Navigation – Plan du site

AccueilLa revueSoumission et évaluation des textes

Soumission et évaluation des textes

Les articles soumis à publication et les projets de publication doivent être adressés aux directeurs de la revue et à la rédactrice en chef aux deux adresses électroniques suivantes :

La revue publie des textes originaux et inédits. Elle étudie les soumissions d’articles dans le cadre d’un numéro thématique ou hors thème pour figurer dans la rubrique des Varia, ainsi que les propositions de numéros thématiques par des coordonnatrices ou coordinateurs invité.e.s. Elle étudie également toute proposition susceptible d’être publiée dans les Entretiens et Comptes-Rendus, ainsi que les travaux originaux proposés par des artistes (textes et images fixes ou animées).

Les articles doivent être envoyés sous format Word (.doc ou .docx) et comporteront le nom et le prénom des auteurs, ainsi que leurs affiliations (institution et laboratoire). Les articles d’une longueur de 30 000 à 45 000 caractères (espaces et notes de bas de page comprises) peuvent être rédigés en anglais ou en français. La mise en page doit être conforme aux normes précisées plus bas.

Tous les articles doivent être accompagnés d’un résumé de 150 mots, en français et de sa traduction en anglais, ainsi que 6 à 8 mots-clés en français et en anglais également, sans majuscule, sauf s’il s’agit de noms propres. Le titre doit être donné dans les deux langues.

Si l’article comporte des images, il incombe aux auteurs de demander l’autorisation de reproduire les images accompagnant leurs textes et de s’acquitter des droits afférents. Les autorisations de reproduction sont transmises aux éditeurs ou éditrices du volume. Les auteurs doivent enfin joindre une bio-bibliographie de 200 mots maximum.

Tous les articles soumis font l’objet d’une expertise en double aveugle. Les fichiers sont anonymisés et envoyés à deux experts qui rédigent leur rapport à l’aide de la fiche d’évaluation fournie par la revue et disponible sur ce site. Les auteurs et autrices reçoivent tous les rapports d’évaluation anonymisés entre un (1) et six (6) mois après la soumission de leurs textes. Si les deux rapports sont positifs, l’article est accepté. Il peut ensuite être l’objet d’un échange entre l’autrice ou auteur et le comité de rédaction afin qu’il soit révisé selon les préconisations des expert.e.s. Si les deux rapports sont négatifs, l’article est rejeté. Si l’avis des expert.e.s diverge, le comité éditorial peut trancher ou décider de solliciter un.e troisième expert.e.

Interfaces s’implique dans la lutte contre la fraude académique. Les articles soumis sont évalués sur leurs qualités intrinsèques et par rapport à ce qu’ils offrent d’original dans le domaine de la recherche sur les domaines couverts. Les articles sont en conséquence systématiquement soumis à un contrôle automatisé anti-plagiat (Compilatio).

Les autrices et auteurs des articles retenus signent un contrat contenant notamment leur autorisation pour la publication numérique. Ce contrat non-exclusif type (revu et adapté dans la cellule juridique de l’Université de Bourgogne) est proposé dans le cadre du Comité pour la Science Ouverte. Comme le contrat le précise, la revue autorise les autrices et auteurs à déposer immédiatement la version publiée de leurs textes dans les archives ouvertes.

Normes éditoriales

Les articles soumis doivent suivre les normes éditoriales et les règles typographiques décrites ci-dessous. Les articles proposés sans suivre les normes de la revue ne seront pas envoyés aux expert.e.s.

La règle générale est qu’il ne faut pas utiliser de stylage ou formatage. Pas de retrait au début d’un nouveau paragraphe et pas de changement de corps, ni de caractère. Rédigez de préférence votre article en Times New Roman, taille 12.

Les titres d’œuvres publiées de manière autonome (ouvrage, œuvre d’art, film…) doivent figurer en italiques ; les titres d’œuvres faisant partie d’un ensemble plus large et qui ne font pas l’objet d’une publication autonome (poème, article, nouvelle…) doivent figurer entre guillemets.

Merci d’utiliser les guillemets français (« ») et vérifier la présence des espaces insécables devant toute marque de ponctuation double en français (? ! ; :). Les guillemets fermants précèdent la ponctuation, sauf si elle fait partie de la citation. Les guillemets anglais “” sont utilisés comme guillemets secondaires à l’intérieur des citations.

Merci d’utiliser les chiffres arabes pour les siècles de cette façon : XIXe siècle.

Les chiffres s’élident ainsi : 5-6, 12-17, 145-48, 1940-45.

Pour faire référence à des périodes historiques, on écrira : les années 1940.

Les mots étrangers sont à mettre en italique, sauf quand ils se trouvent entre guillemets.

Citations

Les coupures à l’intérieur d’une citation seront indiquées par des points de suspension placés entre crochets : […]. Respectez la ponctuation des citations que vous coupez : si vous coupez à la fin d’une phrase, mettez un point avant les crochets ; si vous coupez au milieu d’une phrase mettez, si nécessaire, la marque de ponctuation conforme à la ponctuation du texte après les crochets.

Exemple 1, texte original : « Mahitosh Sinha-Roy turned out to be a little different from his photograph. The photo had not done justice to his complexion. He was remarkably fair. His height seemed nearly the same as Feluda’s, and he had put on a little weight since the photo had been taken » (Ray 124).

« Mahitosh Sinha-Roy turned out to be a little different from his photograph. […] His height seemed nearly the same as Feluda’s, and he had put on a little weight since the photo had been taken » (Ray 124).

« Mahitosh Sinha-Roy turned out to be a little different from his photograph. The photo had not done justice to his complexion. […] [A]nd he had put on a little weight since the photo had been taken » (Ray 124).

Exemple 2, texte original : « It may be that writing was in my blood, but I didn’t know it until four years ago when I first started to write. My grandfather and father were both writers » (Ray, 124).

« It may be that writing was in my blood […]. My grandfather and father were both writers » (Ray 124).

Les citations longues (plus de trois lignes) seront mises en retrait d’un centimètre à partir de la gauche et ne seront pas mises entre guillemets. La référence à la source sera alors placée après le signe de ponctuation marquant la fin de la citation.

Mahitosh Sinha-Roy turned out to be a little different from his photograph. The photo had not done justice to his complexion. He was remarkably fair. His height seemed nearly the same as Feluda’s, and he had put on a little weight since the photo had been taken. His voice was deep and strong. Enough to frighten a tiger if he simply spoke to it, I thought. (Ray 124)

Si votre citation est indirecte, mentionnez-le en indiquant dans votre parenthèse « cité dans » XY.

Si vous citez de la poésie ou du théâtre versifiés, indiquez les numéros de strophes et de vers. Si vous citez un extrait d’une pièce de théâtre divisée en actes et scènes indiquez ces derniers en chiffres romains, avec les grandes majuscules pour les actes et les petites pour les scènes (As You Like It, II. vii., vers 20-28). Si vous citez un extrait d’un ouvrage en plusieurs volumes, indiquez le numéro du volume avant le numéro de page en les séparant par deux points (2 : 138).

Notes

L’appareil de notes sera réduit. Les références aux sources seront placées dans le corps du texte, entre parenthèses (Ray 124), (Ray 124 et Eagleton 113). Inutile d’indiquer le nom de l’auteur ou autrice entre parenthèses si vous le mentionnez avant votre citation. Si l’ouvrage est référencé dans la bibliographie sous le nom de l’« editor » et non celui de l’auteur ou autrice, indiquez le nom de l’« editor ». Pour une référence avec plus de deux auteurs ou autrices, garder le premier nom avec et al. (Morel et al. 32). Le titre de l’œuvre ne sera mentionné que si plusieurs ouvrages d’un.e même auteur ou autrice sont cités (Eagleton, Criticism and Ideology 113). Pour les articles et les chapitres listés sous le nom de l’auteur ou autrice et non de l’éditeur ou éditrice, citer le titre entre guillemet (Eagleton, « The Ideology of the Aesthetic » 330). Les petites majuscules sont utilisées pour pages de préface ou d’avant-propos (Roberts vii).

L’appel de note est placé après les guillemets fermants et après la ponctuation.

Les notes sont placées en bas de page, numérotation automatique en continu.

Bibliographie/Ouvrages cités

Veuillez vous assurer que votre bibliographie est complète et qu’elle se limite vraiment aux œuvres citées. Toute œuvre citée, même si vous ne citez que son titre, doit être référencée dans la bibliographie/filmographie/liste d’œuvres citées. A l’inverse, n’y incluez pas des ouvrages qui ne sont pas expressément mentionnés dans votre texte.

Si vous citez une édition postérieure à l’édition originale, la date originale de parution sera indiquée juste après le titre.

Si vous citez un film, n’oubliez pas d’indiquer le distributeur.

Si vous citez une œuvre d’art, indiquez l’institution qui la détient (et, le cas échéant, le n° d’inventaire), et si vous faites référence à un ouvrage dans lequel elle est reproduite, n’oubliez pas de l’inclure dans la bibliographie.

Si vous citez un article, essai, poème, une nouvelle qui se trouve dans un ouvrage plus long, donnez toujours les numéros de pages du début et de la fin de ce texte à la fin de votre référence.

Si vous avez consulté votre source sur internet, n’oubliez pas d’indiquer l’adresse exacte du site et la dernière date de consultation.

Exemples :

Un livre (notez que la typographie anglophone est utilisée à l’intérieur des titres anglophones – avec des majuscules pour les mots du titre et sans espace insécable avant les signes de ponctuation – mais pas dans le reste de la référence. De même, le lieu d’édition sera « Londres » et non « London »)

BOURRIAUD, Nicolas. Inclusions. Esthétique du capitalocène. Paris : Presses Universitaires de France, 2021.

ROBERTS, Jennifer. Transporting Visions: The Movement of Images in Early America. Berkeley : University of California Press, 2014.

Un article dans un périodique (n’oubliez pas d’indiquer le numéro de la revue, la date de publication entre parenthèses, ainsi que la pagination complète ; veuillez noter que la date et la pagination sont séparés par deux points pour les références de périodiques, et que l’indication d’un numéro dans un volume se fait en chiffres arabes séparés par un point) :

SONTAG, Susan. « An Argument about Beauty ». Daedalus 131.4 (oct. 2002) : 21-26.
RICŒUR, Paul. « Paul Ricœur, un parcours philosophique ». Entretien avec François EWALD. Magazine littéraire 390 (sept. 2000) : 20-26.

Deux textes d’un.e même auteur ou autrice (suivre l’ordre chronologique de parution et répéter le nom de l’auteur ou autrice en entier) :

EAGLETON, Terry. Criticism and Ideology. 1975. Londres : Verso, 1998.

EAGLETON, Terry. « The Ideology of the Aesthetic ». Poetics Today 9.2 (janv. 1988) : 327-338.

Un ouvrage collectif :

HARRISON, Charles, et Paul WOOD, dir. Art in Theory, 1900-1990An Anthology of Changing Ideas. Oxford : Blackwell, 1992.

Un texte publié dans un ouvrage collectif, référencé sous le nom de son auteur ou autrice (Mettre un point entre la date de publication et la pagination pour les chapitres d’ouvrage) (Si plus de deux éditeurs ou éditrices, garder le premier nom et remplacer les autres par et al.) (Noter la place du traducteur dans le deuxième exemple)

EDWARDS, Elizabeth. « Photographs as Objects of Memory ». Material Memories: Design and Evocation. Dir. Marius Kwint et al. Oxford & New York : Berg, 1999. 221-236.

CERTEAU, Michel de. « Practices of Space ». 1980. Trad. du français par Richard Miller et Edward Schneider. On Signs. Dir. Marshall Blonsky. Baltimore : Johns Hopkins Press, 1985. 122-45.

Un article tiré d’un recueil d’un.e auteur ou autrice. (Notez ici la place du nom de l’« editor »  et celle des dates de parution – date de la parution initiale après le titre, date de l’édition utilisée à la fin.) (On distinguera la mention « Éd. » pour les responsables d’éditions critiques et la mention « Dir. » pour les directeurs de publication d’ouvrages collectifs rassemblant des contributions d’auteurs ou autrices diver.se.s.)

BERGER, John. « Painting and Time ». 1979. The Sense of Sight. 1985. Éd. Lloyd Spencer. New York : Vintage International, 1993. 205-211.

Une nouvelle dans un recueil d’un.e auteur ou autrice (notez la place du nom du traducteur et celle des dates de publication) :

RAY, Satyajit. « The Royal Bengal Mystery ». 1974. The Royal Bengal Mystery and Other Feluda Stories. Trad. du bengali par Gopa Majumdar. New Delhi : Penguin Books India, 1997. 113-196.

Un dossier dans un périodique :

KALIFA, Dominique, dir. Romantisme 149 (« Enquête et culture de l’enquête au XIXe siècle » 2010).

ODIN, Roger. « La question de l’amateur ». Communications 68 (« Le Cinéma en amateur » dir. Roger Odin 1999) : 47‑89.

Une thèse de doctorat :

MAUFFREY, Nathalie. La cinécriture d’Agnès Varda : Pictura et poesis. Thèse de doctorat. Université Paris Diderot, 2017.

SOMMER McGRATH, Larry. The Bergsonian Moment: Science and Spirit in France, 1874-1907. PhD. Johns Hopkins University, 2014.

Un catalogue d’exposition :

MOREL, Gaëlle, Sarah M. MILLER, et Terri WEISSMAN. Berenice Abbott. Cat. exp. Paris : Hazan & Jeu de Paume / Toronto : Ryerson Image Center, 2012.

Une publication électronique :

WILLIAMS, Jeffrey. « The Last Generalist: An Interview with Richard Powers ». Cultural Logic 2.2 (printemps 1999). http://eserver.org/clogic/2-2/williams.html (page consultée le 6 juillet 2021).

Un tableau :

CONSTABLE, John. Stonehenge. Aquarelle. 1836. Victoria and Albert Museum, Londres. Constable. Texte de John Walker. Paris : Editions Cercle d’Art, 1979.

Un film :

MANKIEWICZ, Joseph, réal. Ève [All about Eve]. Paramount, 1955.

ARAU, Alfonso, réal. Like Water for Chocolate [Como agua para chocolate]. Scénario de Laura Esquivel. Miramax, 1993.

Ajoutez à la référence les détails pertinents au propos de l’article.

Une série télévisée : citez la chaîne de diffusion initiale et les dates de diffusion. Mettre le titre de l’épisode entre guillemets si besoin.

The Wire (HBO, 2002-2008).

Ajoutez à la référence les détails pertinents au propos de l’article.

Un jeu vidéo : citez le développeur, l’éditeur, la plateforme, et la date de sortie.

Outer Wilds (dév. Mobius Digital, éd. Annapurna Interactive. PC, XBox One, PlayStation 4, 2019).

Ajoutez à la référence les détails pertinents au propos de l’article.

Cas Particuliers :

Plusieurs éditeurs ou éditrices dans la même ville :

BRUNET, François, dir. L’Amérique des Images. Paris : Hazan & Université Paris Diderot, 2012.

Un seul éditeur ou éditrice pour deux lieux :

EDWARDS, Elizabeth. The Camera as Historian: Amateur Photographers and Historical Imagination, 1885-1918. Durham & Londres : Duke University Press, 2012.

Plusieurs éditeurs ou éditrices dans des villes distinctes :

CARTIER-BRESSON, Henri. Images à la sauvette / The Decisive Moment. Paris : Verve / New York : Simon & Schuster, 1952.

Pour indiquer une collection d’un.e éditeur ou éditrice, le cas échéant :

Gallimard (coll. Folio)

Les noms des états américains si nécessaires seront données en entier : Cambridge, Massachusetts ; Stanton, Virginie.

Images

Les images doivent être de bonne qualité, et avoir une résolution d’au moins 300 dpi et idéalement 1200 dpi et doivent être envoyées séparément, au format tiff ou jpg. Veuillez noter qu’il incombe aux auteurs et autrices d’obtenir les droits de reproduction des images. Les auteurs et autrices indiquent l’emplacement où ils veulent que l’illustration apparaisse en écrivant la légende à l’endroit choisi, suivant cette formule : Figure 1. Nom de l’artiste. Titre. Date. Lieu. ©.

La légende peut comporter d’autres informations comme la taille de l’œuvre ou le matériau utilisé. Le © renvoie au propriétaire des droits, le Musée qui a fourni l’image, le photographe qui a pris la photo.

Figure 1. Henri Cartier-Bresson. « A Last Look at Peiping » (LIFE, 3 janvier 1949), 16-17. © Fondation Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos.

Figure 4. Max Beckmann. Attaque aérienne. 1915. Eau-forte, 19.7x14.6 cm. Sprengel Museum Hannover. © Sprengel Museum Hannover (cliché-photo Marco Falceri).

Document annexe

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search