Navigation – Plan du site

AccueilNuméros152Dossier : Musées et collections o...La collection disparue du musée B...

Dossier : Musées et collections océaniennes en France

La collection disparue du musée Berthoud de Douai : classification et exposition des artéfacts océaniens à la fin du xixe siècle

The lost collection of the Berthoud Museum in Douai: cataloging and displaying Pacific artefacts in the late 19th century
Marie Hoffmann
p. 115-126

Résumés

Le 11 août 1944, des bombardements détruisent une partie du bâtiment qui héberge les collections municipales douaisiennes, entraînant la disparition de près de 30 000 objets, dont 1 122 artéfacts océaniens. Seuls onze d’entre eux sont actuellement conservés au sein du musée de la Chartreuse. Inaugurée en juin 1872, la collection ethnographique de Douai, nommée d’après son fondateur, l’homme de lettres Samuel Henry Berthoud (1804-1891), hébergeait entre autres les artéfacts rassemblés par Edme François Jomard (1777-1862). Berthoud fit don à la ville de Douai, en 186,4, de la collection ethnographique réunie dans son appartement parisien. Ouvert six ans avant la fondation du musée d’Ethnographie du Trocadéro, cet établissement fut l’un des premiers musées français dédié exclusivement à l’ethnographie. L’histoire de cette collection et de sa classification est à mettre en parallèle avec celle du Trocadéro.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Les origines du musée d’Ethnographie de Douai
De l’importance d’une classification scientifique
Le rôle de la fonction de l’objet : l’influence de Jomard
Le musée Berthoud comme précurseur d’une muséalisation de l’ethnographie en France
Inscrire les collections océaniennes dans la perspective évolutionniste
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le onze août 1944, les bombardements sur la ville de Douai détruisent une grande partie du bâtiment qui hébergeait les différents musées municipaux, au 6 rue Fortier. Cette catastrophe a amené à la destruction totale d’une institution d’importance pour les collections océaniennes en France, le musée Berthoud. Sur les 7 335 artéfacts ethnographiques inscrits à son inventaire, 1 122 sont enregistrés comme provenant d’Océanie, ce qui en aurait fait l’une des plus larges collections océaniennes conservées dans l’hexagone, au même titre que Lille et Toulouse (Boulay, 2007). Ces collections sont mentionnées en 1880 dans le rapport sur le développement et l’état des collections ethnographiques rédigé par Ernest Théodore Hamy. Nommé conservateur au nouveau musée d’Ethnographie du Trocadéro par décret le 19 juillet 1880, Hamy le présente en janvier 1880 au ministère de l’Instruction publique, dans le cadre de la commission créée le 30 octobre 1879 et chargée du classement les collections. L’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Hoffmann, « La collection disparue du musée Berthoud de Douai : classification et exposition des artéfacts océaniens à la fin du xixe siècle », Journal de la Société des Océanistes, 152 | 2021, 115-126.

Référence électronique

Marie Hoffmann, « La collection disparue du musée Berthoud de Douai : classification et exposition des artéfacts océaniens à la fin du xixe siècle », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 152 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 24 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/jso/12516 ; DOI : https://doi.org/10.4000/jso.12516

Haut de page

Auteur

Marie Hoffmann

Chercheure associée, université de Lille, cnrs, umr 8529 Institut de recherches historiques du Septentrion (irhis), marie.morgane.hoffmann@hotmail.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Journal de la société des océanistes est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search