Navigation – Plan du site
Dossier Filmer (dans) le Pacifique

Authenticity in Cinema: Notes from the Pacific Islands

L'authenticité au cinéma : notes des îles du Pacifique
Vilsoni Hereniko
p. 65-72
Traduction(s) :
L'authenticité au cinéma : notes des îles du Pacifique

Résumés

L’authenticité au cinéma est une notion difficile à saisir, à expliquer ou à analyser, en particulier dans les longs métrages de fiction. Pourtant, les spectateurs attendent des films de fiction qu’ils soient authentiques, car ils sont censés être des représentations réalistes d’un peuple ou d’une culture. De nombreux facteurs s’opposent à cette recherche d’authenticité, dont la dimension commerciale du cinéma qui conduit souvent à des compromis car il s’agit de divertir et de rendre les cultures autochtones accessibles à un marché global. L’idée qu’un film, avec sa durée limitée, puisse représenter fidèlement un peuple ou une culture, est illusoire, et trahit les difficultés et les obstacles qui s’opposent à une représentation authentique dans une œuvre de fiction. La recherche d’authenticité, cependant, est importante pour les autochtones et les cultures minoritaires, car les représentations erronées peuvent supplanter et se substituer à leurs expériences et conditions de vie réelles.

Haut de page

Notes de l’auteur

This is a revised version of an oral presentation, and the views expressed here are solely the opinions of the author. He acknowledges the constructive feedback from several anonymous reviewers and is grateful too for the invitation from the editors of this volume to contribute.
The conference where this paper was presented was
organized by netpac (Network for the Promotion of Asia Pacific Cinema) that was held in collaboration with capa/cilect, in Singapore, from November 29th to December 1st, 2017. capa is the Asia-Pacific Association of cilect (capa), while cilect stands for Centre international de liaison des écoles de cinéma et de télévision (the International Association of Film and Television Schools).

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

At the 2017 Hawai’i International Film Festival, the netpac award (netpac stands for Network for the Promotion of Asia Pacific Cinema) went to One Thousand Ropes (2016), the second feature film directed by Tusi Tamasese, a Samoan now living in Auckland, New Zealand. The citation for this prestigious award reads:

One Thousand Ropes is a landmark film in indigenous cinema: fearlessly independent, immune to the seductiveness of popular or commercial cinema, and a step forward in Tusi Tamasese’s search for authenticity in representing the lives of Samoans today.”

This paper explores the notion of authenticity in four narrative feature films set in the Pacific or made by Pacific Islanders: One Thousand Ropes (2016), Disney’s animated feature film Moana (2016), the New Zealand critical and box office success Whale Rider (2002), and the urban romantic comedy Samoan Wedding (2006).

The word “authentic” in this paper means “real, or genuine, and not counterfeit,” as applied to dramatic narrat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vilsoni Hereniko, « Authenticity in Cinema: Notes from the Pacific Islands », Journal de la Société des Océanistes, 148 | 2019, 65-72.

Référence électronique

Vilsoni Hereniko, « Authenticity in Cinema: Notes from the Pacific Islands », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 148 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/jso/10633 ; DOI : 10.4000/jso.10633

Haut de page

Auteur

Vilsoni Hereniko

Fiji Islander playwright, film director and academic, vili@hawaii.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page