Navigation – Plan du site
2006

STAMMEN, Theo, WEBER, Wolfgang E. J., Wissenssicherung, Wissensordnung und Wissensverarbeitung. Das europäische Modell der Enzyklopädien

Anne Saada
Theo STAMMEN, Wolfgang E. J. WEBER (dir.), Wissenssicherung, Wissensordnung und Wissensverarbeitung. Das europäische Modell der Enzyklopädien, Berlin : Akademie (Colloquia Augustana, 18), 2004, 442 p., 59,80 €.
Haut de page

Texte intégral

1Comment trier le savoir ? Comment définir des procédures pour s’assurer de sa validité ? Comment le conserver et l’ordonner ? Ces questions qui ont tourmenté les savants aux XVIIe et XVIIIe s. en Europe sont au cœur de ce volume sur les encyclopédies à l’époque moderne.

2La première partie de l’ouvrage porte sur l’apparition des encyclopédies depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Après une réflexion de nature lexicale sur le concept d’encyclopédie (K. VOGELSANG), ce sont les pratiques intellectuelles qui ont conduit à la fabrication de formes encyclopédiques dans les pays arabes islamiques au Moyen Âge (H. BIESTERFELDT) ainsi qu’en Europe aux XVIe et XVIIe s. (G. HESS) qui sont exposées. U. J. SCHNEIDER se penche sur un cas concret pour analyser la façon dont le savoir est construit dans les encyclopédies, en prenant pour exemple l’Universal-Lexicon de Zedler. H. ZOTTER rend compte, dans la perspective du métier de bibliothécaire, des difficultés concrètes que posent la conservation et la classification du savoir et expose différentes manières d’y remédier. R. M. KIESOW explique le mode de classification du savoir juridique.

3Le deuxième axe thématique de ce volume a trait aux fondements théoriques et aux principes d’organisation des encyclopédies en Europe. On y trouve une intéressante synthèse sur l’histoire de l’encyclopédie en Suisse depuis le XVIIe s. (M. JORIO), un article sur les relations entre Chambers et Johnson qui examine les incidences de l’Encyclopédie sur la constitution britannique (T. M. CURLEY), un exposé sur la conception d’un théâtre du savoir chez Novalis (G. NEUMANN), des réflexions sur la signification de l’emploi métaphorique du terme de « théâtre » dans les titres d’ouvrages à l’époque moderne (M. FRIEDRICH), des considérations sur le choix en faveur de l’établissement d’index alphabétiques (H. ZEDELMAIER), et enfin, des conclusions de M. BANDUR sur la représentation des savoirs spécialisés dans les encyclopédies du XVIIIe s., à partir de l’exemple de la musique.

4La dernière partie, centrée sur la représentation de savoirs spécialisés dans les encyclopédies et sur la réception du modèle encyclopédique, réunit sept études de cas. P. MICHEL ébauche de façon encyclopédique les critiques adressées aux projets encyclopédiques, depuis la nuit des temps. I. VENTURA retrace, avec la même tendance exhaustive, la place de la botanique dans l’encyclopédie alphabétique de Bartolomeo Angelico au XIIIe s., et V. KOCKEL se penche sur la présence de la représentation des monuments antiques dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. D. HOHRATH étudie la construction intellectuelle de l’art militaire à l’époque des Lumières. Pour finir, deux contributions passionnantes posent la question de la transformation du savoir dans le passage de la presse aux encyclopédies (W. WÜST, J. MANCAL).

5Un ouvrage sur la conservation, les classifications et l’assimilation du savoir, dont l’homogénéité et la structure interne n’apparaissent pas clairement, à moins de penser que tout est dans tout, comme dans les encyclopédies.

6Anne SAADA (Centre National de la Recherche Scientifique)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne Saada, « STAMMEN, Theo, WEBER, Wolfgang E. J., Wissenssicherung, Wissensordnung und Wissensverarbeitung. Das europäische Modell der Enzyklopädien », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2006, consulté le 07 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ifha/676

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals