Navigation – Plan du site
Articles

Savoirs écologiques et construction de soi. L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime chez les Aborigènes Bardi (Australie)

Learning and belonging. The example of Bardi saltwater ecological knowledge (Australia)
Céline Travési
p. 17-28

Résumés

En Australie, de nombreux groupes aborigènes se définissent comme des « gens de mer ». Pour ces groupes, l’environnement maritime et les relations avec la mer jouent un rôle fondamental dans la conception de la personne. À partir de la description ethnographique des savoirs liés à l'environnement maritime et de leur apprentissage chez les Bardi, un groupe aborigène vivant sur le littoral dans la région des Kimberley en Australie Occidentale, cet article examine la manière dont ces connaissances et leur acquisition par les jeunes Aborigènes contribuent non seulement à la reproduction des relations avec l’environnement et les êtres qui l’habitent, mais aussi à la construction des identités individuelles et collectives.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Les Aborigènes bardi : des « gens de mer »
Les savoirs et les savoir-faire liés à l’environnement maritime
L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime
L’apprentissage des savoirs et la construction de la socialité
Les expéditions de pêche et les séjours sur les campements familiaux : des contextes d’apprentissage privilégiés
La construction d’un sentiment d’appartenance et l’intériorisation des valeurs sociales locales
Le tourisme : un nouveau cadre d’apprentissage des savoirs
Conclusion

Aperçu du début du texte

En Australie, la plupart des groupes autochtones qui vivent sur le littoral se définissent comme des « gens de mer » (saltwater people) (Bradley, 2010 ; Peterson et Rigsby, 1998 ; Sharp, 2002). Dans le nord-ouest de l’Australie, dans la région de Broome, l’environnement maritime et les relations à la mer jouent un rôle fondamental dans la construction des modes d’attachement et des modes d’action aborigènes. Ces relations agissent comme des schémas de référence dans la manière dont les Aborigènes définissent leur identité. Au fondement de la conception de la personne, elles sont continuellement réactivées par le biais des rituels, mais aussi par la pratique continuée des techniques de prélèvement et de gestion des ressources comme la pêche et par l’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime.

Les relations que les populations autochtones entretiennent avec l’environnement maritime sont aujourd’hui bien documentées. La littérature océaniste compte ainsi de nombreuses mon...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Travési, « Savoirs écologiques et construction de soi. L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime chez les Aborigènes Bardi (Australie) », Journal de la Société des Océanistes, 150 | 2020, 17-28.

Référence électronique

Céline Travési, « Savoirs écologiques et construction de soi. L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime chez les Aborigènes Bardi (Australie) », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 150 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 15 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/jso/11494 ; DOI : https://doi.org/10.4000/jso.11494

Haut de page

Auteur

Céline Travési

Aix-Marseille Université, cnrs, ehess, credo umr 7308, 13003, Marseille, France, celine.travesi@univ-amu.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page