Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

 

ILCEA est la revue portée par l’équipe d’accueil ILCEA4 (Institut des langues et cultures d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie – E.A. 7356), qui fédère 6 équipes internes : le CERAAC, Centre de recherches sur l’Allemagne et l’Autriche contemporaines ; le CERHIS, Centre d’études et de recherches des hispanistes ; le CESC, Centre d’études slaves contemporaines ; le CREO, Centre de recherche et d’études orientales ; le GREMUTS, Groupe de recherches multilingues en traduction spécialisée ; le LISCA, Littératures, sociétés, et cultures anglophones. Elle regroupe les recherches des spécialistes des domaines anglophone, germanique, hispanique, slave, oriental (arabe, chinois, japonais) ainsi que de la traduction spécialisée et des langues de spécialité.

Multilingue et interdisciplinaire, elle fédère des chercheurs de différentes aires linguistiques, essentiellement contemporanéistes, travaillant sur les cultures, l'histoire, les genres et les formes ainsi que sur la traduction spécialisée ou littéraire.

Paraissant quatre fois par an, la revue propose des numéros thématiques qui font l’objet d’appels à contributions.

Directeurs de la publication : Véronique Molinari et Raúl Caplán

Dernier numéro en ligne
53 | 2024
La recherche en exil : regards et voix du monde slave

Research in Exile: Views and Voices from the Slavic World
Sous la direction de Valéry Kossov, Isabelle Després, Alexeï Evstratov et Laure Thibonnier-Limpek

L’invasion de l’Ukraine lancée en février 2022 par le régime de Vladimir Poutine a eu pour conséquence, au‑delà d’un coût humain et de dégâts matériels désastreux, le départ de millions d’Ukrainiens et d’Ukrainiennes, poussé·e·s à l’exil par les horreurs de la guerre. Parmi ces personnes, des enseignant·e·s universitaires, chercheur·e·s, ont également été contraint·e·s à un exil en urgence. Sous les bombardements de l’armée russe, ils et elles se sont retrouvé·e·s dans l’impossibilité d’exercer leur métier, malgré la détermination de continuer leurs missions. Les milieux académiques français se sont rapidement mobilisés pour accueillir leurs collègues d’Ukraine et de Russie, fuyant la guerre et la répression, dans le cadre du Programme national d’accueil en urgence des scientifiques en exil (PAUSE).
Ce numéro varia de la revue ILCEA est ainsi dédié aux travaux que ces chercheurs en exil ont pu mener au sein de leurs nouvelles structures d’accueil. Relevant de différentes disciplines des sciences humaines et sociales, ces travaux témoignent également de la richesse et de la diversité de l’apport de ces chercheurs dans le domaine des études slaves (et au‑delà), en littérature, histoire ou linguistique.

Actualités

Calenda - Journées d'étude

Calenda - Europe

Calenda - Amériques

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search