Navigation – Plan du site
2008

Janke, Petra, Ein heilbringender Schatz. Die Reliquienverehrung am Halberstädter Dom im Mittelalter. Geschichte, Kult und Kunst

Philippe Cordez
Petra Janke, Ein heilbringender Schatz. Die Reliquienverehrung am Halberstädter Dom im Mittelalter. Geschichte, Kult und Kunst, München/ Berlin : Deutscher Kunstverlag, 2006, 323 p., 105 ill., 39,90 €.
Haut de page

Texte intégral

1P.J., qui fut conservatrice du trésor de la cathédrale de Halberstadt de 1997 à 2003, présente une monographie sur les reliques de cette église au Moyen Âge. Avec plusieurs centaines d’objets, le « trésor » de la cathédrale de Halberstadt constitue aujourd’hui l’un des plus importants ensembles liturgiques médiévaux restés en place auprès d’une église, mais le contexte communiste de la RDA n’avait pas été favorable à son étude. Paru peu avant l’inauguration du musée rénové, ce livre ne marque pas seulement une étape majeure dans les efforts visant à rattraper ce retard local : il est aussi une contribution importante au champ actuellement très actif des recherches sur les reliques (voir BullMHFA, 43, 2007, p. 102-116).

2L’« étude historique », qui forme la première partie de l’ouvrage, s’ouvre sur un court chapitre général sur le culte des reliques. L’historien laïc français y remarquera notamment la Würdigung, p. 23-24, une sorte de jugement moral où l’on lit par exemple que l’« on peut douter qu’il soit un progrès que les hommes modernes soient toujours plus rarement mus par la question du salut de leur âme ». On se sent bien loin, ici, de l’approche relativisante permise par l’anthropologie historique, mais dans un contexte historiographique et public déterminé par la confrontation entre catholiques et protestants, poser ainsi explicitement la question des reliques permet justement à l’auteur d’ouvrir une perspective interdisciplinaire bienvenue – entre « histoire, culte et art », dit le sous-titre.

3Après un essai exploitant les documents écrits (p. 25-123), vient la seconde partie du livre : un catalogue de plus de cinquante reliquaires, de l’armoire monumentale aux ampoules de verre, en passant par deux œufs d’autruche (p. 133-265), avec des bilans historiographiques critiques et des observations souvent neuves. En annexe, un tableau des reliques classées par nom de saint donne enfin accès aux informations sur les types d’objets, leur mention dans des notices de consécration d’autel ou autres documents, leur conservation éventuelle et les reliquaires qui leurs sont liés. Ce travail de compilation systématique, qui pallie en partie le fait que de nombreuses reliques sont séparées de leurs contenants d’origine, est à la source de nombreuses hypothèses présentées au fil du texte.

4Présenter un ensemble organique aussi important de reliques et de reliquaires en les replaçant autant que possible dans leur contexte historique était un projet inédit. Bien que les pertes ne soient pas mesurables, le nombre exceptionnel des objets conservés à Halberstadt donne une bonne impression de ce qu’ont dû être de tels ensembles au Moyen Âge – des objets spectaculaires, issus notamment ici des pillages de la Quatrième Croisade, à la masse des contenants ordinaires plus rarement étudiés, et de l’enfermement des reliques dans les autels à leur exhibition ultérieure dans des reliquaires toujours plus nombreux. Sans doute, d’autres perspectives d’étude du matériel présenté sont encore envisageables, et il manque un chapitre de synthèse sur les problèmes d’une histoire des collections de reliques et la contribution que peuvent y apporter les objets conservés à Halberstadt. Mais ce catalogue exemplaire illustre de manière neuve de grands phénomènes de l’histoire médiévale des reliques, et devrait donc figurer en bonne place dans les bibliothèques de ceux qu’intéresse l’histoire des objets.

5Philippe Cordez (Universität Hamburg)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Cordez, « Janke, Petra, Ein heilbringender Schatz. Die Reliquienverehrung am Halberstädter Dom im Mittelalter. Geschichte, Kult und Kunst », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2008, consulté le 19 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ifha/1646

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals