Navigation – Plan du site
Dossier : Subjectivations du(es) / au travail

Le travail du sexe au Cameroun

Une émancipation pour les migrantes chinoises ?
Sex Work in Cameroon: An Emancipation for Chinese Migrant Women?
Patience Biligha Tolane
p. 103-125

Résumés

Cet article traite des travailleuses du sexe chinoises et des processus de reformulation du travail qu’elles établissent. Il s’appuie sur un travail de terrain effectué depuis 2013. L’analyse porte sur les différentes contraintes qui s’exercent sur ces prostituées chinoises pratiquant leur activité au Cameroun et les espaces d’autonomie qu’elles créent afin d’établir des conceptions nouvelles de ce qu’est le travail dans le monde globalisé. Une attention particulière est portée sur les contradictions entre émancipation et aliénation par le travail sexuel, mises en avant de façon furtive dans les discours de mes interlocutrices.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patience Biligha Tolane, « Le travail du sexe au Cameroun », Journal des anthropologues, 158-159 | 2019, 103-125.

Référence électronique

Patience Biligha Tolane, « Le travail du sexe au Cameroun », Journal des anthropologues [En ligne], 158-159 | 2019, mis en ligne le 03 janvier 2022, consulté le 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/jda/8720 ; DOI : 10.4000/jda.8720

Haut de page

Auteur

Patience Biligha Tolane

Université Paris 7 – CESSMA (Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatique) – UMR 245.
Courriel : p.biligha@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Journal des anthropologues

Haut de page
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Association française des anthropologues
  • OpenEdition Journals