les eaux du Fleuve », pp. 116, 266. Traduction de « Wu wang ding feng bo » 武王定風波.
• 231, « Confucius reçoit le présage de l’avènement des Han », pp. 116-117, 266. Traduction de « Kongzi ye meng » 孔子夜夢.
• 232, « Confucius lit le présage de l’avènement de Liu Bang », pp. 117-118, 267. Traduction de « Chi hong hua yu » »赤虹化玉.
• 233, « La capture d’un animal bizarre présage le règne de l’empereur Guangwu », pp. 118, 267. Traduction de « Chenbao ci » 陳寶祠.

Récits des Tang

40• 1992 : Histoires d’amour et de mort de la Chine ancienne. Chefs-d’œuvre de la nouvelle (Dynastie des Tang, 618-907). Premier volume. Traduit du chinois et présenté par André Lévy. Paris : Aubier, coll. « Domaine chinois », 1992, 244 p. Réédition en format de poche – Paris : Flammarion, coll. « GF », n° 985, 244 p.

• « Pauvre renarde. Biographie de dame Ren », pp. 25-52. Traduction de « Renshi zhuan » 任氏傳 de Shen Jiji 沈既濟.
• « Triomphe de l’amour. Relation de l’affaire dame Saule », pp. 53-67. Traduction de « Liushi shu » 柳氏述 de Xu Yaozuo 許堯佐.
• « La fille du roi-dragon. La merveilleuse alliance du lac Dongting », pp. 69-92. Traduction de « Dongting lingyin » 洞庭靈姻 de Li Chaowei 李朝威.
• « La vieille Feng de Lujiang », pp. 93-99. Traduction de « Lujiang Feng ao zhuan » 廬江馮媼傳 de Li Gongzuo 李公佐.
• « Folie de jeunesse. Biographie de Yingying », pp. 101-121. Traduction de « Yingying zhuan » 鶯鶯傳 de Yuan Zhen 元稹.
• « L’amour trahi. Biographie de Petit-Jade Huo », pp. 123-147. Traduction de « Huo Xiaoyu zhuan » 霍小玉傳 de Jiang Fang 蔣防.
• « Bébé Li. Biographie de Li Wa », pp. 149-177. Traduction de « Li Wa zhuan » 李娃傳 de Bai Xingjian 白行簡.
• « Le suicide de la courtisane. Biographie de la courtisane Yang », pp. 179-184. Traduction de « Yang chang zhuan » 楊娼傳 de Fang Qianli 房千里.
• « Prédestination. La petite fille du jardinier », pp. 185-190. Traduction de « Guanyuan yingnü » 灌園嬰女 de Fan Zi 范資.
• « Le vieux jardinier. Zhang le Vénérable », pp. 191-202. Traduction de « Zhang Lao » 張老 de Niu Sengru 牛僧孺.
• « L’infidèle », pp. 203-217. Traduction de « Bu Feiyan » 步飛煙 de Huangfu Mei 皇甫枚.
• « Non-Pareille. Biographie de Wushuang », pp. 219-233. Traduction de « Wushuang zhuan » 無雙傳 de Xue Diao 薛調.

41• 1993 : Histoires extraordinaires et récits fantastiques de la Chine ancienne. Chefs-d’œuvre de la nouvelle (Dynastie des Tang, 618-907). Deuxième volume. Traduit du chinois et présenté par André Lévy. Paris : Aubier, coll. « Domaine chinois », 1993, 210 p. Réédition en format de poche – Paris : Flammarion, coll. « GF », n° 1014, 210 p. :

• « Le Miroir magique. Mémoires d’un miroir ancien », pp. 21-44. Traduction de « Gu jing ji » 古鏡記 de Wang Du 王度.
• « Le Singe ravisseur. Complément à la biographie du gibbon blanc de Jiang Zong », pp. 45-54. Traduction de « Bu Jiang Zong bai yuan zhuan » 補江總白猿傳 d’un auteur anonyme.
• « L’Oreiller magique. Mémoires du dedans d’un oreiller », pp. 55-68. Traduction de « Zhen zhong ji » 枕中記 de Shen Jiji 沈既濟.
• « Un cas étrange. Mémoire sur la séparation de l’âme », pp. 69-75. Traduction de « Li hun ji » 離魂記 de Chen Xuanyou 陳玄祐.
• « Rêve de fourmis. Biographie du préfet de Rameau-Sud », pp. 77-100. Traduction de « Nanke taishou zhuan » 南柯太守傳 de Li Gongzuo 李公佐.
• « La Vengeresse. Biographie de Petite-Beauté Xiè », pp. 101-111. Traduction de « Xie Xiao’e zhuan » 謝小娥傳 de Li Gongzuo 李公佐.
• « Fil-rouge », pp. 113-125. Traduction de « Hongxian » 紅線 de Yuan Jiao 袁郊.
• « L’esclave des Kunlun. Kunlun nu », pp. 127-137. Traduction de « Kunlun nu » 崑崙奴 de Pei Xing 裴鉶.
• « Dévouement. Wu Bao’an », pp. 139-152. Traduction de « Wu Bao’an » 吳保安 de Niu Su 牛肅.
• « Le Prodigue. Du Zichun », pp. 153-165. Traduction de « Du Zichun » 杜子春 de Li Fuyan 李復言.
• « Carpe fut... Xue Wei », pp. 167-175. Traduction de « Xue Wei » 薛偉 de Li Fuyan 李復言.
• « Barbe-Bouclée. L’étranger à la barbe et aux favoris bouclés », pp. 177-191. Traduction de « Qiuran ke zhuan » 虬髯客傳 de Du Guangting 杜光庭, suivie comme appendice de « Maître Mont-de-Cinabre », pp. 192-195. Traduction de « Danqiu zi » 丹丘子, tiré du Shengao lu 神告錄 de Lu Yong 陸用 par le Taiping guangji 太平廣記 297.

42• 1995 : « À propos de Cendrillon en Chine », T’oung Pao, Second Series, Vol. LXXXI, Fasc. 1-3, 1995, pp. 153-164. Traduction de l’histoire de « Yexian » 葉限, figurant dans Duan Chengshi 段成式, Youyang zazu 酉陽雜俎 (premier juan 卷 du xuji 續集, chapitre « Zhi nuogao shang » 支諾皋上), pp. 154-157.

Liaozhai zhiyi 聊齋誌異 de Pu Songling 蒲松齡

43• 1996 : Chroniques de l’étrange. Contes traduits du chinois et présentés par André Lévy. Arles : Philippe Picquier, 1996, 445 p. Rééditions en 1999, 2010 et 2016 – Arles : Philippe Picquier, coll. « Picquier Poche », n° 125, 564 p.

Traduction des deux premiers rouleaux, soit les 82 premiers récits.

44• 1997 : « Souvenirs d’enfance ? À propos d’un récit du Liaozhai zhiyi », in Flora Blanchon (dir.), Asie. IV. Enfances. Centre de Recherche sur l’Extrême-Orient de Paris-Sorbonne (CREOPS). Paris : Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1997, pp. 143-150. (Pu Songling 蒲松齡, « Vol d’une pêche », traduction de « Toutao » 偷桃, récit n° 013 du Liaozhai zhiyi 聊齋誌異 dans l’ordre de l’édition de Zhang Youhe 張友鶴, par André Lévy, pp. 146-150).

45• 2005 : Chroniques de l’étrange. Traduit du chinois et présenté par André Lévy. Édition établie par Jacques Cotin. Arles : Philippe Picquier, 2005, 2 volumes sous coffret, 2003 p.

Traduction intégrale des 494 récits plus 9 récits apocryphes composant l’édition établie par Zhang Youhe 張友鶴.
Réédition en 2020 – Arles : Philippe Picquier, coll. « Picquier Poche Chine », 1344-1456 p.

Théâtre ancien

46• 1998 : Tang Xianzu, Le Pavillon aux pivoines. Traduit du chinois par André Lévy. Paris : Musica Falsa, 1998, 412 p.

Traduction du Mudan ting 牡丹亭 de Tang Xianzu 湯顯祖.

47• 2007 : Tang Xianzu, L’Oreiller magique. Traduit du chinois par André Lévy. Paris : MF, coll. « Frictions », 2007, 187 p.

Traduction du Handan ji 邯鄲記 de Tang Xianzu 湯顯祖.

Autres traductions de textes anciens

48• 1968 : « Un document sur la querelle des anciens et des modernes more sinico. De la Prose, par Yuan Zongdao (1560-1600), suivi de sa biographie, composée par son frère Yuan Zhongdao (1570-1623) », T’oung Pao, Second Series, Vol. LIV, Fasc. 4-5, 1968, pp. 251-274.

Yuan Zongdao 袁宗道, « De la Prose », traduction de « Lun wen » 論文 par André Lévy, pp. 262-266 ; Yuan Zhongdao 袁中道, « Biographie de Yuan Zongdao », traduction de « Shipu xiansheng zhuan » 石浦先生傳 par André Lévy, pp. 266-274. 

491968 : « Les cinq rats jouent de mauvais tours à la Capitale orientale », traduction d’un extrait du chapitre 95, « Wushujing guangqian yingjie, wugezi duhua wujing » 五鼠精光前迎接 五個字度化五精, du Sanbao taijian Xiyang ji tongsu yanyi 三寶太監西洋記通俗演義 de Luo Maodeng 羅懋登, dans André Lévy, « Le motif d’Amphitryon en Chine : “Les cinq rats jouent de mauvais tours à la Capitale orientale” » (Hong Kong, 1968), in Études sur le conte et le roman chinois. Paris : École française d’Extrême-Orient, coll. « Publications de l’École française d’Extrême-Orient », Vol. LXXXII, 1971, pp. 139-146.
• 1994 : Les Entretiens de Confucius et de ses disciples. Introduction, traduction, notes et commentaires par André Lévy. Paris : Flammarion, coll. « GF », n° 799, 1994, 255 p.

Traduction du Lunyu 論語 avec en appendices : le texte chinois et la traduction abrégée de la « Biographie de Confucius d’après Sima Qian, Mémoires historiques, chapitre 47 : La maison héréditaire de Maître Kong », pp. 215-247.

50• 1997 : Cent poèmes d’amour de la Chine ancienne. Traduits du chinois et présentés par André Lévy. Arles : Philippe Picquier, coll. « Le Pavillon des corps curieux », 1997, 168 p.

51• 2000 : Le Sublime Discours de la Fille Candide. Manuel d’érotologie chinoise. Traduit et présenté par André Lévy. Arles : Philippe Picquier, coll. « Le Pavillon des corps curieux », 2000, 109 p.

Traduction et présentation du Sunü miaolun 素女妙論.

52• 2003 : Mencius. Traduit par André Lévy. Paris : You-Feng, 2003, 212 p.

Réédition – Paris : Payot & Rivages, coll. « Petite bibliothèque », 2008, 293 p. Traduction du Mengzi 孟子.

Littérature contemporaine

53• 1995 : Bai Xianyong, Garçons de cristal. Roman. Traduit du chinois par André Lévy. Paris : Flammarion, coll. « Lettres d’Extrême-Orient », 1995, 373 p.

Traduction de Niezi 孽子 de Bai Xianyong 白先勇. Réédition – Arles : Philippe Picquier, coll. « Picquier Poche », 2003, 477 p.

54• 1995 : Li Xiao, Shanghai Triad. Roman. Traduit du chinois par André Lévy. Paris : Flammarion, coll. « Lettres d’Extrême-Orient », 1995, 199 p.

Traduction de Banggui 幫規 (ou Mengui 門規) de Li Xiao 李曉 (Li Xiaotang 李小棠).

55• 1997 : Bai Xianyong, Gens de Taipei. Nouvelles. Traduites du chinois par André Lévy. Paris : Flammarion, coll. « Lettres d’Extrême-Orient », 1997, 289 p.

Traduction de Taibei ren 臺北人 de Bai Xianyong 白先勇. Rééditions – Arles : Philippe Picquier, coll. « Picquier Poche » en 2000 et coll. « Picquier Poche Chine » en 2020, 272 p.

56• 2002 : Jiu Dan, Filles-dragons. Roman. Traduit du chinois par André Lévy. Paris – Arles : Bleu de Chine – Actes Sud, 2002, 354 p.

Traduction de Wuya 烏鴉 de Jiu Dan 九丹 (Zhu Ziping 朱子屏).

57• 2003 : Li Ang, Le jardin des égarements. Roman. Traduit du chinois par André Lévy. Arles : Philippe Picquier, 2003, 277 p.

Traduction de Mi yuan 迷園 de Li Ang 李昂 (Shi Shuduan 施淑端). Rééditions – Arles : Philippe Picquier, coll. « Picquier Poche Chine » en 2005 et 2019, 352 p.

58• 2004 Li Ang, « Pour un bol de nouilles au bœuf », traduit par André Lévy, in Annie Curien (dir.), ALIBIS : Dialogues littéraires franco-chinois. Paris : Maison des sciences de l’homme, 2004, pp. 119-131.

Traduction de « Niurou mian » 牛肉麵, une nouvelle qui composera un chapitre dans Li Ang 李昂, Yuanyang chunshan 鴛鴦春膳 (Festin roboratif aux canards mandarins). Taipei : Lianhe wenxue 聯合文學 (Unitas Publishing), 2007, 265 p. (voir pp. 68-86).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jiakun Chen et Pierre Kaser, « Bibliographie des travaux d’André Lévy »Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 14 | 2022, mis en ligne le 30 juin 2022, consulté le 24 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/ideo/2692 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ideo.2692

Haut de page

Auteurs

Jiakun Chen

Doctorant attaché à l’IrAsia, Chen Jiakun 陈嘉琨 prépare actuellement une thèse de doctorat en cotutelle sous la direction de Pierre Kaser (Aix-Marseille Université) et Liu Yunhong 刘云虹 (Université de Nankin, Nanjing daxue 南京大學) sur les traductions d’André Lévy de littérature chinoise ancienne en langue vulgaire.

Articles du même auteur

Pierre Kaser

Pierre Kaser (Aix Marseille Univ, CNRS, IrAsia, Marseille, France) est professeur de langue et littérature chinoises classiques au Département d’Études Asiatiques de l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’Institut de Recherches Asiatiques (UMR 7306, IrAsia), directeur de l’axe « Littératures d’Asie et Traduction », et responsable de la revue en ligne Impressions d’Extrême-Orient. Il est également traducteur de littérature chinoise ancienne.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search