Navigation – Plan du site
Le Caire sur le vif. Beniamino Facchinelli photographe (1875-1895) - Mercedes Volait, Jérôme Delatour, Thomas Cazentre et Maryse Bideault
Une ville en mutation

La mosquée al-Azhar

Thomas Cazentre
p. 36-37

Texte intégral

1Centre géographique et religieux du Caire médiéval, al-Azhar « la resplendissante » tient lieu de mosquée principale de la ville depuis plus de mille ans. Fondée en 970 par la dynastie chiite des Fatimides, rendue à l’orthodoxie par Saladin, elle fut, dès l’origine, à la fois un lieu de prière et d’enseignement théologique, et reste jusqu’à nos jours la plus prestigieuse université de l’islam sunnite, dont les édits font autorité. Si les bâtiments universitaires sont aujourd’hui distincts de la mosquée, ce n’était pas le cas au xixe siècle où l’enseignement continuait, comme au Moyen Âge, à être délivré dans les cours, les galeries et les salles de prière.

1. Moschea El Azhar, tirage sur papier albuminé, s. d.

1. Moschea El Azhar, tirage sur papier albuminé, s. d.

BnF, département des Estampes et de la photographie, collection Max Karkégi.

2. Moschea El Azhar, tirage sur papier albuminé, s. d.

2. Moschea El Azhar, tirage sur papier albuminé, s. d.

BnF, département des Estampes et de la photographie, collection Max Karkégi.

  • 1 Nicholas Warner, The Monuments of Historic Cairo, a Map and Descriptive Catalogue, Le Caire/New Yor (...)
  • 2 « Les clercs y affluent encore de tous les pays de l’Islam, et c’est un spectacle unique que celui (...)

2Cet usage mixte explique en grande partie que l’édifice ait fait l’objet d’ajouts, extensions et restaurations multiples tout au long des périodes mameloukes et ottomanes, transformant la mosquée initiale en un complexe immense et labyrinthique1. Visuellement, elle se distingue par le très photogénique bouquet de ses cinq minarets, tous différents, qui la signalent de loin dans le paysage urbain (fig. 2). Mais cet aspect n’est pas celui que privilégie Facchinelli ; il s’intéresse plutôt aux diverses composantes architecturales du complexe (portes, arches, mihrabs…), véritable anthologie de dix siècles d’architecture religieuse en Égypte – si ce n’est la plus précieuse ou la plus authentique, du moins la plus complète en un même lieu. Un autre aspect sollicite le photographe à al-Azhar : la foule des fidèles et étudiants, déambulant dans la cour ou assis par petits groupes et discutant sous les arches de la salle de prière2 (fig. 1). Elle confère une animation intense à ces images, qui tranche avec l’ambiance désertée de la plupart des photographies d’architecture.

Notes

1 Nicholas Warner, The Monuments of Historic Cairo, a Map and Descriptive Catalogue, Le Caire/New York, The American University in Cairo Press, 2005, p. 103-104.

2 « Les clercs y affluent encore de tous les pays de l’Islam, et c’est un spectacle unique que celui des vastes préaux où se presse la foule des étudiants […]. Sur les nattes qui couvrent le sol, étendus ou aussi plongés dans le sommeil ou la méditation, écrivant ou lisant, priant, disputant, ou attentifs à la parole d’un maître, ils peuplent ce lieu d’une rumeur légère, et du va-et-vient de leurs pieds respectueusement déchaussés », écrit encore Gaston Migeon, dans Le Caire, le Nil et Memphis, Paris, Renouard et H. Laurens, 1909, p. 30.

Table des illustrations

Titre 1. Moschea El Azhar, tirage sur papier albuminé, s. d.
Crédits BnF, département des Estampes et de la photographie, collection Max Karkégi.
URL http://journals.openedition.org/inha/docannexe/image/7806/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 140k
Titre 2. Moschea El Azhar, tirage sur papier albuminé, s. d.
Crédits BnF, département des Estampes et de la photographie, collection Max Karkégi.
URL http://journals.openedition.org/inha/docannexe/image/7806/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 313k

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Cazentre, « La mosquée al-Azhar », in Le Caire sur le vif. Beniamino Facchinelli photographe (1875-1895), Paris, INHA (« Les catalogues d’exposition de l'INHA »), 2017, p. 36-37.

Référence électronique

Thomas Cazentre, « La mosquée al-Azhar », in Le Caire sur le vif. Beniamino Facchinelli photographe (1875-1895), Paris, INHA (« Les catalogues d’exposition de l'INHA »), 2017, [En ligne], mis en ligne le 01 janvier 2018, consulté le 16 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/inha/7806

Auteur

Thomas Cazentre

Conservateur au département des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France, en charge des collections de photographie du XIXe siècle.

Articles du même auteur

Droits d’auteur

Tous droits réservés