Navigation – Plan du site

Soumission des articles

Procédure

Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l’article est accepté, l’auteur sera tenu de procéder aux corrections dans le délai précisé.

Spécifications

Les communications doivent être soumises en format numérique, dans un programme compatible avec MS Office (MS Word) dans une des langues de l’ICOM : anglais, français ou espagnol. Le texte doit être sauvegardé sous forme de .doc ou .docx. L’envoi doit être effectué par courriel, en pièce jointe à l’adresse : icofomsymposium[at]gmail.com, et le nom du document sauvegardé selon le modèle : Nom_prénom_ISS+nombre (Dupont_Jean_ISS46).

Les communications ne doivent pas faire plus de 6000 mots, y compris le corps du texte, les références et un résumé (mais sans le second résumé). Le texte doit être accompagné de deux résumés de 100 à 150 mots, le premier rédigé dans la langue de la communication et le second dans une des autres langues de travail de l’ICOM. L’anglais sera privilégié. (Attention : ne pas oublier de traduire le titre de l’article). Chaque manuscrit doit comporter de quatre à six mots clé à la suite des résumés.

L’ICOFOM ne peut pas assurer les corrections linguistiques ni les traductions. La cause de refus la plus fréquente est que le texte n’est pas clair ou bien mal exprimé. Si les auteurs n’écrivent pas dans leur langue maternelle, ils doivent s’assurer le service de traduction ou de rédaction par une personne dont la langue maternelle est celle utilisée aussi bien pour la communication que pour les résumés.

Format

ISS est imprimé en format A4.

L’interligne doit être de 1,0 avec une ligne vide entre les paragraphes. Les marges doivent faire : 2.5 cm (haut), 2.5 cm (bas), 3 cm des deux côtés (.98” and 1.18”).

La police pour le corps des textes et les résumés est Arial 11 ; les lignes de texte sont justifiées des deux côtés.

Les paragraphes ne sont pas en retrait.

Les mots en langue étrangère seront écrits en italique, suivi d’une traduction ou d’une explication entre parenthèses.

Une citation de plus de 20 mots aura son propre paragraphe, sans guillemets, et en retrait de 1,25 cm des deux marges. Si la citation est une traduction, la référence doit indiquer le texte dans la langue traduite ; si l’auteur a fait la traduction lui-même d’une référence dans une autre langue, l’auteur doit l’indiquer dans une note en bas de page.

Titre et auteur : Le titre sera en lettres minuscules, avec seulement la lettre initiale en majuscule, police Arial 14, gras, suivi d’une ligne vide (toujours en Arial 14), ensuite une ligne avec le nom de l’auteur avec majuscule initiale seulement en Arial 12. Ensuite une ligne vide, et la ligne suivante présentera l’institution, la ville et le pays, police Arial 12. Deux lignes vides suivent cette dernière ligne.

Si l’auteur désire commencer sa contribution avec une citation, elle viendra ici, après deux espaces vides : en italique, alignée à droite, Arial 11 ; le nom de l’auteur (en gras) de la citation.

Les résumés sont présentés au début du corps du texte, précédés par le mot Abstract, Résumé ou Resumen en gras et en début de ligne, et suivi d’une ligne vide. Les résumés sont en retrait de 1,25 du côté gauche seulement. Les traductions des résumés commencent d’abord avec la traduction du titre, en gras, en retrait de 1,25 cm. Les mots clés suivent les résumés, en retrait comme les résumés, après une ligne vide.

Les résumés sont séparés du corps du texte par trois astérisques, centrés avec une espace entre eux, une ligne vide au-dessus et une ligne vide après.

Les notes en bas de page sont en Arial 9. Elles ne sont utilisées que pour commenter le contenu ou ajouter une information supplémentaire.

Exemple :

 Nouvelles Tendances en Muséologie
Jean Dupont
 Musée des beaux arts – Dijon, France

L’art ne vaut à mes yeux que s’il est la projection d’une morale.
Le reste est décoratif
.
Jean Cocteau

Résumé

Il existe plusieurs nouvelles tendances en muséologie, mots, mots, encore des mots et ainsi de suite (100 à 150 mots)…

Mots clés : Muséologie, mot clé, mot clé, mot clé

Abstract

New trends in museology
There are several new trends in museology, word, word and more words and so on (100 to 150 words)…

Key words: Museology, key word, key word, key word

* * *

Le texte français commence ici.

Style

ICOFOM Study Series utilise le style des références bibliographiques selon les normes de l’American Psychological Association (APA). La règle générale est de signaler uniquement l’auteur et la date dans le texte du document auquel la partie du travail fait référence.

Les notes en bas de page ne sont utilisées que pour commenter le contenu ou ajouter une information supplémentaire.

Toutes les références figurent sur une liste à la fin de la communication, dans laquelle ne sont notés que les documents cités.

Directives pour les citations et la liste des références

Le format des citations dans le texte

Les citations dans le texte présentent le nom de l’auteur et la date, séparée par une virgule :
(Cameron, 1968)

Si le nom de l’auteur est cité dans le texte, seule la date est donnée :
Cameron (1968) distingue la muséologie des savoirs et celle des objets…

Deux auteurs. Toujours utiliser les deux noms dans le texte, et l’esperluette pour lier les noms dans la parenthèse.

(Knez & Wright, 1970)

… l’idée de musée comme système de communication a été analysée par Knez et Wright (1970), qui …

La pagination des références est encouragée mais pas obligatoire dans le texte. Les numéros de pages doivent être inclus pour les citations précises et abrégées ("p." ou "pp.") :

Léontine Meijer et Peter van Mensch (2011, pp. 15-34) évoquent le concept de dynamic collections (« collections dynamiques »)…

… « to give voice and be responsive to the needs and interests of local community members; to provide a place for community engagement and dialogue » (Simon, 2010, p. 187).

Bibliographie

  • Livre

Format : Auteur. (Année). Titre du livre. Lieu de publication : Éditeur.

Exemple :
Silverman, L. H. (2010). The Social Work of Museums. London, UK : Routledge.

Exemple (plusieurs auteurs) :
Falk, J. H., & Dierking, L. D. (2000). Learning from museums: Visitor experiences and the making of meaning. Walnut Creek, CA : AltaMira Press.

  • Livres dirigés (Dir.) ou avec un éditeur scientifique (Ed.)

Format : Éditeurs scientifique(s). (Ed./Dir.). (Année). Titre du livre. Lieu de publication : Éditeur.

Exemple :
Watson, S. (Ed.). (2007). Museums and their Communities. London, UK: Routledge.

Exemples (éditeurs multiples) :

Davis, A., Desvallées, A., & Mairesse, F. (Eds.). (2010). What is a Museum? Munich, Germany: Verlag Dr. C. Müller-Straten.

Desvallées, A., & Mairesse, F. (Dir.). (2010). Dictionnaire encyclopédique de muséologie. Paris : Armand Colin.

  • Chapitres d’ouvrage

Format : Auteur, A. (Année). Titre du chapitre. Dans E. E. Editor (Ed.), Titre du livre (pp. xx-xx). Lieu de publication: Éditeur.

Exemple :
Maroevic, I. (2010). Towards the New Definition of Museum. Dans A. Davis, A. Desvallées, & F. Mairesse (Eds.), What is a Museum? (pp. 140-151). Munich, Germany: Verlag Dr. C. Müller-Straten.

  • Article de journal ou périodique

Format : Auteur(s). (Année). Titre de l’article. Nom du périodique, Volume, Pages.

Exemple :
Sofka, V. (1991). Museology research marches on: The museum communication on the agenda. ICOFOM Study Series, 19, 7-8.

  • Article de quotidien

Format : Auteur(s). (Année, Mois jour). Titre de l’article. Titre du Quotidien, Pages.

Exemple :
Kisida, B., Greene, P., & Bowen, D. H. (2013, Novembre 23). Art Makes You Smart. New York Times, SR12.

Si le journal a été lu en ligne :

Kisida, B., Greene, J. P., & Bowen, D. H. (2013, Novembre 23). Art Makes You Smart. New York Times. Page consultée le 10 Avril 2016, au http://www.nytimes.com/2013/11/24/opinion/sunday/art-makes-you-smart.html.

  • Blog

Format : Auteur. (Année, Mois jour). Titre du post du blog [Blog post]. Page consultée le …, au URL.

Exemple :
Simon, N. (2013, Novembre 27). Visualizing the Tate's Collection: What Open Data Makes Possible [Blog post]. Page consultée le 10 Avril 2016, au http://museumtwo.blogspot.com/2013/11/visualizing-tates-collection-what-open.html.

La citation dans le texte sera : (Simon, 2013).

  • Site Internet

Format : Auteur(s). (Date). Titre de l’articleTitre de la page web. Page consultée le …, au URL.

Ou s’il n’y a pas d’auteur : Titre de l’article. (Date). Titre de la page web. Page consultée le …, au URL.

Exemple :
The British Museum’s 255th anniversary: from the archives.
(2014, Janvier 14). The British Museum. Page consultée le 10 Avril 2016, au http://blog.britishmuseum.org/2014/01/14/the-british-museums-255th-anniversary-from-the-archives.

Dans le texte, utilisez un titre plus court : (“The British Museum’s,” 2014) ou le titre complet, si la référence est liée à la citation.

  • Écritures non latines

Le cyrillique et les autres écritures non latines doivent être transposées dans leur équivalent latin. Pour les caractères cyrilliques, utilisez la dernière édition d’ ISO 9 (System B).

Exemple :
Levy`kin, K. G., & Herbst, V. (Eds.). (1988).
Muzeevedenie. Muzei istoricheskogo profilya. Moscou: Vy`ssh. shk.

Pour des informations plus précises, cf. “Publication Manual of the American Psychological Association”, 6th ed., "APA Style Guide to Electronic References", 6th ed., 2012, and la mise à jour du APA style guide disponible en ligne.

  • Logo ICOFOM (Comité international pour la muséologie)
  • Logo ICOM (International council of museums)
  • OpenEdition Journals