Skip to navigation – Site map

HomeAbout the JournalPrésentation

Présentation

La revue italienne de linguistique informatique couvre une double lacune, nationale et internationale. Dans le panorama éditorial de la communauté scientifique italienne, après l'expérience de Linguistica Computazionale, fondée en 1981 par Antonio Zampolli et qui n'est plus publiée depuis 2006, un forum faisant autorité pour représenter les différentes âmes de la linguistique informatique en Italie a complètement disparu. Aujourd'hui, comme en témoigne la fondation de l'AILC, qui réunit toute la communauté italienne opérant dans le secteur, le panorama national a profondément changé, les groupes de recherche s'occupant de linguistique informatique sont nombreux, s'étendent sur tout le territoire et opèrent tant dans le domaine humaniste que dans celui de l'informatique. Cela rend encore plus nécessaire la création d'une revue qui soit l'expression de la pluralité des voix au sein de la nouvelle association.

Encore au niveau national, IJCol couvre une lacune qui est évidente depuis trop longtemps par rapport à des initiatives similaires dans d'autres pays européens. Pensez, par exemple, à la tradition et au rôle qu'ont des revues telles que Traitement Automatique des Langues (TAL) pour la communauté française, Procesamiento del Lenguaje Natural (PLN) pour la communauté espagnole, ou Journal for Language Technology and Computational Linguistics (JLCL) pour la communauté allemande.

Au niveau international, IJCoL entend contribuer à renforcer la présence des revues dans le secteur de la linguistique informatique, qui est encore petit pour le moment. Cet effort est d'autant plus motivé et fructueux que la recherche italienne a acquis au cours du temps une réputation remarquable et une visibilité internationale dans ce domaine.

Nous souhaitons que IJCoL soit un outil pour la publication de résultats de qualité, obtenus avec une rigueur méthodologique, également parce que les contributions ont souvent des difficultés à trouver un espace adéquat dans d'autres lieux, soit à cause des possibilités limitées de publication, soit parce que des résultats importants concernant la langue italienne n'attirent pas toujours les intérêts adéquats au niveau international. Une revue qui correspond à un espace de discussion ouvert, auquel participent également de jeunes chercheurs, dans lequel le partage des expériences, des résultats théoriques et expérimentaux alimente un processus constant de comparaison, avec la prise de conscience de la complexité des défis scientifiques et technologiques auxquels la linguistique informatique est appelée à se confronter aujourd'hui.

Sujets de publication

IJCoL se propose comme un forum de discussion actualisé autour de la linguistique informatique inspiré par différentes perspectives, dans le but d'alimenter les synergies entre les études liées aux différents domaines du traitement automatique du langage : de ceux qui partagent avec la linguistique informatique des méthodes et des paradigmes d'analyse, comme l'informatique et l'intelligence artificielle, ou ceux qui partagent avec elle l'objet d'étude, c'est-à-dire les langues et le langage dans leurs différentes manifestations (comme la linguistique, la linguistique italienne, la sociolinguistique, la dialectologie, la philologie), à ceux amplifiés par le rôle des ressources et des technologies linguistiques, pour l'accès et la gestion de leur patrimoine documentaire. Une attention particulière sera accordée d'une part aux neurosciences cognitives, dans lesquelles la modélisation informatique a toujours joué un rôle central, et d'autre part à la contribution de la linguistique informatique dans le domaine plus large des sciences humaines numériques, qui a une longue tradition au niveau national et est maintenant en plein développement.

La revue entend donc couvrir un large éventail de sujets qui tournent autour de la langue et du calcul, abordés sous différents angles, notamment mais pas exclusivement:

  • Traitement automatique de la langue (écrite et parlée),

  • Apprentissage automatique des langues,

  • Modèles de calcul du langage, de la cognition et de la variation linguistique,

  • Acquisition de connaissances à partir de textes,

  • Construction de ressources linguistiques,

  • Développement d'une infrastructure pour l'interopérabilité et l'intégration des ressources et technologies linguistiques,

  • Applications du traitement automatique des langues, telles que l'extraction d'informations, la réponse aux questions, la sommation automatique et la traduction automatique.

  • Logo AILC
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search