Navigation – Plan du site

AccueilLibrairie / RecensionsDate de recension2021Volker Meid, Das Buch der Literat...

2021

Volker Meid, Das Buch der Literatur. Deutsche Literatur vom frühen Mittelalter bis ins 21. Jahrhundert

Héloïse Elisabeth Ducatteau
Volker Meid, Das Buch der Literatur. Deutsche Literatur vom frühen Mittelalter bis ins 21. Jahrhundert, Stuttgart: Reclam, 2017, 526 p., 604 images, 25,00€.
Haut de page

Entrées d’index

Index chronologique :

Ouvrages transpériodiques

Index thématique :

Histoire de la culture
Haut de page

Texte intégral

1La première de couverture peut être trompeuse car seul le titre apparaît - sans le sous-titre. Argument marketing ou simple omission ? Elle laisse à penser que l'ouvrage embrasse la littérature générale dans son ensemble, autrement dit la littérature mondiale. La quatrième de couverture vient préciser qu'il s'agit de littérature allemande, indication cette fois-ci trop restrictive puisque cette encyclopédie accorde une place non négligeable aux littérature suisse alémanique, autrichienne et insère même des références aux arts français, espagnols, italiens, grecs, russes. Le premier rabat va dans le même sens que la quatrième de couverture. La préface oscille quant à elle entre littérature allemande, littérature de langue allemande, littérature de l'aire linguistique allemande, reflet d'une tension épistémologique et didactologique.

2Le découpage du compendium est classique : chronologique. Chacun des neuf chapitres correspond le plus souvent respectivement à un siècle donné. Chacun a aussi une couleur qui se retrouve sur la gouttière et permet de se repérer sans même ouvrir le livre. Le dernier consacré au 20è siècle est de loin le plus épais et le plus pangermanophone. C'est le seul à dédier des sous-chapitres entiers à des auteur.e.s suisses, autrichiens : Hugo von Hoffmannstahl, Kafka... Et le seul à traiter des écrivain.e.s Aussiedler*innen (ces Allemand.e.s né.e.s hors des frontières de l'Allemagne actuelle, dans des territoires de l'Empire allemand) : Christa Wolf. Des screenshots d'adaptations scéniques et cinématographiques apparaissent dans les chapitres précédents avec Nathan der Weise, Effi Briest mais logiquement, c'est le dernier chapitre qui en rassemble le plus : Homo faber, Der Besuch, Jahrestage... Les arts visuels statiques y occupent toujours une place non négligeable qu'il s'agisse de poésie visuelle, de peinture, de gravure.

3Une des particularités du compendium est le renoncement aux notes de bas de page. À la place, toutes les pages au sein des chapitres contiennent des informations en marge : légendes des images, biographies de scripteur.e.s, définitions de concepts, résumés de livres, longues citations dans des encarts colorés. Si ces dernières sont en vieux-haut-allemand ou moyen-haut-allemand, elles sont présentées avec leur traduction en allemand moderne. En fin d'ouvrage, des indications bibliographiques, une table des illustrations et des textes, un index des personnes citées et un autre plus synthétique des sous-chapitres facilitent l'orientation.

4L'encyclopédie est-elle innovative en matière de choix des auteur.e.s et des mouvements retenu.e.s ? Sans surprise, l'auteur mis en exergue dès la première de couverture, par l'intermédiaire d'une photographie de sa maison de Weimar et d'une partie de son portrait effectué par Joseph Karl Stieler, est Goethe. Cette première de couverture présente aussi deux éléments moins emblématiques des lettres germaniques : un morceau du manuscrit de Sarah Kirsch et un de celui d'Alram von Gresten. La quatrième de couverture reprend les quatre images mais avec des zoomages différents. A contrario, le principal auteur autrichien, Stefan Zweig (à ne pas confondre avec Arnold Zweig bien présent quant à lui) est absent du compendium entier. C'est d'autant plus surprenant qu'un sous-chapitre est focalisé sur le genre de la nouvelle dont il a réussi à devenir le maître. Des scripteurs suisses alémaniques canoniques dans une histoire de la littérature suisse (Peter Rusterholz, Andreas Solbach, Schweizer Literaturgeschichte, 2007) sont laissés de côté dans le livre présent : Albert Bitzius, Felix Moeschlin, Meinrad Inglin... Les textes retenus en vieux-haut-allemand relèvent bien du canon littéraire établi par la même maison d'édition : l'Abrogans, Notker l'Allemand, traducteur de Boèce, Otfrid de Weißenburg... (Althochdeutsche Literatur. Eine kommentierte Anthologie. Zweisprachig, trad. et éd. par Stephan Müller, 2007). Meid consacre un sous-chapitre à la première poétesse germanique absente de l'anthologie bilingue de Stephan Müller, soulignant par là une réhabilitation de l'héritage féminin. Plusieurs poète.sse.s présent.e.s dans l'une des anthologies de poésie les plus notoires sont absents du Volker Meid : Heinrich von Veldecke, Heinrich von Morungen, Neidhart von Reuental... (Echtermeyer, Deutsche Gedichte, éd. Elisabeth Paefgen, Peter Geist, 2010). Néanmoins, les plus fameux.se.s sont bien présents dans les trois ouvrages cités : Hartmann von Aue, Walther von der Vogelweide... Il est regrettable que Christine Benedikte Naubert qui a écrit les premiers romans historiques en allemand ne soit mentionnée. De même pour Gertrud Kolmar, autrice décédée à Auschwitz, présente chez Eschenmeyer mais absente chez Meid.

5En fin de compte, cette synthèse de l'histoire littéraire germanophone est adaptée aussi bien pour des non-spécialistes que pour des connaisseur.euse.s avancé.e.s désireu.ses.x de découvrir des auteur.trice.s ou ouvrages méconnu.e.s. Un QR code donnant accès à de la documentation complémentaire aurait été le bienvenu. Il assurerait l'accès à des vidéos et des articles de qualité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Héloïse Elisabeth Ducatteau, « Volker Meid, Das Buch der Literatur. Deutsche Literatur vom frühen Mittelalter bis ins 21. Jahrhundert », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 31 mai 2021, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/ifha/11358 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ifha.11358

Haut de page

Auteur

Héloïse Elisabeth Ducatteau

Université Savoie Mont Blanc

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search