Navigation – Plan du site

AccueilNuméros151Dossier : Hommage à Françoise Oza...Le multilinguisme à l’épreuve des...

Dossier : Hommage à Françoise Ozanne-Rivierre et à Jean-Claude Rivierre

Le multilinguisme à l’épreuve des idéologies et représentations des acteurs sociaux : la politique linguistique éducative du Vanuatu

When linguistic ideologies and speakers' representations challenge multilingualism : Vanuatu's language education policy
Leslie Vandeputte
p. 271-284

Résumés

Cet article explore la relation ambiguë entre multilinguisme, héritage colonial et politique linguistique nationale. Plus spécifiquement, cette recherche se penche sur le cas du bislama, langue nationale de la République de Vanuatu, parmi les autres langues parlées dans l'archipel à travers l’analyse de la politique linguistique éducative du pays. À l’instar de l’Océanie, le Vanuatu est bien connu pour sa très grande diversité linguistique (Ozanne-Rivierre, 1998 ; François et al., 2015). Dans ce contexte d’hétérogénéité linguistique, le bislama permet la compréhension entre les citoyens mais il ne jouit cependant pas d’un très grand prestige. Suivant les recommandations internationales de l'unesco pour la sauvegarde des langues en danger (1953, 2016), le Vanuatu a récemment (2016) décidé de mettre en œuvre une nouvelle politique linguistique éducative qui promeut plus de 60 langues locales ainsi que le bislama dans les zones urbaines. Cette avancée fait suite à de nombreuses tentatives, d’échecs, et suscite encore des débats au sein de la population quant à la place du bislama que cet article explore et tente d’expliquer.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Les politiques linguistiques éducatives ou la difficulté de prendre en compte les réalités linguistiques du pays
Comprendre le contexte : l’héritage du système éducatif actuel
La prise en charge de l’éducation par le Condominium
Les rivalités condominiales dans le système éducatif
La difficile mise en place d’une politique linguistique éducative inclusive
Comprendre les échecs : les idéologies linguistiques et les représentations à l’égard du créole
Quelle légitimité pour les créoles à l’école ?
Les freins idéologiques à l’introduction du créole à l’école
Les représentations du bislama au sein de l’institution scolaire
Les résistances idéologique et pédagogique des enseignants à utiliser le bislama
Les élèves : entre valorisation et résistance
Place de la langue dans les interactions didactiques
Représentations du bislama chez les parents d’élèves
Conclusion

Aperçu du début du texte

L’Océanie abrite une grande diversité linguistique composée de quatre grandes familles de langues dont la présence reflète et incarne l’histoire de cet immense espace (Ozanne-Rivierre, 1998 : 75). C’est cette diversité linguistique que Françoise Ozanne-Rivierre et Jean-Claude Rivierre se sont attachés à décrire et à défendre dans leurs travaux, principalement centrés sur l’archipel de la Nouvelle-Calédonie. En tant qu’océaniste et, plus particulièrement, anthropolinguiste et ancienne enseignante à l’université de la Nouvelle-Calédonie, les travaux de ces deux chercheurs que je n’ai pas connus m’ont profondément marquée et inspirée (plus particulièrement Rivierre, Ozanne-Rivierre et Faurie, 1980 ; Bensa et Rivierre, 1982, 1995 ; Ozanne-Rivierre, 2000). Comme le rappelle Françoise Ozanne-Rivierre (1998 : 75) :

« aux langues européennes, anglais et français, il faut ajouter les différents pidgins qui se sont constitués à partir de l’anglais : le pidgin “tok pisin” de Nouvelle-Guinée, l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Leslie Vandeputte, « Le multilinguisme à l’épreuve des idéologies et représentations des acteurs sociaux : la politique linguistique éducative du Vanuatu », Journal de la Société des Océanistes, 151 | 2020, 271-284.

Référence électronique

Leslie Vandeputte, « Le multilinguisme à l’épreuve des idéologies et représentations des acteurs sociaux : la politique linguistique éducative du Vanuatu », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 151 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 14 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/jso/12052 ; DOI : https://doi.org/10.4000/jso.12052

Haut de page

Auteur

Leslie Vandeputte

Membre associée du laboratoire eralo (Mobilités, création, langues et idéologies en Océanie) de l’Université de Nouvelle-Calédonie, mcf à l’American University in the Emirates, leslie.vandeputte@aue.ae

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Journal de la société des océanistes est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search