Navigation – Plan du site

AccueilLibrairie / RecensionsDate de recension2004SONNENFELS, Joseph von, OGRIS, We...

2004

SONNENFELS, Joseph von, OGRIS, Werner, Grundsätze der Polizey

Guillaume Garner
Joseph von SONNENFELS, Grundsätze der Polizey, herausgegeben von Werner OGRIS, München : Beck (Bibliothek des deutschen Staatsdenkens, 12), 2003, 309 p., 44,90 €.
Haut de page

Texte intégral

1Dirigée par deux éminents spécialistes de l’histoire allemande du droit et des sciences politiques, Hans Maier et Michael Stolleis, la collection de la Bibliothek des deutschen Staatsdenkens poursuit son travail de réédition de textes classiques de la pensée politique avec la publication des Grundsätze der Polizey de Joseph von Sonnenfels. Conformément aux habitudes de la collection, le texte réédité est suivi d’une présentation de l’auteur (signée par W. OGRIS) et de deux bibliographies, respectivement consacrées aux écrits de Sonnenfels et aux études qui lui sont consacrées.

2W.O. a choisi de prendre comme base la cinquième édition de 1787, et s’en justifie en rappelant que Sonnenfels était alors à l’apogée de sa célébrité et de son influence à Vienne. Ce choix est judicieux pour une raison plus pratique (que rappelle W.O.) : il s’agit de l’édition la plus répandue des Grundsätze der Polizey, et c’est très souvent cette édition qui est citée en référence par les historiens du caméralisme – même si d’aucuns (dont Keith Tribe) ont souligné l’intérêt qu’il y avait à comparer les différentes versions de l’ouvrage. Si l’orthographe et la ponctuation ont été conservées, on peut cependant regretter que la pagination originale n’apparaisse pas.

3Sonnenfels, né en 1732 ou en 1733, obtient en 1763 la première chaire des sciences camérales dans les États patrimoniaux des Habsbourg, et rédige aussitôt, comme cela était l’usage, un manuel universitaire devant servir de support écrit à ses cours : les Grundsätze der Polizey, Handlung und Finanz. Les Grundsätze der Polizey constituent donc le premier volume d’une trilogie dont les deux autres volumes sont consacrés au commerce et aux finances publiques. Ces trois volumes s’imposent rapidement comme un classique des sciences camérales, au même titre que les écrits de Justi ; ils sont utilisés dans tout l’Empire et connaissent huit éditions entre 1763 à 1822. Comme le montre la préface de cette trilogie (qui figure logiquement au début de ce premier volume), la construction de Sonnenfels est originale dans la mesure où les questions de politique économique n’y relèvent pas de la science de la police (comme c’était le cas chez Justi), mais de la « science politique du commerce », dont Sonnenfels traite dans le deuxième volume. La police se voit donc ici confier la mission de veiller à la population de l’État et à sa sécurité intérieure, Sonnenfels distinguant dans celle-ci la sécurité publique et la sécurité des rapports entre individus.

4La présentation de W.O. constitue une utile mise au point biographique, montrant notamment que le choix d’enseigner les sciences camérales fut pour Sonnenfels une opportunité de carrière, son intérêt allait principalement vers la rénovation de la langue allemande en Autriche et vers les questions littéraires. L’évocation de l’œuvre même de Sonnenfels est en revanche très traditionnelle, notamment dans la mesure où elle cherche à à situer les écrits de Sonnenfels par rapport à un découpage disciplinaire qui n’était pas encore en vigueur à l’époque ; il est d’ailleurs à craindre que le deuxième volume de Sonnenfels ne soit justement pas réédité dans une collection centrée sur la réédition de textes marquants de l’histoire des sciences politiques, nonobstant le fait que les discours politiques et économiques sont au XVIIIe s. très étroitement imbriqués les uns dans les autres.

5Guillaume GARNER (École Normale Supérieure

6Lettres et Sciences Humaines, Lyon)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Guillaume Garner, « SONNENFELS, Joseph von, OGRIS, Werner, Grundsätze der Polizey », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 2004, consulté le 31 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/ifha/950 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ifha.950

Haut de page

Auteur

Guillaume Garner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search