Navigation – Plan du site

AccueilNuméros151Dossier : Hommage à Françoise Oza...Approche interdisciplinaire des é...

Dossier : Hommage à Françoise Ozanne-Rivierre et à Jean-Claude Rivierre

Approche interdisciplinaire des échanges interculturels et de l’intégration des communautés polynésiennes dans le centre du Vanuatu

Interdisciplinary approach to intercultural exchanges and the integration of Polynesian communities in Central Vanuatu
Aymeric Hermann et Mary Walworth
p. 239-262

Résumés

Le centre du Vanuatu est connu pour ses chefferies à titres et des affiliations claniques qui rappellent celles des sociétés polynésiennes. Par ailleurs, la présence de communautés locutrices de langues polynésiennes à Mele, Ifira et Emae révèle des contacts et des migrations depuis des îles polynésiennes plusieurs siècles avant l’arrivée des Européens. Dans cet article, nous analysons l’ensemble des données linguistiques disponibles afin d’identifier les emprunts lexicaux entre langues polynésiennes et non-polynésiennes. Nous examinons les valeurs sémantiques des formes lexicales discutées en prenant en compte les données ethnographiques et archéologiques disponibles. Cette approche, inspirée de la méthode dite « de triangulation » de P. Kirch et R. Green, nous permet d’explorer les interactions qui ont participé à la constitution d’une sphère interculturelle originale. Nous fournissons également des informations sur les éléments susceptibles de constituer les signatures archéologiques associées aux occupations polynésiennes du Vanuatu central.

Haut de page

Notes de l’auteur

Matériel supplémentaire

L’ensemble des tableaux, des références bibliographiques associées, et des figures qui composent cet article est accessible sur la plateforme de dépôt Zenodo : https://doi.org/10.5281/zenodo.4243080 (Licence cc-by).

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Le matériel linguistique
Méthodologie
Identification des emprunts
Les correspondances de sons
Les emprunts linguistiques et culturels
Les éléments d’origine polynésienne dans les langues du centre du Vanuatu
L’environnement marin et terrestre
La culture matérielle
L’organisation socio-politique
Les emprunts depuis les langues du Vanuatu central vers les langues polynésiennes
L’environnement physique
La culture matérielle
L’organisation socio-politique
Discussion
Conclusion et perspectives

Aperçu du début du texte

L’archipel du Vanuatu a constitué un carrefour des cultures océaniennes au cours des trois derniers millénaires, depuis le premier peuplement Lapita marqué par plusieurs vagues migratoires, puis dans le cadre de multiples contacts établis sur le long terme avec l’archipel Bismarck et les îles Salomon au nord, les îles Loyauté et l’île de la Grande Terre de Nouvelle-Calédonie au sud et les îles Fidji à l’est, et enfin, avec l’établissement de populations polynésiennes dans le centre et le sud de l’archipel (Spriggs, 1997 ; Shutler et al., 2002 ; Bedford, 2006 ; Bedford et Spriggs, 2008 ; Valentin et al., 2009 ; Bedford et Spriggs, 2014 ; Skoglund et al., 2016 ; Posth et al., 2018 ; Lipson et al., 2018, 2020). La partie centrale de l’archipel, relativement bien documentée par les travaux archéologiques, ethnographiques et ethno-historiques (Guiart, 1964, 1973, 2004 ; Garanger, 1972 ; Bonnemaison, 1996 ; Rivierre, 1996 ; Luders, 1996, 2001 ; Bedford, Spriggs et Regenvanu 2006 ; Bedford...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aymeric Hermann et Mary Walworth, « Approche interdisciplinaire des échanges interculturels et de l’intégration des communautés polynésiennes dans le centre du Vanuatu », Journal de la Société des Océanistes, 151 | 2020, 239-262.

Référence électronique

Aymeric Hermann et Mary Walworth, « Approche interdisciplinaire des échanges interculturels et de l’intégration des communautés polynésiennes dans le centre du Vanuatu », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 151 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 14 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/jso/11963 ; DOI : https://doi.org/10.4000/jso.11963

Haut de page

Auteurs

Aymeric Hermann

Max-Planck-Institut für Menschheitsgeschichte, dlce, hermann@shh.mpg.de ; umr 7041, cnrs, équipe Ethnologie Préhistorique, msh Mondes, aymeric.hermann@cnrs.fr

Mary Walworth

Max-Planck-Institut für Menschheitsgeschichte, dlce, walworth@shh.mpg.de

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Journal de la société des océanistes est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search