Navigation – Sitemap

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

Hauptseite

Présentation

ILCEA est la revue portée par l’équipe d’accueil ILCEA4 (Institut des langues et cultures d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie – E.A. 7356), qui fédère 6 équipes internes : le CEMRA, Centre d’étude des modes de la représentation anglophone ; le CERAAC, Centre de recherches sur l’Allemagne et l’Autriche contemporaines ; le CERHIS, Centre d’études et de recherches des hispanistes ; le CESC, Centre d’études slaves contemporaines ; le CREO, Centre de recherche et d’études orientales ; le GREMUTS, Groupe de recherches multilingues en traduction spécialisée. Elle regroupe les recherches des spécialistes des domaines anglophone, germanique, hispanique, slave, oriental (arabe, chinois, japonais) ainsi que de la traduction spécialisée et des langues de spécialité.

Multilingue et interdisciplinaire, elle fédère des chercheurs de différentes aires linguistiques, essentiellement contemporanéistes, travaillant sur les cultures, l'histoire, les genres et les formes ainsi que sur la traduction spécialisée ou littéraire.

Paraissant quatre fois par an, la revue propose des numéros thématiques qui font l’objet d’appels à contributions.

Directeur de la publication : François Genton
Site de la revue : https://journals.openedition.org/ilcea/
Site de l’ILCEA4 : https://ilcea4.univ-grenoble-alpes.fr/

Letzte Ausgabe
41 | 2020
Escrituras nómadas en el mundo hispánico contemporáneo

Écritures nomades dans le monde hispanique contemporain
Unter der Leitung von Raúl Caplán, Sandra Monet-Descombey Hernández und Margarita Remón-Raillard

De tout temps, les créateurs et/ou leurs créations ont circulé, mais notre postmodernité a accéléré ces processus, instaurant la figure de l’écrivain nomade, qui se déterritorialise et/ou se « reterritorialise » constamment, dont les sujets d’écriture sont de plus en plus décentrés, où la dimension locale, régionale ou nationale est estompée ou brouillée. Les questions d’appartenance se complexifient au point que cette notion est devenue, plus que jamais, plurivoque. Ce numéro souhaite offrir un regard sur ce phénomène, qui travaille en profondeur toute la création contemporaine. Les contributions permettent d'éclairer les différentes déclinaisons du nomadisme, circonscrit ici au fait littéraire. En effet, le nomadisme pose de nombreuses questions visant l'ensemble de l'arc herméneutique. Ainsi, on le retrouvera lié aux conditions de création d'une œuvre et reflété dans la diégèse de manières diverses. Le nomadisme peut également, à l'ère des nouvelles technologies, se décliner sous la forme de la déterritorialisation par rapport à ce qui était l'espace privilégié des œuvres, à savoir le livre imprimé : blogs, revues littéraires en ligne ou des façons plus extrêmes de faire de la littérature comme à travers le réseau social Tweeter. Ces nouvelles modalités du fait littéraire mettent en évidence une série de questions liées non seulement à la circulation et à la diffusion des œuvres mais aussi à leur réception et à la transgression / reformulation des frontières génériques.

Nous tenons à remercier les auteures et auteurs des articles ici présentés de leur précieuse collaboration ainsi que les laboratoires ILCEA4 (Université Grenoble Alpes) et LCE (Université Lumière, Lyon 2) qui ont permis la cristallisation de ce projet.

Les coordinateurs

Aktuelles

Calenda - Journées d'étude

Calenda - Europe

Calenda - Amériques

  • OpenEdition Journals
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search