Navigation – Plan du site
Actes et actualités

Cinéma des Océanistes et Conférences de la SdO

p. 283

En 2018-2019, la Société des Océanistes met à l’honneur des artistes et des œuvres cinématographiques de Aotearoa-Nouvelle-Zélande (créations d’artistes néo-zélandais, films portant sur la Nouvelle-Zélande ou réalisés/produits dans le pays etc.). L’objectif est de présenter des œuvres (cinématographiques, artistiques etc.), en présence des artistes et réalisateurs et de chercheurs, et d’articuler cette présentation à des conférences ouvertes à un large public.

14 juin 2018 (18h-20h) : cinéma*

Deborah Walker-Morrison, Neil Morrison et Isabelle Leblic : Déwé Gorodé : écrire le pays

Rencontre entre Déwé Gorodé du Front de libération nationale kanak et socialiste (flnks), ministre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et de l’éminent écrivain māori, Witi Ihimaera (Paï/Whale Rider, Nouvelle-Zélande, 2002). Déwé Gorodé, mère célibataire emprisonnée à plusieurs reprises à Nouméa pour son rôle de premier plan dans la lutte du peuple kanak et écrivain-poète, est militante pour les droits de son peuple et des femmes depuis ses années étudiantes de l’après-Mai 68. Son histoire, dite entre les lignes de son œuvre de fiction, est aussi l’Histoire du parcours de la Nouvelle-Calédonie vers sa propre identité culturelle et vers son émancipation.

20 juin 2018 (17h-19h) : cinéma*

Deborah Walker-Morrison : sélection de courts métrages Māori et Pasifika des années 2016 et 2017

D. Walker-Morrison, présidente du Wairoa Māori Film Festival, présentera une sélection des meilleurs court-métrages Māori et Pasifika des années 2016 et 2017, autour de la thématique : « Les femmes et les enfants d’abord ». On pourra voir le magnifique Tama, l’histoire d’un adolescent sourd qui rêve d’apprendre le haha. Tama est écrit et co-réalisé par Jared Flitcroft, Président de New Zealand Deaf Film Inc. (Association néo-zélandaise des cinéastes sourds) en collaboration avec Jack O’Donnell.

13 septembre 2018 (18h-20h) : conférence-performance

Conférence-performance autour de l’œuvre de la poétesse Selina Tusitala-Marsh et du spectacle Casse-Calebasses de Nelly Gillet.

Spectacle inspiré des poèmes de Selina Tusitala-Marsh, programmé au Festival Rochefort-Pacifique (http://www.rochefortpacifique.org/festival/festival-2018/expositions-spectacles-ateliers/casse-calebasses/)

« Gauguin, tu nous emmerdes ! ». Le ton est donné et la voix de la poétesse néo-zélandaise résonne comme une calebasse frappée en cadence dans le cœur des deux comédiens qui vont lui prêter la leur.

17 octobre 2018 (17h-19h) : cinéma*

Stallone Vaiaoga-Ioasa (réalisateur et producteur) : Cousins des Iles

Pour séduire la fille de ses rêves, Adam, Néo-Zélandais d’origine samoane, doit apprendre à devenir un « vrai mec des îles » grâce à ses cousins à Samoa.

13 novembre 2018 (17h-19h) : cinéma*

Himiona Grace (réalisateur) et Nelly Gillet (traductrice) : Pā Boys/the Pā Boys

En présence de Himiona Grace, réalisateur et de Nelly Gillet, traductrice.

Quand les Pā Boys, groupe de reggae Māori, partent en tournée sur les routes de Nouvelle-Zélande, ils entraînent le spectateur dans un tourbillon musical. Road-movie émouvant et jubilatoire, Pā Boys propose un univers parfois déroutant, voire volontairement mystérieux, où se mêlent vie physique et spirituelle, amour, mort, filiation et généalogie.

Les deux héros, Danny (Fran Kora) et Tau (Matariki Whatarau), devront chacun comprendre ou accepter la malédiction qui plane sur eux. À la fois quête identitaire, histoire d’amour, légende Māori et récit humaniste profondément contemporain, Pā Boys construit des ponts entre le passé, le présent et l’avenir, et sa bande-originale nous accompagne longtemps après la dernière image.

14 décembre 2018 (18h-20h) : cinéma* (sous réserve de confirmation)

Fiona Apanui-Kupenga (réalisatice) : Making Good Men

2 portraits d’hommes, 2 témoignages d’une honnêteté étonnante, 2 Néo-Zélandais. Un ancien All Black et un acteur hollywoodien. Norm et Manu racontent leurs enfances et révèlent leurs souffrances. Ils disent la violence dans leur rencontre. Et pourtant ce n’est pas une histoire de reproches ou d’humiliation, mais de pardon, de réconciliation, et de rédemption.

Appel pour les Conférences et le Cinéma de la SdO (année 2018-2019)

La Société des Océanistes au musée du quai Branly poursuit en 2018-2019 le cycle de conférences et de projections de film consacrées au monde océanien. Dédiées à la diffusion des connaissances sur le Pacifique, ces conférences et séances de cinéma abordent les thèmes les plus divers (littérature, anthropologie, sciences du vivant, arts…). Chaque conférence et séance de cinéma, d’une durée d’une heure, est suivie d’échanges et de discussions pour une seconde heure. Si vous souhaitez présenter une communication ou un film, merci de nous envoyer une proposition comprenant vos noms et adresse email, le titre et le résumé de votre papier (500 mots maximum) ou le film à l’adresse suivante : cineconf.sdo@gmail.com et/ou sdo@quaibranly.fr.

* Les séances de cinéma ont lieu dans la salle de cinéma et les conférences dans l’atelier 1, au musée du quai Branly de 17 h à 19 h ou de 18 h à 20 h (entrée libre dans la mesure des places disponibles).