Navigation – Plan du site
Actes et actualités

Assemblée générale 2019 : bilan exercice 2018

p. 185-189

L’assemblée générale, qui a fait le bilan de l’exercice 2018, s’est tenue le mercredi 13 mars de 14h00 à 16h30 dans la salle Auvent du musée du quai Branly - Jacques Chirac. Sept adhérents étaient présents, dont cinq membres du conseil d’administration. Philippe Peltier, après avoir remercié les présents, annonce qu’en l’absence de plusieurs membres du bureau, il présentera rapidement, à la demande de leurs auteurs, les rapports sur l’état financier, les publications et le site internet.

Rapport moral de l’exercice 2018 – Philippe Peltier, secrétaire général

L’offre culturelle parisienne est pléthorique. Fait pour séduire un large public, elle est à l’origine d’une rude concurrence. Pour attirer du monde ou simplement pour survivre, il faut inventer, proposer de nouveaux formats.

Il y a quelques temps, devant les résultats décevants – un public de plus en plus clairsemé malgré des séances gratuites et ouvertes à tous – le conseil d’administration décida de diminuer le nombre des conférences. La formule avait fait, semble-t-il, son temps. Elle n’entrait plus en résonnance et n’était plus complémentaire avec le programme du musée qui nous abrite. Ce vide fut vite comblé : les séances de cinéma furent renforcées et la programmation confiée à Aurélie Condevaux et Jessica De Largy Healy. Toutes deux surent très vite mettre en place une coopération avec un certain nombre d’instances représentatives de pays du Pacifique – et plus spécifiquement l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Nous ne pouvons que les en féliciter, cette coopération entraînant la projection de films en avant-première, signe de la qualité de la programmation mise en œuvre. Celle-ci est largement ouverte aux problématiques immédiates et contemporaines du Pacifique. Les débats, dans une salle souvent pleine, entre les réalisateurs ou les producteurs – dont la présence est toujours requise – sont l’occasion de riches échanges.

L’an passé, je signalai mon inquiétude face à une situation financière de plus en plus tendue, fidèle en cela à mon souci depuis ma prise de fonction comme secrétaire général. Au risque de me répéter, il me paraît une obligation de tous les instants de veiller à l’équilibre financier de la Société, équilibre qui est évidemment seul garant de sa continuité, et d’assurer son indépendance d’action et de pensée. On sera donc peut-être étonné de constater que cette année, les numéros de la revue ont dérogé à la règle fixée : des volumes de taille raisonnable. Or, la Société a publié deux numéros importants – j’espère pour la plus grande joie de nos abonnés ! –, l’un sur le Sepik, l’autre sur la Nouvelle-Calédonie. Ces deux publications, exceptionnelles par leur volume, ont été rendues possibles par le soutien de plusieurs institutions : le numéro Sepik est une coproduction avec le musée du quai Branly (qui avait accueilli l’exposition et la table-ronde consacrée à cette région de Papouasie Nouvelle-Guinée), et celui sur la Nouvelle-Calédonie a bénéficié d’une aide de la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris et du lacito (cnrs umr 7107). La mise en place de ces coopérations est une preuve du dynamisme de la Société et de la place qu’occupe son journal dans les recherches sur la région du Pacifique ; je remercie tous ceux qui y ont contribué.

Anthony Meyer, marchand spécialisé dans les objets d’Océanie et membre du Cercle Lévi-Strauss de la Société des Amis du musée du quai Branly – Jacques Chirac, a fondé une bourse annuelle de recherche sur les collections océaniennes. La Société des Amis du musée a approché la SdO afin de constituer le jury de sélection des candidats. Ce jury s’est réuni pour la première fois en 2018 et a accordé sa bourse annuelle à Sophie Jacqueline pour son étude sur Les crânes surmodelés d’Océanie : intérêts et limites de leur étude biomédicale. Là encore, nous ne pouvons que nous féliciter de cette coopération et remercier Anthony Meyer et la Société des Amis de nous avoir associés à cette nouvelle aventure qui permettra à de jeunes chercheurs de mener à bien leurs travaux.

La SdO a accueilli en février un stagiaire, To’a Serin-Tuikalepa. Celui-ci a pu ainsi s’initier aux arcanes des problématiques liées à la publication d’une revue, en étant accueilli à la rédaction du jso au lacito, et découvrir le fonctionnement d’une société savante. Puisse cette expérience se renouveler et permettre aux gens du Pacifique de se former. De telles actions de formation relèvent aussi de la mission de la SdO !

Enfin, nous avons eu le plaisir de recevoir un dossier constitué de gravures de André Ropiteau (1904-1940) et d’une correspondance entre ce dernier et le père Patrick O’Reilly, des mains d’un passionné du Pacifique, monsieur Jean-Paul Zitt. Ce dossier a rejoint les archives de la Société. Il permet de préciser un moment de son histoire et nous remercions monsieur Zitt pour ce don généreux.

Le conseil d’administration de la Société doit se renouveler. Ce renouvellement est l’occasion pour celles et ceux qui veulent s’engager dans la vie de la société de faire acte de candidature. Ces dernières années ont vu l’entrée, dans le conseil, de jeunes chercheurs dont je veux ici saluer l’engagement. Leur dynamisme et leur réflexion ont contribué grandement à prendre des décisions qui se montreront bénéfiques, j’en suis persuadé, pour l’avenir de la Société. Je tiens donc à les remercier pour les débats parfois vifs qu’ils ont suscités lors de conseils d’administration et des réponses qu’ils ont pu inventer et proposer.

Rapport accepté à l’unanimité des présents.

Rapport financier de l’exercice 2018 – Pascale Bonnemère

Tableau 1. – Bilan de l’exercice 2018 - Comptes arrêtés le 31.01.2019

  • 1 Montant des ventes 2017 et 2018 (règlements reçus en 2018)

Recettes

Dépenses

Cotisations membres

4 950,00

jso 146

jso 147

6 973,40

8 056,39

Abonnements jso

7 832,60

Subvention cnl jso

Subvention cnrs jso

2 505,25

1 500,00

Expédition jso 146 + 147

2 660,26

Subvention mqb (jso Sepik)

Subvention mnc (jso nc)

Subvention lacito (jso nc)

2 600,00

1 000,00

1 082,50

Salaire secrétaire

Prime

Charges sociales*

8 507,99

400,00

6 107,52

Ventes jso au n°

811,05

Frais livraison Paillart 2017-18

375,53

Revenus ventes sur Cairn

2 737,27

maif

370,62

Ventes publications

6 141,61

Frais de bureau (+ovh)

133,84

Ventes publi OpenEd Books1

6 088,36

Frais financiers

163,20

Ventes dvd & Droits diff.

600,00

Frais Paypal

41,13

Remb. frais d’expéd.

387,12

Frais expédition dvd

41,02

Dons

117,00

Frais d'expéd Publi

294,20

Subvention fondation de France / Fonds amitié f-nz

3 000,00

Divers sur subv. nz

A venir sur subv. nz

2 419,26

500,00

Droits de copie

Droits auteurs Gallimard

503,59

113,88

Droits d’auteur (dvd)

Droits d’auteurs publi. (estim.)

448,59

100,00

TOTAL

41 970,23

TOTAL prévu

37 592,95

Solde positif (prévu)

+4 377,28

Reprise déficits passés (2016-2017) suite aux reports des paiements OpenEd Books

-3 647,32

Solde réel (prévu) positif

+ 729,96

Position des comptes : Livret A = 21 374,75 (au 26/01/2019) / Portefeuille = 41 315,59 (sept. 2018)

* Cette année, nous avons changé de prestataire pour l’établissement des bulletins de salaire de la secrétaire. Le service du Chèque Emploi Associatif décomptant les charges sociales avec 45 jours de retard, les charges sur les salaires de novembre et décembre ne seront débitées qu’en 2019 et ne sont donc pas comptées ici.

Tableau 2. – Budget prévisionnel pour l’exercice 2019

Recettes

Dépenses

Cotisations membres

5 000,00

jso 148 et 149

10 000,00

Abonnements jso 

5 000,00

Frais d’expé jso

2 000,00

Subvention cnl jso

Subvention cnrs jso

2 500,00

1 500,00

Frais livraison Paillart

200,00

Ventes jso au n°

600,00

Salaire secrétaire

8 500,00

Revenus ventes sur Cairn

3 000,00

Charges sociales

6 000,00

Contrat istex

6 814,05

Frais de bureau

100,00

Ventes publications

6 000,00

Frais financiers

170,00

Ventes publi OpenEd Books 2018

1 000,00

Frais Paypal

50,00

Ventes dvd

500,00

maif

380,00

Remb. frais d’expéd.

300,00

Frais d'expé publi/dvd

300,00

Subvention Graff mise de côté*

4 800,00

Impress Pub 52 Graff

6 000,00

Droits de copie

300,00

Droits d’auteur (Gallimard)

100,00

Droits d’auteurs

100,00

TOTAL recettes 2019

37 414,05

Gain réel 2018 (prévu)

1 384,87

Total prévu 2019

38 798,92

TOTAL dépenses 2019

33 800,00

Solde prévu 2019 (positif)

+4 998,92

* À noter que l’inscription de la subvention de l’ihed de Genève pour le livre de S. Graff ne figurait pas dans les tableaux comptables précédents (depuis 2015) mais qu’il a été inscrit que 5 000 € avaient été mis de côté sur le livret d’épargne pour sa publication.

Pour OpenEdition Books, si l’on regarde nos revenus en détail, on peut estimer à moins de 1 000 euros nos revenus 2018 :

Tableau 3. – Revenus d’OpenEdition Books 2015-2018

Année

Revenus en €

2015

4 463,38

2016

3 505,26

2017

1 097,77

2018 (1er semestre)

428,59

Rapport accepté à l’unanimité des présents.

Rapport sur le jso, les Publications et les dvd – Isabelle Leblic

Rapport sur le jso

Cette année a vu la parution de deux volumes du jso particulièrement volumineux :

- jso 146 : Sepik, juin 2018, sous la direction de Philippe Peltier, Christian Kaufmann et Marcus Schindlbeck, 286 pages, avec 211 p. en anglais et 67 p. en français.

- jso 147 : 2018. Kanaky Nouvelle-Calédonie a rendez-vous avec l’histoire, décembre 2018, sous la direction d’Isabelle Leblic et Umberto Cugola, environ 340 pages, toutes en français pour répondre sur l’année aux normes du cnl d’un ratio d’1/3 de textes en anglais et 2/3 de textes en français. À partir d’octobre, Pascale Bonnemère est venue renforcer le comité de rédaction de ce volume.

En raison du nombre de pages important de chacun de ces deux volumes, nous avons demandé des aides financières au musée du quai Branly pour le volume Sepik, et à la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris et au lacito pour le volume Kanaky (voir rapport moral). Ces aides nous ont permis d’équilibrer notre budget jso puisque nous avons environ 17 000 € de dépenses pour 8 600 € de subventions et 9 500 € d’abonnements institutionnels et individuels, auxquels s’ajoutent les revenus Cairn d’environ 2 700 € (seul le premier versement est arrivé pour 2018) et 600 € de ventes au numéro.

jso à venir en 2019 :

- jso 148 : Filmer (dans) le Pacifique, sous la direction de Jessica De Largy Healy et Éric Wittersheim : https://journals.openedition.org/jso/7667. Dix articles soumis sur 12 annoncés, en cours d’examen par les lecteurs pour avis et par le comité de rédaction de ce volume composé de Magali Mélandri, Marie Durand et Denis Monnerie. Pour veiller à l’équilibre anglais-français, certains textes seront traduits pour la parution papier prévue en juin 2019.

- jso 149 : Le Pacifique en première ligne face au changement climatique, sous la direction d’Élodie Fache, Pascal Dumas et Antoine De Ramon N'Yeurt : https://journals.openedition.org/jso/9005, prévu pour décembre 2019. Nous sommes dans l’attente des propositions de textes.

Les Publications de la SdO

Après l’épisode malheureux de l’ouvrage Nolet-Lindenmann-Dousset (Médiations du politique dans la Mélanésie contemporaine) qui a été retiré par les éditeurs scientifiques à la fin du processus de préparation de l’ouvrage, nous n’accepterons plus de manuscrits sans signer au préalable le contrat liant les auteurs à la SdO.

L’ouvrage de Stéphanie Graff, Autodétermination et autochtonie en Nouvelle-Calédonie. L’effacement progressif de la question coloniale est en cours de correction (par I. Leblic et D. Monnerie). Il paraîtra en 2019, sous forme papier (grâce à la subvention de l’ihel) et en ligne.

L’ouvrage de Raghragh Charley, “Gooday Master Dellegation Condominium N-H” (New-Hebrides - Vanuatu), présenté, traduit et commenté par Jean-Louis Rallu ne sera publié qu’en ligne.

Ouvrages sans suite :

- Rapa Nui, par Paul Horley et Konstantin Pozdniakov : abandonné car délai dépassé par rapport à trois expositions prévues en France au printemps-été 2018. Les deux expertises avaient aussi signalé que le texte n’était pas novateur et ne citait pas certains travaux importants, parfois récents, sur le sujet.

Sur le plan financier, les publications papier ont enregistré, cette année, 6 199 € de recettes, soit environ 1 000 € de plus que l’an dernier. Les revenus de publication OpenEdition Books sont en baisse depuis deux ans (environ 1 000 € /an), baisse probablement due au manque de nouveaux titres mis en ligne.

Les dvd

Il n’y a aucun nouveau dvd cette année. Les ventes des dvd existants ainsi que quelques droits de diffusion ont généré 600 €.

Rapport accepté à l’unanimité des présents.

Cinéma et Conférences – Jessica De Largy Healy et Aurélie Condevaux

Pour l’année 2018-2019, nous avons organisé un cycle de projections autour de Aotearoa-Nouvelle-Zélande, avec des créations portant sur la Nouvelle-Zélande ou réalisées/produites dans le pays (cf. programme ci-dessous). Nous avons obtenu une subvention de 3 000 € du fonds d’Amitié franco-néo-zélandaise, qui nous a permis d’inviter des artistes et des réalisateurs qui n’auraient pas pu participer sans ce soutien. Nous exprimons toute notre gratitude au fonds d’Amitié et aux réalisateurs et artistes qui sont parfois venus de très loin pour participer à ces séances. Nous remercions également Nelly Gillet qui a sous-titré en français plusieurs des films sélectionnés, et nous a aidés à coordonner ces événements.

La fréquentation a considérablement augmenté au cours de l’année, tournant autour de 20-25 personnes en moyenne, avec des pics à 50 personnes. Ces chiffres, que nous souhaitons continuer voir progresser, montrent l’importance d’une communication ciblée et élargie que nous avons commencé à mettre en place avec le secrétariat de la SdO. Cette réflexion sur la diffusion est toujours en cours pour déterminer les meilleurs moyens de toucher, au-delà des seules listes de la SdO et de e-toile Pacifique, des publics d’amateurs non universitaires. La volonté du musée du quai Branly - Jacques Chirac de mieux valoriser les projections organisées par les sociétés savantes dans la salle de cinéma devrait assurer, nous l’espérons, une meilleure visibilité de nos séances (annonces relayées sur le site internet du musée, intégration dans une programmation générale, diffusion). Des photos des différentes séances sont consultables sur la page Facebook de la SdO.

Programmation de 2018 : séances du cycle Aotearoa - Nouvelle-Zélande

- 14 juin 2018 : Déwé Gorodé : écrire le pays, film de Deborah Walker-Morrison et Neil Morrison (53 min, Nouvelle-Zélande, Dragonfish).

- 20 juin 2018 : Courts métrages māori et pasifika (désigne les migrants et descendants de migrants du Pacifique Sud) du Wairoa Māori Film Festival.

- 13 septembre 2018 : Casse-Calebasses. Conférence-performance autour de l’œuvre de la poétesse Selina Tusitala Marsh.

- 17 octobre 2018 : Cousins des îles (89 min, Nouvelle-Zélande-Samoa, 2016). Film de Stallone Vaiaoga-Ioasa.

- 13 novembre 2018 : The Berry Boys (44 min, Nouvelle-Zélande, 2014). Réalisation : Yvonne Mackay ; animation : Tim Gibson. Puis : La Visite de Fiona à son grand-oncle (18 min, France, 2018). Réalisation : Estelle Castro-Koshy et Dominique Masson.

En plus de ces événements, trois séances exceptionnelles ont été programmées en 2018 :

- 15 février 2018 : Tonga, Un royaume au cœur du Pacifique (52 min, France, Grand Angle Productions et Archipel Production).

- 2 novembre 2018 : Nous Tikopia (110 min, Blue Hours Film & Awerstud Films, 2018). Projeté en avant-première, en présence du roi de Tikopia Ti Namo et de sa délégation, de Son Excellence monsieur Brendan Berne, ambassadeur d’Australie, du réalisateur Corto Fajal et de Stéphane Martin, président du musée du quai Branly - Jacques Chirac.

- 14 décembre 2018 : Kanaky Nouvelle-Calédonie, la métamorphose du Caillou (52 min, 2018). En présence de Mehdi Lallaoui, réalisateur et d’Isabelle Leblic, anthropologue.

Rapport accepté à l’unanimité des présents.

Rapport sur le site internet et les médias sociaux 2018 – Sébastien Galliot et Marie Durand

En charge du site internet lancé en début d’année, Sébastien Galliot a mis en ligne les différentes séances programmées dans le cadre du Cinéma des Océanistes ainsi que les sorties récentes des numéros 142-143, 144-145, 146 et 147 du JSO.

À la demande des membres du ca, certaines modifications ont été apportées au nouveau site internet. Elles concernent les images installées dans les diaporamas horizontaux et le mode de présentation des publications.

Désormais, la secrétaire Hélène Guiot dispose des identifiants pour se connecter à l’interface du site et vérifier par elle-même les adresses correspondant aux notifications des commandes qu’elle reçoit.

Un problème non résolu subsiste concernant l’envoi automatique à l’adresse de la SdO des détails des commandes (notamment les adresses de livraison). C’est là une des principales tâches à accomplir pour améliorer le fonctionnement dans l’année à venir.

La page facebook (https://www.facebook.com/societedesoceanistes/) permet la communication de la Société sur les réseaux sociaux. En 2018, les abonnements à la page ont augmenté régulièrement pour atteindre aujourd’hui 400 abonnés, soit 100 personnes de plus qu’en 2017. Nous avons posté en moyenne deux annonces chaque mois. Celles-ci ont, de manière globale, touché 800 personnes en moyenne et suscité 37 réactions ou partages, soit des chiffres globalement en hausse par rapport à l’année dernière.

Rapport accepté à l’unanimité des présents.

Renouvellement du conseil d'administration pour 2019-2021

Cet ordre du jour étant épuisé, les présents passent à l’ouverture des bulletins de vote pour le nouveau conseil d’administration après avoir vérifié que les votants se sont bien acquittés de leur cotisation. Nous rappelons que 16 postes au maximum étaient à pourvoir.

Le bureau de la Société des Océanistes a reçu 31 votes par correspondance. Six votes ont été déposés par les présents à l’ag. Au total, le nombre de votants est de 50. Il a eu 2 bulletins nuls. Le décompte des 35 suffrages exprimés se décompose ainsi. Les non élus sont en italiques.

Candidats

Nombre de voix

BONNEMÈRE Pascale

33

CAËR Mathilde

31

CALANDRA Maëlle

33

CHAVE-DARTOEN Sophie

34

CONDEVAUX Aurélie

33

DE LARGY-HEALY Jessica

34

DURAND Marie

34

FACHE Élodie

32

GALLIOT Sébastien

35

GODELIER Maurice

35

KASARHÉROU Emmanuel

34

LEBLIC Isabelle

32

LECLERC-CAFFAREL Stéphanie

34

MÉLANDRI Magali

33

MONNERIE Denis

32

PELTIER Philippe

33

RALLU Jean-Louis

19

Lors de la première réunion du prochain ca, qui se tiendra le 18 avril 2019 à 15h30, nous procéderons à l’élection du bureau. Pour ce faire, les candidats à l’un des postes du bureau doivent envoyer leur candidature à tous les membres du ca afin que les absents qui donnent procuration puissent donner leur indication de vote.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 16h30.

Notes

1 Montant des ventes 2017 et 2018 (règlements reçus en 2018)

Haut de page