Navigation – Plan du site
Dossier Le Sepik : société et production matérielle

Insights gained through a systematic catalogue of objects: bico, the Basel Iatmul Catalogue of Objects

Catalogue systématique des objets et accroissement des connaissances : le Catalogue des Objets Iatmul de Bâle (bico)
Christin Kocher Schmid
p. 107-116

Résumés

Cet article présente le catalogue des objets Iatmul du musée du Bâle (bico). Il retrace son origine, analyse son évolution et les difficultés rencontrées au cours de son élaboration. L’intérêt principal de bico est de réunir et d’évaluer des données provenant de sources différentes et recueillies suivant de différentes méthodes. Les objets de musées servent de guide ; ils sont au centre de l’attention. En réunissant toutes les informations sur les objets Iatmul inventoriés dans les collections, bico permet d’acquérir une connaissance nouvelle non seulement de leur iconographie mais aussi de montrer les liens entre expression matérielle et différents domaines de la culture. La production des objets s’étendant sur environ un siècle, le catalogue permet de retracer leur évolution et leur adaptation. bico démontre de plus que l’emploi des matériaux lors de la fabrication de différents objets est signifiant : il éclaire d’une part des connections mythologiques et pose, d’autre part, la question de l’usage d’un objet et de sa permanence.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

History
Description
Difficulties
Applications
Insights
Evolution and adaptations of objects
Materials matter
Links between material expressions and other cultural domains
Mythological dimensions of materials
Relations and connections
Future perspectives

Aperçu du début du texte

History

The origins of bico date back to 1972/3 when nine researchers based at the Ethnological Institute of the University of Basel under the direction of Professor Meinhard Schuster undertook fieldwork with Iatmul and Sawos people of the Middle Sepik area. Upon their return, the Oceania curator of the Basel Museum, Christian Kaufmann, who himself had conducted research with neighbouring Kwoma people, designed a project to follow up the cultural significance and embedding of the objects kept in the Basel Iatmul collections. Objects serve not only their intended purposes but encode and transmit knowledge, feelings and thoughts. It is therefore most important to reconstruct the visual and material record of a culture in order to understand its iconography. On the other hand, as Thomas (1991) and O’Hanlon and Welsch (2000) have detailed, most objects were collected in a colonial context and therefore reflect these cultural and political dynamics and thus not only document some continui...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christin Kocher Schmid, « Insights gained through a systematic catalogue of objects: bico, the Basel Iatmul Catalogue of Objects », Journal de la Société des Océanistes, 146 | 2018, 107-116.

Référence électronique

Christin Kocher Schmid, « Insights gained through a systematic catalogue of objects: bico, the Basel Iatmul Catalogue of Objects », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 146 | 2018, mis en ligne le 15 juillet 2020, consulté le 19 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/jso/8324 ; DOI : 10.4000/jso.8324

Haut de page

Auteur

Christin Kocher Schmid

Independent researcher, Christin.Kocher@gmx.net

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page