Navigation – Plan du site

Hors-série | 2018
Subjectivités face à lʼexil

Positions, réflexivités et imaginaires des acteurs

Ce volume est construit sur l’articulation de deux propositions. Il applique le triptyque maussien « Donner – Recevoir – Rendre » à l’analyse de la sexualité, en insistant notamment sur sa dynamique temporelle qui introduit une phase de dette – entre le moment du don et celui du contre-don. Mais il s’agit de faire porter les analyses, non sur la sexualité considérée comme un isolat, ni même sur les types de relations qu’elle entraîne (affectives, économiques, etc.) mais sur son imbrication au sein du contexte spécifique de l’intimité. Cela permet de révéler le rôle majeur de cette phase de dette, qui n’est pas à interpréter de la même façon, selon d’une part la structure du contexte d’intimité (conjugale, ludique, etc.), selon d’autre part le type d’imbrication de la sexualité au sein de ce contexte (on découvrira même des formes de sexualisation de l’intimité ne comprenant pas, au sens strict, de relations sexuelles).

Notes de la rédaction

Ce hors-série a été élaboré avec la participation de l’ANR LIMINAL / INALCO et du programme Non-lieux de l’exil.

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro

  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Association française des anthropologues
  • OpenEdition Journals