Navigation – Plan du site

Cet enfant, comment est-il ?

Poème d’Ibn-e-Insha
Hemlata Giri-Loussier

Texte intégral

Présentation

L’auteur : Ibn-e-Insha

  • 1 Commencé en 1936 à Kolkata, c’était un mouvement littéraire datant d’avant la partition de l’Inde b (...)

1Ibn-e-Insha est né le 15 juin 1927 à Phillaur dans l’état de Pendjab en Inde. Il était poète, humoriste, écrivain et chroniqueur. Il a obtenu son diplôme de Licence à l’université de Pendjab et celui de Master à l’université de Karachi. Il a travaillé dans plusieurs services gouvernementaux comme Radio Pakistan, le ministère de la culture et le Centre National des livres du Pakistan. Il a aussi travaillé aux Nations Unies, ce qui lui a permis de voyager et de trouver son inspiration pour écrire ses carnets de voyages. C’était un participant actif du mouvement des écrivains progressifs1. Décédé le 11 janvier 1978 à Londres, il a été enterré à Karachi, Pakistan.

2A part de la poésie, il est considéré comme l’un des meilleurs humoristes de la langue ourdoue. Sa poésie a une diction distinctive qui ressemble au style d’Amir Khusaro, un poète éminent du XIIIe siècle, qui utilisait la langue complexe et à la fois simple des dialectes hindi et ourdou. Le Président du Pakistan lui a accordé le prix de « Pride of Performance » en 1978.

Le poème : Cet enfant, comment est-il ?

  • 2 Il est consultable sur internet à l’URL : http://www.geeta-kavita.com

3Ibn-e-Insha a écrit ce poème2, dont nous présentons ici la première traduction en français, dans les années 1970 au moment où la famine frappait l’Éthiopie. Une image d’un enfant l’a tellement perturbé qu’il lui a dédié un très long poème. Il y pose plusieurs questions sans utiliser le point d’interrogation, ce qui fait partie du style du poète. Dans ce poème de sept strophes, Ibn-e-Insha décrit la situation catastrophique de l’enfant d’une telle façon qu’il nous incite à réfléchir sur la condition générale de l’inégalité dans le monde. Il n’oublie pas de faire passer le message d’un besoin de coopération universelle malgré les différents pays, différentes religions et différentes frontières qui séparent l’humanité — l’humanité qui a commencé par le même Adam. C’est pourquoi cet enfant affamé représente une responsabilité collective car sa condition peut être semblable à n’importe quel enfant du monde. Pour cette raison, selon lui, c’est notre responsabilité de le nourrir, de le protéger et de l’abriter. Cette responsabilité qui reste toujours un monde rêvé d’Ibn-e-Insha.

Cet enfant, comment est-il

4Cet enfant est un peu noirâtre
Il est noirâtre, il est grisâtre
Il est un peu affamé
Il est un peu amaigri
Cet enfant, à qui est-il 

5Cet enfant, comment est-il
Qui est assis tout seul dans la poussière
Qui n’a pas de pain dans son ventre
Qui n’a pas de vêtement sur son corps
Qui n’a pas de chapeau sur la tête
Qui n’a pas de chaussure aux pieds
Qui n’a comme jouets
Ni ourson ni cheval
Qui n’a personne pour l’apaiser
Pas une berceuse, pas un berceau
Qui n’a pas de sou dans sa poche
Qui n’a pas d’argent dans ses mains
Qui n’a ni mère ni père
Qui n’a ni sœur ni tante
Qui est solitaire dans ce monde
Cet enfant, à qui est-il 
Ce désert, comment est-il
Où il n’y a pas de nuages
Où il n’y a pas de pluie
Où il n’y a pas de fleur
Où il n’y a pas de céréale
Où il n’y a pas de verdure
Où il n’y a pas d’ombre

6Ce désert est celui de la faim
Ce désert est celui de la mort

7Cet enfant, pourquoi est-il assis
Depuis quand est-il assis
Demande-t-il quelque chose
Dit-il quelque chose
Ce monde, comment est-il
Ce monde, à qui appartient-il

8Quelque part dans ce monde
Il y a des fleurs, il y a de la verdure
Il y a des nuages dans le ciel
Il y a une cascade, il y a une rivière
Il y a des palais, il y a des terrasses
Il y a une fête, il y a une foire
Il y a des marchés de vêtements
Ici de la soie, là du brocart
Il y a du velours partout
Il y a du blé et du riz en abondance
Il y a des coffres remplis d’argent
Oui, il y a du cuivre, de l’or, des biens matériaux
Tout est disponible à votre demande
Tout est disponible à volonté
Dans ce monde du malheur et de la faim
Quel est ce rêve de bonheur
À quelle terre ces régions-ci appartiennent-elles
Et celles-là, de quel monde font-elles partie

  • 3 Ibn-e-Insha fait allusion à l’Orient et l’Occident.

9Nous sommes tous fils d’Adam
Et cet enfant l’est aussi
Cet Adam est le même pour tous
Qu’ils soient noirs ou blancs
Cette terre est une seule terre
Ce monde est un seul monde
Tous sont les hommes de Dieu
Il n’a qu’un Dieu pour ces hommes
Il n’y a pas de différence entre deux mondes3
Tous ont des droits sur cette terre

10Ce pauvre enfant solitaire
Celui qui est assis ici
Que sa faim s’assouvisse ailleurs
(Où est l’obstacle quand tout est possible)
Qu’Il trouve du lait ailleurs
(Oui, il y en a beaucoup)
Que quelqu’un couvre son corps nu
(Ce ne sont pas les vêtements qui manquent)
Que quelqu’un adopte cet enfant
(Si l’Humain est toujours vivant en nous)
Et ensuite, regardez cet enfant, comment il est
Cet enfant est tellement mignon

11Dans ce monde, tout appartient à Dieu
Ce qui appartient à Dieu, appartient à tous
Tout le monde nous appartient, personne n’est étranger
Tout est partagé par tous
Ce qui grandit, ce qui germe
Que ce soit une graine, ou un fruit sec
Que ce soit un tissu, une couverture
Que ce soit en argent ou en or
Tout appartient à cet enfant
Ce qui est à toi, ce qui est à moi

12Cet enfant, à qui est-il ?
Cet enfant est à nous tous.

Haut de page

Document annexe

Haut de page

Notes

1 Commencé en 1936 à Kolkata, c’était un mouvement littéraire datant d’avant la partition de l’Inde britannique. Ce groupe, anti-impérialiste et de gauche, réclamait l’égalité parmi les humains et attaquait l’injustice et sous-développement social.

2 Il est consultable sur internet à l’URL : http://www.geeta-kavita.com

3 Ibn-e-Insha fait allusion à l’Orient et l’Occident.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hemlata Giri-Loussier, « Cet enfant, comment est-il ? », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 7 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017, consulté le 14 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ideo/654

Haut de page

Auteur

Hemlata Giri-Loussier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Impressions d'Extrême-Orient sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo IrAsia – Institut de recherches asiatiques
  • Logo Aix-Marseille Université
  • OpenEdition Journals