Navigation – Plan du site

AccueilNuméros152Dossier : Musées et collections o...Deux manteaux māori à bordures gé...

Dossier : Musées et collections océaniennes en France

Deux manteaux māori à bordures géométriques (kaitaka) de Nouvelle-Zélande Aotearoa du xixe siècle au musée du Quai Branly – Jacques Chirac

Two māori kaitaka cloaks of New Zealand Aotearoa from the xixth century in the musée du Quai Branly – Jacques Chirac
Lisa Renard
p. 137-154

Résumés

En Nouvelle-Zélande Aotearoa, un savoir-faire spécifique est déployé par les expertes-tisseuses (tohunga-whatu) depuis des générations pour créer des manteaux māori (kākahu). Dans le monde māori contemporain, la complexité de leur réalisation, l’histoire de leurs circulations et leur rareté contribuent à faire de certains de ces manteaux des biens hautement valorisés appartenant à la catégorie des trésors ancestraux (taonga). Cet article vise à préciser la classification des différents manteaux māori en fonction de leur usage et de leur ornementation. Il offre également une description précise des étapes clés du processus de fabrication des manteaux à bordures géométriques (kaitaka) afin d’examiner les spécificités de deux kaitaka datant du xixe siècle conservés au musée du quai Branly – Jacques Chirac (mqb-jc).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Des manteaux ou des capes ?
Les manteaux māori en Nouvelle-Zélande Aotearoa
Des trésors ancestraux (taonga)
Classification des manteaux māori selon l’usage et l’ornementation
Deux kaitaka à Paris dans les collections du mqb-jc
Fabriquer des manteaux à partir de harakeke (Phormium tenax)
L’art du tissage au doigt māori
Extraire la fibre (muka)
Créer des cordelettes de chaîne (whenu) et des fils de trame cordés (aho)
Tisser (whatu)
Les bordures géométriques (tāniko)

Aperçu du début du texte

Les Māori de Nouvelle-Zélande Aotearoa nomment kaitaka des vêtements hautement valorisés de forme rectangulaire bordés de motifs géométriques (photos 1-2).

Tissés au doigt (whatu) à partir de fibres végétales selon un savoir-faire ancestral, les plus grands kaitaka peuvent mesurer jusqu’à 160 cm de longueur et 200 cm de largeur (Tamarapa, 2011 : 99, 103, 111). Ils sont réservés aux personnalités de haut rang qui, en contexte cérémoniel, s’en enveloppent presque totalement pour ne laisser dépasser que leur tête et le bas de leurs jambes (photos 3-4, 7-8).

Photo 1. – Manteau māori à bordures géométriques (kaitaka) 71.1930.54.527 D, coll. mqb-jc, Paris

Photo 1. – Manteau māori à bordures géométriques (kaitaka) 71.1930.54.527 D, coll. mqb-jc, Paris

Ce manteau de type prestigieux (kākahu) à bordures géométriques (kaitaka) et à trame verticale (paepaeroa) présente des lignes de trame ajustées au niveau des hanches et des épaules. En prenant comme repère les bordures géométriques latérales de ce manteau, on peut voir de fines lignes verticales non teintes p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lisa Renard, « Deux manteaux māori à bordures géométriques (kaitaka) de Nouvelle-Zélande Aotearoa du xixe siècle au musée du Quai Branly – Jacques Chirac », Journal de la Société des Océanistes, 152 | 2021, 137-154.

Référence électronique

Lisa Renard, « Deux manteaux māori à bordures géométriques (kaitaka) de Nouvelle-Zélande Aotearoa du xixe siècle au musée du Quai Branly – Jacques Chirac », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 152 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 24 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/jso/12683 ; DOI : https://doi.org/10.4000/jso.12683

Haut de page

Auteur

Lisa Renard

Docteure en anthropologie sociale et culturelle, université de Strasbourg (laboratoire DynamE, umr 7367), lisa.renard.recherche@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Journal de la société des océanistes est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search