Navigation – Plan du site
2013

Thomas Brandstetter, Thomas Hübel, Anton Tantner (dir.), Vor Google. Eine Mediengeschichte der Suchmaschine im analogen Zeitalter

Bielefeld : Transcript, 2012, 262 p., 28,80 €
Claire Gantet
Thomas Brandstetter, Thomas Hübel, Anton Tantner (dir.), Vor Google. Eine Mediengeschichte der Suchmaschine im analogen Zeitalter, Bielefeld : Transcript, 2012, 262 p., 28,80 €
Haut de page

Entrées d’index

Index chronologique :

Epochenübergreifend

Index thématique :

Historiographie/Methodologie
Haut de page

Texte intégral

1Les moteurs de recherche – ces programmes de recherche de documents au moyen de technologies (ordinateurs, internet) qui ont permis leur enregistrement – imprègnent notre quotidien. La puissance financière et médiatique actuelle du premier d’entre eux, Google, mène à se poser des questions : est-ce qu’elle promeut une domination culturelle américaine ? Menace-t-elle notre sphère privée ? Nous empêche-t-elle de penser par nous-même ? La force actuelle des moteurs de recherche répond-elle au juste à des besoins nouveaux ?

2Dans le cadre d’une réflexion sur les humanités numériques, il peut être utile de se pencher sur les gestes, supports, techniques, institutions et médias susceptibles d’avoir répondu au besoin de recherche, d’indexation, et de recherche d’informations autrefois, à « l’ère analogique », dans le monde de la culture livresque.Des neuf contributions de ce volume, issu d’un colloque tenu à Vienne en octobre 2008, seules les deux dernières se consacrent donc au moteur de recherche « numérique » : Martin Schreiber expose l’invention (ou l’utopie) dès 1945, bien avant l’ère de l’ordinateur, du principe du moteur de recherche par Vannevar Bush ; Bernhard Rieder se place lui en aval de la découverte pour sonder les emplois – et leurs dérives – de l’algorithme de Google en bibliométrie et dans les politiques d’évaluation des universités. Les autres contributions se penchent sur des objets très disparates : les principes de l’ordre de classification des règnes animal et végétal chez Lorenz Oken (1779-1851) (Stefan Rieger), les techniques de recherche dans les textes bibliques (renvois, concordances, polyglottes, tables du canon, harmonies et synopses évoqués par Daniel Weidner), les questionnaires envoyés au milieu du XVIIe siècle par Henry Oldenburg, secrétaire de la Royal Society, à ses correspondants(Alix Cooper), les calendriers ou plutôt annuaires d’État, agencés selon le rang des courtisans et conçus pour la recherche ciblée (Volker Bauer), le journal de petites annonces de Michael Hermann Ambros (1750-1809) voué à l’achat et à la vente de marchandises (Andreas Golob), la figure du valet de chambre comme source et vecteur d’informations dans l’internet (AskJeeves ou Ask.com), dans la littérature du XVIIIe siècle et dans notre société de services (Markus Krajewski), enfin dans les techniques d’écriture employées par l’orientaliste Theodor Nöldeke (1836-1930) dans la rédaction de sa grammaire de l’arabe classique en 1897 (Henning Trüper).

3Si les études de détail sont pleinement convaincantes, les rapprochements avec les moteurs de recherche numériques ne sont pas toujours patents. Aucune contribution ne thématise la construction de machines destinées à enregistrer, indexer et rechercher l’information, pourtant essentielle et qui aurait mérité un développement sur Leibniz. Les moteurs de recherche sont enfin pris dans un sens tellement large qu’il semble englober toutes les techniques de classement de l’information ; on aurait là encore attendu entre autres une étude de l’historia literaria et de ses techniques. Cet ouvrage, au total, livre des analyses fines et originales mais aurait grandement gagné à une problématisation plus précise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Claire Gantet, « Thomas Brandstetter, Thomas Hübel, Anton Tantner (dir.), Vor Google. Eine Mediengeschichte der Suchmaschine im analogen Zeitalter », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 15 décembre 2013, consulté le 15 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/ifha/7725

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals