Navigation – Plan du site
2003

ROY, Martin, Luther in der DDR. Zum Wandel des Lutherbildes in der DDR-Geschichtsschreibung

Patrice Veit
Martin ROY, Luther in der DDR. Zum Wandel des Lutherbildes in der DDR-Geschichtsschreibung, Bochum : Winkler (Studien zur Wissenschaftsgeschichte, 1), 2000, 373 p., 45,55 €.
Haut de page

Texte intégral

1Ce livre étudie les représentations de Luther dans l’historiographie de la RDA et leurs significations pour l’histoire allemande et, plus particulièrement, pour l’histoire de la RDA. La documentation se limite aux seuls travaux considérés comme représentatifs de l’historiographie de la RDA au moment de leur parution et dont la publication a été soutenue ou sollicitée par le régime.

2Après un rappel concernant la conception de l’histoire en régime communiste ainsi que le cadre idéologique et l’organisation des sciences historiques en RDA, l’ouvrage s’intéresse aux premières tentatives mettant en lumière d’un point de vue marxiste le rôle de Luther à travers les livres d’Alexander Abusch Irrweg einer Nation (1946) et d’Alfred Meusel Thomas Müntzer und seine Zeit (1952). Puis il met en évidence une pluralité de conceptions dans l’historiographie de la RDA au début des années 1960 comme le montrent les parutions de Leo Stern, de Gunter Fabiunke ou de Rudolf Herrnstadt, alors que, de son côté, la SED se soucie pour la première fois de la manière de présenter Luther à l’occasion du 400ème anniversaire de la mort de Melanchthon en 1960. L’auteur étudie ensuite les réflexions menées au sein du groupe de travail « Geschichte der Reformation und des Bauernkrieges » dirigé par Max Steinmetz, qui aboutissent à la parution du volume Deutschland von 1476 bis 1648 (1965) dans la collection « Lehrbuch der deutschen Geschichte » et à l’introduction du concept de « Frühbürgerliche Revolution » ; les préparatifs du 450ème anniversaire de la Réforme en 1967 et la parution à cette occasion de la première biographie de Luther en RDA (Martin Luther. Grösse und Grenze de Gerhard Zschäbitz) ; pour terminer par l’examen attentif des célébrations du 500ème anniversaire de la naissance de Luther en 1983, marquées notamment par la préparation et la publication d’un document faisant état des positions du régime et des historiens de RDA par rapport au Réformateur de Wittenberg et à son œuvre et par une nouvelle biographie de Luther (Martin Luther. Theologie und Revolution de Gerhard Brendler).

3Outre les variations qui se font jour entre 1946 et 1983 et les controverses parmi les historiens de RDA qui donnent de l’image de Luther en RDA un caractère moins monolithique qu’on l’a souvent présenté à l’Ouest, il ressort de cet ouvrage que si la direction du régime est somme toute rarement intervenue auprès des historiens de la Réforme pour donner des directives concrètes dans la manière de représenter et d’expliquer Luther, en revanche, les historiens de RDA n’ont jamais rédigé leurs travaux en faisant fi des considérations politiques des dirigeants du parti. On remarquera par ailleurs que l’historiographie de la RDA a eu peu souvent recours aux seules analyses marxistes dans sa présentation. Si dans les publications des années cinquante, les composantes nationales jouent, à côté de l’influence d’Engels, un rôle important, autour du jubilé de 1983, Luther est, selon l’auteur, de plus en plus présenté sous les traits du théologien, reprenant en cela l’image classique de la Kirchengeschichte de l’Allemagne de l’Ouest.

4Les choix délibérés de l’auteur, concentrés sur les historiens marxistes, laissent toutefois le lecteur un peu sur sa faim. Qu’en est-il de l’image de Luther développée par les théologiens et les Kirchenhistoriker de la RDA ? De quelle manière réagissent-ils aux positions des historiens marxistes ? Quels sont les historiens de la RDA, spécialistes de Luther, invités à participer aux congrès internationaux et quels sont les thèmes abordés à cette occasion ? Si le contexte et les préparatifs concernant l’organisation des commémorations à l’occasion du 450ème anniversaire de la Réforme (1967) et du 500ème anniversaire de la naissance de Luther (1983) sont étudiés en détail, on ne sait, en revanche, pas grand chose sur le déroulement proprement dit des commémorations, sur les festivités ou les manifestations qui ont lieu à cette occasion comme sur les images de Luther qui y sont mises en scène. Des documents puisés notamment dans les archives de la SED et, plus encore, les interviews de quelques-uns des principaux protagonistes, historiens (Siegfried Hoyer, Adolf Laube, Gerhard Brendler ou Günter Vogler) ou théologiens (Siegfried Bräuer, Helmar Junghans), permettent de compléter certains aspects qui font défaut dans le cours de l’ouvrage.

5Patrice VEIT

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrice Veit, « ROY, Martin, Luther in der DDR. Zum Wandel des Lutherbildes in der DDR-Geschichtsschreibung », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2003, consulté le 21 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ifha/1138

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals