Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44Vernacular WaysAvant-propos

Vernacular Ways

Avant-propos

Jordi Ballesta et Eliane de Larminat
p. 7

Texte intégral

1Le dossier « Les manières de faire vernaculaires / Vernacular Ways » émane du colloque éponyme, qui s’est tenu à l’Université de Paris et à l’INHA du 22 au 24 janvier 2020. François Brunet fut à l’initiative de ce colloque, qu’il co-organisait avec Jordi Ballesta au moment de sa disparition en décembre 2018. Avec le soutien du LARCA-UMR 8225, Jordi Ballesta et Eliane de Larminat ont choisi de maintenir son organisation et qu'hommage lui soit rendu à cette occasion.

2Le colloque « Les manières de faire vernaculaires/ Vernacular Ways » a été pensé au croisement de champs de recherche que François Brunet affectionnait : les études visuelles, leur histoire, mais aussi la géographie. Les éditeurs ont également souhaité que les textes du présent dossier cultivent son goût pour les décloisonnements disciplinaires, l’hétérogénéité des objets, les explorations conceptuelles et les dialogues transatlantiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jordi Ballesta et Eliane de Larminat, « Avant-propos »Interfaces, 44 | 2020, 7.

Référence électronique

Jordi Ballesta et Eliane de Larminat, « Avant-propos »Interfaces [En ligne], 44 | 2020, mis en ligne le 15 décembre 2020, consulté le 25 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/interfaces/1442 ; DOI : https://doi.org/10.4000/interfaces.1442

Haut de page

Auteurs

Jordi Ballesta

Université Jean Monnet, CIEREC
Jordi Ballesta est chercheur en photographie et géographie, rattaché au CIEREC (Université Jean Monnet). Il travaille sur les modes d’investigation documentaire, la notion de vernaculaire et les paysages qu’elle est susceptible de qualifier. Entre autres travaux, il a été commissaire de l'exposition « Notes sur l’asphalte : une Amérique mobile et précaire 1950-1990 », qui s’est tenue au Pavillon Populaire de Montpellier en 2017. Il a publié de nombreux textes sur John Brinckerhoff Jackson et a édité plusieurs de ses essais inédits dans la revue Les Carnets du paysage et dans Habiter l’Ouest. En 2019, Il a codirigé l’ouvrage Photographier le chantier. Transformation, inachèvement, altération, désordre. Il a créé le sentier métropolitain d’Athènes, Attiko monopati.

Articles du même auteur

Eliane de Larminat

Université de Paris, LARCA
Eliane de Larminat est docteure en études anglophones de l’Université Paris Diderot (maintenant Université de Paris). Ses recherches se situent à l’intersection des études urbaines et des études visuelles, et s’intéressent à la visualité et la visibilité du logement. Sa thèse soutenue en 2019 portait sur la participation des images photographiques à l’histoire du logement social à Chicago entre 1937 et 2000. Elle est également l’auteure de Houses & Homes. Photographier la maison aux États-Unis (1930-1990) (Le Point du Jour, 2020). Elle enseigne actuellement au département d’anglais de l’université Paris 13 et est membre associé du LARCA-UMR 8225 (Université de Paris).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Interfaces sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search