Navigation – Plan du site

AccueilLibrairie / RecensionsDate de recension2001KRAMER, Karl-S., Bauern, Handwerk...

2001

KRAMER, Karl-S., Bauern, Handwerker und Bürger im Schachzabelbuch : mittelalterliche Ständegliederung nach Jacobus de Cessolis

Joseph Morsel
Karl-S. KRAMER, Bauern, Handwerker und Bürger im Schachzabelbuch : mittelalterliche Ständegliederung nach Jacobus de Cessolis, München : Deutscher Kunstverlag (Forschungshefte hg. v. Bayerischen Nationalmuseum München, 14), 1995, 126 p. (73 ill.), 78 DM (€ 39,88).
Haut de page

Texte intégral

1L’importance des échecs au Moyen Âge ne se mesure pas seulement à la fréquence de ce jeu ou des traités sur les échecs dans les inventaires, bibliothèques ou restes archéologiques, mais aussi à leur utilisation métaphorique ou allégorique par divers auteurs médiévaux. L’un des cas les plus célèbres est celui de l’œuvre du dominicain lombard Jacques de Cessole, De moribus hominum et de officiis nobilium ac popularium super ludo scaccorum, largement diffusé dans toute l’Europe à partir de 1275/1300. Le jeu d’échec y était conçu comme une image de l’ordre social et les pièces comme des représentations des états composant la société : roi et reine, « anciens » dépositaires du droit (nos « fous »), chevaliers (nos « cavaliers ») et gouverneurs de château (nos « tours »), enfin le « commun » (nos « pi[ét]ons »), composé (selon les manuscrits) d’un agriculteur, ou éleveur, ou vigneron ; un forgeron, ou monnayeur, ou charpentier, ou maçon ; un tisserand, ou tailleur, ou pelletier, ou cordonnier, ou scribe ; un drapier, ou changeur, ou collecteur ; un médecin, ou pharmacien ; un aubergiste, ou tavernier ; un sergent de ville, ou garde, ou tonloyer et un joueur de dés, ou messager. K.-S.K. s’intéresse ici uniquement aux manuscrits et incunables allemands du XVe s., et en particulier aux seules représentations du « commun » (gemeines volk ou populares), c’est-à-dire aux huit pions que les manuscrits désignent tous du nom générique de venden, c’est-à-dire valets ou jeunes, compagnons, serviteurs ou paysans : bref, un terme qui renvoie spécifiquement à une position d’infériorité sociale.

2Après avoir présenté les divers manuscrits examinés, K.-S.K. fournit des reproductions de très bonne qualité des illustrations peintes de quatre manuscrits et des xylographies de deux éditions imprimées (soit en tout six représentations de chaque « pion »). À partir de cela, il examine en détail les divers instruments représentés entre les mains des personnages et qui sont censés à la fois caractériser leur activité et fonctionner comme attributs iconographiques : de fait, on observe, au-delà des variations stylistiques propres à chaque illustrateur, de très nettes régularités. Enfin, K.-S.K. rassemble pour chaque type social représenté par un pion les données morales qui lui sont attribuées par les diverses traductions allemandes et la version alémanique versifiée due à Konrad von Ammenhausen. D’une manière générale, on peut considérer que tout ce matériau iconographique et textuel n’a été que superficiellement exploité (de manière essentiellement descriptive) par K.-S.K., le grand mérite de l’ouvrage étant de l’avoir assemblé. Mais le travail scientifique reste encore à faire, ne serait-ce qu’en n’isolant pas les huit pions des pièces maîtresses et en replaçant le tout dans un contexte plus général de production active de catégories sociales au XVe s.

3Joseph MORSEL

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joseph Morsel, « KRAMER, Karl-S., Bauern, Handwerker und Bürger im Schachzabelbuch : mittelalterliche Ständegliederung nach Jacobus de Cessolis », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2001, consulté le 15 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/ifha/1256 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ifha.1256

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search