Navigation – Plan du site
Dossier – Violences et terreurs

Montes de María : une hétérotopie latino-américaine

Los Montes De María: A Colombian Heterotopia in the Face of Violence
Gustavo González Geraldino
p. 109-135

Résumés

La construction raciale de la région de Los Montes de María dans les Caraïbes colombiennes a généré une discontinuité dans la cartographie du projet occidental moderne dans le pays, devenant un territoire caractérisé par la résistance aux institutions et la subversion des puissances hégémoniques nationales et donc soumis à une violence extraordinaire à des fins normalisantes. Au cours des trois dernières décennies, les niveaux de violence et de cruauté contre la population se sont intensifiés d’une manière inhabituelle, ce qui en fait l’un des territoires les plus violents du pays et le premier à être pacifié. La confluence de l’action de l’État, des entreprises privées, des forces paramilitaires, des propriétaires fonciers locaux et des organisations internationales a permis une transformation radicale de la région, l’insérant dans le système capitaliste néo-extractif, éliminant les mouvements sociaux de l’altérité et faisant disparaître toute alternative politique démocratique de gauche. Décrire ces transformations, les acteurs impliqués et les dispositifs utilisés dans ce processus est le but de cet article, étant le produit initial d’un travail ethnographique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gustavo González Geraldino, « Montes de María : une hétérotopie latino-américaine », Journal des anthropologues, 154-155 | 2018, 109-135.

Référence électronique

Gustavo González Geraldino, « Montes de María : une hétérotopie latino-américaine », Journal des anthropologues [En ligne], 154-155 | 2018, mis en ligne le 15 novembre 2020, consulté le 20 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/jda/7131 ; DOI : 10.4000/jda.7131

Haut de page

Auteur

Gustavo González Geraldino

Universidad de Barcelona – Clinica Juridica « Genero y derecho Antidiscriminatorio » − Av. Diagonal, 684 – Despacho 214, 2a planta. Edificio Ilerdense – Barcelona (Espagne)
Universidad de Cartagena – Observatorio de Desplazamiento Forzado y Construcción de Paz, en centro Histórico, Cra 6, Calle N° 36-100. Claustro de San Agustin – Cartagena (Colombia)
Courriel : gustavo3g@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Journal des anthropologues

Haut de page
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Association française des anthropologues
  • OpenEdition Journals