Navigation – Plan du site
2007

HAEFS, Wilhelm, MIX, York-Gothart, Zensur im Jahrhundert der Aufklärung. Geschichte – Theorie – Praxis

Élisabeth Décultot
Wilhelm HAEFS, York-Gothart MIX (dir.), Zensur im Jahrhundert der Aufklärung. Geschichte – Theorie – Praxis, Göttingen : Wallstein (Das achtzehnte Jahrhundert, Supplementa, 12), 2007, 454 p., 39 €.
Haut de page

Texte intégral

1La nature et les diverses modalités de la censure dans la France du XVIIIe s. ont déjà fait l'objet de recherches approfondies, parmi lesquelles on peut notamment citer les études de Robert Darnton (« Le livre prohibé aux frontières : Neuchâtel » in : Henri-Jean Martin et Roger Chartier [dir.], Histoire de l'édition française, vol. 2 : Le livre triomphant, 1660-1830, Paris, 1984, p. 343-359 ; The Literary Underground of the Old Regime, Cambridge, 1982), Daniel Roche (Les Républicains des Lettres. Gens de culture et Lumières au XVIIIe siècle, Paris, 1988 ; « Censorship and the Publishing Industry » in : Robert Darnton et Daniel Roche [dir.], Revolution in Print. The Press in France 1775-1800, Berkeley/ London, 1989, p. 3-26) et Roger Chartier (Lectures et lecteurs dans la France d'Ancien Régime, Paris, 1987).Il n'en va assurément pas de même des pays de langue allemande à l'époque de l'Aufklärung, pour lesquels le chercheur doit jusqu'à aujourd'hui se contenter d'un nombre limité d'études générales (voir l'ouvrage déjà ancien et souvent critiqué de Heinrich Hubert Houben, Hier Zensur — wer dort ? Antworten von gestern auf Fragen von heute, Leipzig, 1918, et la synthèse plus récente de Bodo Plachta, Damnatur — toleratur — admittitur. Studien und Dokumente zur literarischen Zensur im 18. Jahrhundert, Tübingen, 1994), en partie compensé, il est vrai, par une abondante somme d'articles consacrés à diverses études de cas. C'est dans l'intention de combler cette lacune que W.H. et Y.-G.M. ont réuni un ensemble d'articles spécifiquement consacrés à la censure à l'ιpoque de l'Aufklärung, à la suite du colloque annuel organisé en 2002 par la Deutsche Gesellschaft für die Erforschung des 18. Jahrhunderts. Quel rôle jouent les différences confessionnelles, territoriales et sociales dans la manière dont les divers pays de langue allemande exercent la censure au XVIIIe s. ? L'influence de modèles étrangers (tels la littérature clandestine française) fut-elle sensible ? Sans prétendre à l'exhaustivité, ni même à une absolue cohérence, l'ouvrage, composé de vingt contributions réparties en quatre sections, offre un intéressant début de réponse à ces questions. Sont d'abord analysées les institutions de la censure, qu'elles relèvent de l'autorité impériale, des divers États territoriaux ou encore de l'autorité ecclésiastique en pays catholique (articles de J. WILKE, K. BEYRER, E. FISCHER, M. PAPPENHEIM, P. HÖYNG). Dans un deuxième temps, C. SCHWAIGER, K. BOHNEN, H.-J. LÜSEBRINK et S. ZURBUCHEN livrent, chacun à partir d'un exemple précis (parmi lesquels on peut notamment citer le cas de Lessing, Diderot, Raynal, l'Académie de Berlin, etc.), un aperçu de divers discours sur la censure à l'époque de l'Aufklärung. Un troisième ensemble de textes, rédigés par H.-E. FRIEDRICH, H. REINHARDT, K. ANGELIKE, E. AGAZZI et U. P. JAUCH, est plus spécifiquement consacré à l'exercice concret de la censure, et ce tout particulièrement dans le domaine de la littérature et de la presse. Enfin, la dernière partie de cet ouvrage collectif est dévolue à une analyse plus géographique des diverses aires de la censure (Empire d'Autriche, territoires allemands, France), notamment due à W. WÜST, N. Ch. WOLF, E. MASS et W. SIEMANN. À travers toutes ces contributions se dessine par touches successives un panorama très large de l'exercice de la censure dans les pays de langue allemande au XVIIIe s., qui permet d'en distinguer les diverses formes (censure préventive, censure prohibitive, autocensure) aussi bien que les grandes évolutions (sécularisation).

2Élisabeth DECULTOT (Centre National de la Recherche Scientifique)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Élisabeth Décultot, « HAEFS, Wilhelm, MIX, York-Gothart, Zensur im Jahrhundert der Aufklärung. Geschichte – Theorie – Praxis », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2007, consulté le 11 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ifha/602

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals