Navigation – Plan du site
Dossier La Kanaky Nouvelle-Calédonie a rendez-vous avec l'histoire

Images et textes d’Ataï (1969-2016) : l’élaboration de discours politiques kanak

Images and texts on Ataï (1969 - 2016): Formulation of the Kanak political discourses
Eddy Banaré
p. 515-528

Résumés

Du point de vue de la recherche littéraire, le retour des reliques d’Ataï en septembre 2014, impose un inventaire et une confrontation des discours et des récits suscités par la Révolte de 1878 et la personnalité du grand chef. En Nouvelle-Calédonie, les représentations du grand chef sont caractérisées par une multiplicité de formes qui montrent que la mobilisation de l’image d’Ataï est le signe d’un rapport au passé colonial que cet article tente d’expliciter. Ce rapport au passé colonial est lisible sur plusieurs plans qui entretiennent des rapports de réciprocité : le discours colonial, l’historiographie, le discours politique et la création littéraire. L’objet de cet article est d’analyser la présence d’Ataï dans le discours politique, et de revenir sur la constitution de deux grands récits – l’un kanak et l’autre colonial – afin de saisir les transferts et les réappropriations qui ont pu s’opérer entre les écritures coloniales et la création littéraire contemporaine.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Les portraits d’Ataï en 2015 : une expérience des paysages (ville et brousse)
1966-2015 : Défis et réinventions narratives
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans la nuit du 2 au 3 septembre 2014, à l’aéroport de la Tontouta, plusieurs dizaines de personnes accueillaient les ossuaires du grand chef Ataï et de son takata Andja. Les Nouvelles-calédoniennes, quotidien local, titrait « Ataï, enfin sur ses terres ». L’article rapporte les paroles de l’un des participants à la cérémonie : « c’est notre flambeau, c’est un père et un frère, c’est notre modèle, Ataï » (Mainguet, 2014). La cérémonie s’est déroulée en présence du grand chef Bergé Kawa (descendant d’Ataï reconnu coutumièrement), de représentants des aires coutumières, du Haussaire et du député européen José Bové (photo 1).

Photo 1. – Bergé Kawa se recueille devant le cercueil d’Ataï, 2014

Photo 1. – Bergé Kawa se recueille devant le cercueil d’Ataï, 2014

© lnc, Nouméa, Thierry Perron

Quand on vit en Kanaky/Nouvelle-Calédonie et qu’il s’agit également de notre terrain de recherche, la restitution des reliques est un événement symboliquement puissant qui désarçonne dans la mesure où des récits lus, pour la plupart, dans l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Eddy Banaré, « Images et textes d’Ataï (1969-2016) : l’élaboration de discours politiques kanak », Journal de la Société des Océanistes, 147 | 2018, 515-528.

Référence électronique

Eddy Banaré, « Images et textes d’Ataï (1969-2016) : l’élaboration de discours politiques kanak », Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 147 | 2018, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 08 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/jso/9541 ; DOI : https://doi.org/10.4000/jso.9541

Haut de page

Auteur

Eddy Banaré

eddy.banare@gmail.com, Université de la Nouvelle-Calédonie, Équipe émergente Troca, Trajectoires d’Océanie

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page