Navigation – Plan du site
2012

Dirmeier, Artur, Organisierte Barmherzigkeit. Armenpflege und Hospitalwesen in Mittelalter und Früher Neuzeit

Aude-Marie Certin
Artur Dirmeier (dir.), Organisierte Barmherzigkeit. Armenpflege und Hospitalwesen in Mittelalter und Früher Neuzeit, Regensburg : Pustet, 2010, 232 p., 29,95 €.
Haut de page

Texte intégral

1Ce recueil d’articles réunit les communications du colloque organisé à Ratisbonne en septembre 2008 sur le thème de l’assistance aux pauvres et des hôpitaux au Moyen Âge et à l’époque moderne. Il se propose d’étudier l’histoire des institutions de charité et les diverses formes d’assistance aux pauvres ou plus largement aux nécessiteux (personnes âgées, malades, orphelins ou enfants abandonnés). Ce thème de recherche n’est certes pas nouveau, comme le montre très bien le premier article du recueil (F. Kramer) qui retrace les grands jalons des recherches menées sur les hôpitaux en Bavière. Depuis une trentaine d’années, et de façon plus nette encore ces dernières années, l’histoire des hôpitaux comme celle des œuvres de charité au Moyen Âge et à l’époque moderne ont en effet connu une impulsion importante. Ce recueil apporte cependant un éclairage inédit sur ce thème en proposant d’étudier plus spécifiquement les hôpitaux et les formes d’assistance dans le Sud-Est de l’Allemagne. Un certain nombre des contributions ici réunies portent ainsi sur la Bavière (J. Wild, A. Dirmeier), quand d’autres se situent à une autre échelle, celle de la ville, à l’image des contributions portant les institutions hospitalières et l’assistance aux pauvres à Ratisbonne (O. Richard, A. Kühne, A. Hilz).

2L’apport de cet ouvrage est double. En premier lieu, il est d’offrir un tableau extrêmement précis de l’organisation, du financement et du fonctionnement des institutions hospitalières et des œuvres de charité entre le XIIIe siècle et le XVIIIe siècle. Profil des fondateurs et fonctionnement quotidien des hôpitaux (A. Dirmeier), pensée de la maladie et « éthique » des médecins (K. Bergdolt), prise en charge des pauvres et des malades par les sœurs et les béguines (L. Böhringer), régimes alimentaires (A. Kühne), évolution du montant des aumônes, de leur origine, et de leurs usages au XVIIIe s. (F. Präger) : ces quelques thèmes soulignent la diversité des angles d’analyse et des thématiques abordées. En second lieu, l’intérêt de cet ouvrage est de suggérer l’évolution des enjeux sociaux et politiques de la charité, marquée notamment à la fin du Moyen Âge par la « communalisation » croissante de l’assistance aux pauvres.

3Si l’on pourrait regretter l’absence d’une conclusion synthétisant les apports de l’ouvrage, comme celle d’un index, on retiendra malgré tout la richesse de ce recueil liée notamment à la diversité des archives et des formes documentaires mobilisées. L’exploitation des archives des hôpitaux eux-mêmes (livres de compte, registres, inventaires, etc.) est particulièrement éclairante, et les nombreux textes, images, plans, photos et graphiques proposés par les auteurs forment indéniablement un dossier documentaire précieux sur les institutions hospitalières et caritatives de la fin du Moyen Âge et de l’époque moderne.

4Aude-Marie Certin (IFHA)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aude-Marie Certin, « Dirmeier, Artur, Organisierte Barmherzigkeit. Armenpflege und Hospitalwesen in Mittelalter und Früher Neuzeit », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2012, consulté le 05 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ifha/6740

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals