Skip to navigation – Site map

HomeNuméros150ArticlesSavoirs écologiques et constructi...

Articles

Savoirs écologiques et construction de soi. L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime chez les Aborigènes Bardi (Australie)

Learning and belonging. The example of Bardi saltwater ecological knowledge (Australia)
Céline Travési
p. 17-28

Abstracts

Many Indigenous groups in Australia refer to themselves as “saltwater people”. For these groups, their relationships with the ocean and its environment play a significant role in the definition of the self and personhood. Based on the ethnographic description of the marine ecological knowledge of Bardi people, an Indigenous group from the coastal Kimberley region in Western Australia, this article examines how this knowledge and the training of the younger generations through Indigenous tourism can inform the reproduction of the relationships with the land and sea and the beings who inhabit it, as well as the construction of individual and collective Indigenous identities.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article is available on Cairn platform in open access. It will be available on this URL in January 2022.
Read it

Outline

Les Aborigènes bardi : des « gens de mer »
Les savoirs et les savoir-faire liés à l’environnement maritime
L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime
L’apprentissage des savoirs et la construction de la socialité
Les expéditions de pêche et les séjours sur les campements familiaux : des contextes d’apprentissage privilégiés
La construction d’un sentiment d’appartenance et l’intériorisation des valeurs sociales locales
Le tourisme : un nouveau cadre d’apprentissage des savoirs
Conclusion

Text / first lines

En Australie, la plupart des groupes autochtones qui vivent sur le littoral se définissent comme des « gens de mer » (saltwater people) (Bradley, 2010 ; Peterson et Rigsby, 1998 ; Sharp, 2002). Dans le nord-ouest de l’Australie, dans la région de Broome, l’environnement maritime et les relations à la mer jouent un rôle fondamental dans la construction des modes d’attachement et des modes d’action aborigènes. Ces relations agissent comme des schémas de référence dans la manière dont les Aborigènes définissent leur identité. Au fondement de la conception de la personne, elles sont continuellement réactivées par le biais des rituels, mais aussi par la pratique continuée des techniques de prélèvement et de gestion des ressources comme la pêche et par l’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime.

Les relations que les populations autochtones entretiennent avec l’environnement maritime sont aujourd’hui bien documentées. La littérature océaniste compte ainsi de nombreuses mon...

Top of page

References

Bibliographical reference

Céline Travési, « Savoirs écologiques et construction de soi. L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime chez les Aborigènes Bardi (Australie) », Journal de la Société des Océanistes, 150 | 2020, 17-28.

Electronic reference

Céline Travési, « Savoirs écologiques et construction de soi. L’apprentissage des savoirs liés à l’environnement maritime chez les Aborigènes Bardi (Australie) », Journal de la Société des Océanistes [Online], 150 | 2020, Online since 02 January 2022, connection on 28 October 2021. URL : http://journals.openedition.org/jso/11494 ; DOI : https://doi.org/10.4000/jso.11494

Top of page

About the author

Céline Travési

Aix-Marseille Université, cnrs, ehess, credo umr 7308, 13003, Marseille, France, celine.travesi@univ-amu.fr

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Journal de la société des océanistes est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search